Share |

Souvenirs

Et me voilà, assise devant mon melon, répétant inlassablement les gestes rituels de mon cher et regretté père... D'abord les deux extrémités, puis enlever les graines "les glibettes" que ma mère lavait consciencieusement, faisait sécher au soleil saupoudrées de sel fin puis faisait "éclater" délicatement à la poele pour les griller sans les bruler

L'antésite est un concentré à base de réglisse, créé en 1898 par Noël Perrot-Berton, apothicaire à Voiron (Isère), qui entendait ainsi lutter contre l'alcoolisme chez les cheminots et sur les chantiers. 

Selon une coutume bien tunisienne, le 15 août marque la fin de l’été. Ou du moins, cette date est censée nous rappeler que le temps n’est plus aux bains de mer.

On allait chez Madame Garza comme d’autres allaient à la messe. Le fils Garza a repris l’activité. Il a toujours la même politique d’antan.

La séance quotidienne de plage à Kherredine commençait généralement entre 11 h pour ceux qui tombaient du lit et 12h30 pour les gens équilibrés.

Me voilà donc rêvant en arrière, incapable de prédire l’avenir, je plante donc mon décor sur cet endroit mythique, que seuls les tunisois, devenus kherrédinois pour un trimestre, et goulettois connus, que je nomme Le CAFE VERT.

« La Goulette, c’est le centre du monde! » Michel Boujenah ne croyait pas si bien dire car pour les Goulettois, son affirmation sonne vrai et ressemble à un quotidien de fraternité.

Les larmes de ma maman ressemblent à des perles fines qui roulent doucement sur ses joues parcheminées. Les années de dur labeur et de solitude ont eu raison de sa forte personnalité, de son caractère et surtout de sa détermination. 

Souvenons-nous d’un athlète qui, il y a 85 ans, offrait à son pays d’adoption, la France – puisqu’il était originaire de Tunisie, alors sous protectorat français -, un titre de champion du monde de boxe professionnel, ce qui est assez exceptionnel car ils n’ont pas été très nombreux 

Le Palmarium était incontestablement le plus grand cinéma de Tunis du monde ! Ce n’est que quelques années plus tard que je dus me rendre à l’évidence. Cette salle n’était connue que des Tunisois, injustement ignorée à Londres, New York et même Paris !

Qui ne se souvient pas du plus merveilleux des vendeurs de cacahuetes sur les plages de la banlieue nord de Tunis en ete et de son celebre slogan?  Oui-Oui - Je suis la !!!

Si l'école m'a instruit jusqu'à l'âge de la préretraite JJJ, la rue m'a beaucoup appris dans ma jeunesse et adolescence.

Lorsque j'avais neuf ans j'avais opte pour la synagogue d'E'in Esemch (l'oeil du soleil) qui avait été aménagée par le grand-père de Leila Fitoussi dans une chambre au premier étage de sa maison dans l'ancien quartier arabe.

L’association TGMM(Tunis Groupe mémoire méditerranéene) organise un voyage culturel et touristique en Italie à Livourne,Florence et Rome du jeudi matin 17 novembre au dimanche soir 20 novembre 2016 sur les traçes des Marranes 

Vigon (né à Rabat le 13 juillet 1945), berbérophone (Souss), de son vrai nom Abdelghafour Mouhsine, est un chanteur marocain spécialisé dans le rhythm and blues, apparu dans le milieu des années soixante.

Quelque soit le témoignage, si infime que l’on puisse apporter au sujet de la manifestation religieuse chrétienne qui se déroulait, tous les 15 août, jour de l’Assomption à la Goulette, cette dernière reste gravèe dans les mémoires de tous les goulettois et autres survivants de cette époque toutes confessions confondues. 

Les hirondelles n’ont point attendu ce mois pour s’installer dans leur précédente demeure.  Les bougainvilliers avaient déjà prévu d’étoffer leurs habits verts dans les jardins privés bien avant ce mois et l’air sans rater son rendez vous s’est paré d’autres senteurs. Tout ce qui était caché sous le sol, sous le sable se retrouve à la fête bien loin de l’humidité de la saison froide et pluvieuse. 

Revenus après 44 ans, Raymond et Daisy revoient Sousse. Avec pleins de souvenirs dans la tête. Du hammam de la Corniche, au «Petit mousse», en passant par la salle des jeux Mosbah et du casino de Boujaafar.

Parler de l’Alliance et de mon passage là-bas entre février 48 et décembre 50, ne peut être entièrement objectif, vue l’importance de ces années dans l’évolution de ma vie. Je venais d’arriver du Sud (Gabès) vers la Capitale, et tout était nouveau pour moi, même l’accent et une partie du langage.

Tous les matins à l’heure où les ftaïri alimentent leur feu, où les étoiles s’éteignent doucement, laissant à  la lune et au  soleil un tout petit instant  pour une tendre et furtive  étreinte,  un petit train  reconnaissant lève les yeux vers le ciel.  Il  remercia le mektoub pour cette  si jolie vie. 

Après que Achem ait crée le monde au bout de 6 jours, il jeta un œil sur son œuvre. Vu d’en haut, il s’aperçut qu’un petit espace était vide. Un espace étriqué coincé entre mer et grand étang sans nom à ses débuts.  Il jugea que cet oubli devait être comblé. Sans réfléchir, il posa son doigt sacré sur ce minuscule terrain vague, désert, et le sanctifia du nom DE GOULETTE.

Ne dis pas que tu es juif, me confie un ami -musulman- tunisien. Ainsi, y aurait-il également au pays d’Hannibal, avenue de la Liberté, à Tunis, un climat anti-juif? 

Sur un fourneau installé dans l'embrasure de la porte, grillent des saucisses de mouton, du foie et autres abats dont la population tunisienne fait ses délices. Des colliers de saucisses accrochés aux murs décorent l'entrée de la taverne fumeuse, ponctuée ça et là d'un foie visqueux suspendu à un clou

De son enfance, il ne lui restait qu'une image un peu jaunie par le temps, légèrement "voilée" : c'était là qu'elle était née, dans une chambre située au 3ème étage d'un immeuble de ce quartier populaire de Tunis, ainsi que ses soeurs, Fanny et Claire.

Contenu Correspondant