Share |

Cinema

Ruben coule des jours insouciants avec son amant dans une Finlande de rêve, le plus loin possible de sa famille, mais une grosse somme de cash et quelques malentendus vont le ramener parmi les siens à Paris, où il devra grandir et s'assumer en tant que juif et homosexuel.

Ce que l'on sait de Polanski - dont on ne répétera jamais assez qu'il est l'un des derniers grands maîtres du cinéma - à quoi bon le répéter. Ce que l'on sait moins, ce dont parlent ses films, est tout entier contenu dans la première partie de sa vie. Autant de clés d'une oeuvre fertile qui n'a connu que peu de chutes de tension. Ses récentes réalisations - Le Pianiste, Olivier Twist, The Ghost Writer - sont autant de miroirs dans lesquels le cinéaste consent à se scruter. Carnage, son petit nouveau, en dit long sur sa conception de l'humanité et des rapports humains. 

For the first time ever here in Los Angeles and in the United States we will meet together to attend the first edition of the Tunisian Film Festival. The story continues, it began after the Tunisian revolution, the Free Tunisia team and friends from all over the world met around this unique idea to bring closer Tunisian cinema and culture to this great city. 

Bien que l’intrigue ne soit pas d’une grande originalité, ce film recèle un message très audacieux. En effet, Raja Amari, sans être explicite, aborde un sujet brûlant qui soulève les passions : la sexualité de la femme tunisienne.

Mon film « depuis Tel-Aviv » a été invité au festival de Ahskelon. Ce festival est dans sa huitième édition. Sa proposition : une semaine de cinéma dans une ville du Sud d’Israël plus connue pour être la cible des roquettes venues de Gaza que pour ses événements culturels. 

Radu Mihaileanu aime poser sa caméra aux quatre coins du monde. Après avoir filmé Israël dans le puissant Va, vis et deviens et la Russie dans Le concert, le voici de retour dans un village isolé entre le Maghreb et le Moyen-Orient pour La source des femmes, avec au cœur de son sujet la libération de la femme musulmane.

L'adaptation cinématographique de Tintin par Steven Spielberg sort ce mercredi. L'occasion de revenir sur l'univers du célèbre héros belge. C'est notre feuilleton de la semaine. 5ème épisode : Hergé, papa de Tintin et personnage controversé.

 

La réalisatrice franco-tunisienne Sarra Benillouche tourne, actuellement, à Tunis un documentaire sur l’artiste Habiba M’sika, intitulé Habiba M’sika, l’aimée de tous. Elle a choisi le Théâtre municipal de Tunis–où la chanteuse et comédienne était montée sur les planches dans les années 50 lors de représentations théâtrales, pour filmer les témoignages d’un grand nombre de personnalités artistiques

Comment le recteur de la Mosquée de Paris a-t-il fourni de faux papiers aux juifs pendant l'Occupation? C'est le sujet d'un film, «Les Hommes libres», réalisé par Ismaël Ferroukhi. Entretien avec son conseiller historique, Benjamin Stora.

Il a explosé dans «Un monde sans pitié», enchaîné les rôles de «bad boy» en demi-teinte, dirigé deux fois sa femme Charlotte Gainsbourg et fait trois enfants. Mais ce fils unique aimerait grandir encore. Alors qu’il s’apprête à remettre sa casquette de cinéaste, rencontre avec un ex-baratineur angoissé.

Le héros de l’Arme Fatale voudrait incarner et réaliser un biopic sur la vie de Judas Maccabée, héros historique de la nation juive. Une communauté qui n’apprécie que très peu Mel Gibson et garde en mémoire sa peinture très contestable des Juifs dans La Passion du Christ, et ses propos antisémites tenus en 2006.

Icône pop des années 2000, machine à vannes méchantes, l'agent Ari Gold est le personnage emblématique d'Entourage, série sur Hollywood qui vit ses dernières semaines sur HBO, après huit saisons. Son interprète Jeremy Piven a 46 ans. Son talent : une manière de jouer la caricature sans perdre le fil du réalisme. 

C’était passionnant d’interpréter Pierre Goldman. Après cela m’a détruit. À la fin du tournage j’étais moralement et physiquement crevé. J’étais totalement investi dans mon rôle. Je ne savais pas comment me protéger face à la force du film. J’ai vécu dans les années 60 pendant plus d’un mois et demi. Je ne voulais pas en sortir. 

Né en Russie, le cofondateur de la MGM est devenu dans les années 1920 la figure la plus emblématique de l'industrie du cinéma aux Etats-Unis. Dans ses films, il s'est fait le promoteur des « valeurs américaines ».

Columbo est mort. En fait, non, c’est Peter Falk, 83 ans. L’inspecteur crampon, héros de la déduction en imper, qui a squatté avec le succès phénoménal que l’on sait les écrans télé, était un fantôme sympathique du mitan des années 70 qui n’en finissait pas de hanter l’acteur Falk et de lui faire de l’ombre.

C'est l'histoire d'un chat qui, dans les années 1920, avale un perroquet. Du coup, il parle (beaucoup) et veut (encore plus) faire sa bar-mitsva. Dieu frémit, et les lecteurs se précipitent : ils ont dévoré Le Chat du rabbin (en neuf ans, 900 000 exemplaires et cinq tomes). Un triomphe pour son « maître », Joann Sfar, qui a croulé sous les propositions d'adaptation. Il en a refusé sept, avant de se décider à porter lui-même à l'écran son épopée caustique, romanesque et chatoyante, de la casbah d'Alger au cœur du désert africain. 

A l'occasion de la sor­tie en salles mer­credi pro­chain de son beau film "Le Chat du Rabbin", ins­piré de sa célèbre BD, Joann Sfar nous accorde un entre­tien exclu­sif. Il nous explique en quoi son film est avant tout un com­bat contre le racisme.

Je suis avec les juifs bien sûr, mais pas trop, parce qu'Israël fait vraiment chier" s'exclama le réalisateur devant une foule médusée qui oscillait entre rire gêné et indignation. 

Un pays invité : l’Egypte, des réalisateurs tunisiens sur les marches à l’ouverture du Festival mercredi dernier, La Source des femmes de Raidhu Radu Mihaileanu, qui se déroule quelque part en Afrique du Nord, sont autant d’hommages à cette partie de l’Afrique. Cette année, ses révolutions et ses cinématographies sont mises à l’honneur sur la Croisette.

Le 1er juin sort le film Le Chat du rabbin, adaptation de la célèbre BD bestseller de Joann Sfar. Découvrez sa bande originale, composée par Olivier Daviaud et interprétée par Enrico Macias.

Les fondements d’un destin fabuleux, l’histoire de premiers films épiques, la légende d’Un Homme et d’Une Femme, la création d’une école de cinéma ! Aujourd’hui, révélons le passif de l’Homme au chiffre 13.

Nous sommes heureux d'être de retour pour la 7e édition du Festival du film israélien de Montréal. Une fois de plus, les films au programme cette année nous offrent un aperçu de la réalité d'Israël et de ses habitants – un portrait bien différent de celui dépeint par les médias.

Fils d’un comédien de théâtre juif, Sidney Lumet était un enfant de la balle. Il avait fait très jeune ses premiers pas sur scène, avant de rejoindre la cohorte des acteurs dont la radio avait alors grand besoin.

 

Elizabeth Taylor nous a quittés à l'âge de 79 ans. L'émotion est vive dans le monde entier. 

Le magazine US  avait publié ses 25 petits secrets.

Contenu Correspondant