Share |

"Les aventures de Rabbi Jacob", les répliques cultes

"Les aventures de Rabbi Jacob", les répliques cultes

 

 

 

 

 

 

"Les aventures de Rabbi Jacob", avec Louis de Funès, réalisé par Gérard Oury en 1973, a réuni 6 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion dimanche soir sur TF1. Retour sur un film - et des répliques - culte !

Au même titre que "Le Père Noel est une ordure" ou "Les Tontons Flingueurs", "Les Aventures de Rabbi Jacob" est un must inusable du cinéma français. Une comédie réalisée par Gérard Oury, un maître dans l'art comique, coscénarisée avec Danièle Thompson, Josy Eisenberg et Roberto De Leonardis. Un succès populaire porté par un génial Louis De Funès, sorti dans les salles en 1973, et qui avait totalisé au box-office pas moins de 7,3 millions d'entrées. Si, comme nous, vous avez cédé au plaisir de le revoir en partageant les meilleures répliques avec vos amis sur Twitter ou Facebook, voici un petit florilège des phrases cultes, que nous vous proposons de compléter dans les commentaires. Avis aux amateurs !

Rappel de l'histoire (au cas où...) : A la suite d'un quiproquo, un homme d'affaires irascible et raciste, se retrouve confronté malgré lui à un réglement de compte entre terroristes d'un pays arabe. Afin de semer ses poursuivants, il se déguise en rabbin, après avoir croisé à Orly des religieux juifs en provenance de New-York. 

 "Rabbi Jacob, elle va danser !" 

"Quoi, c'était Farès ? C'est effarant !"  

"Non, pas la pentire, la pentire : l'animal !"  

 

"Pivert : Vous allez pouvoir coffrer toute la smala ! Leur chef s'appelle Farès !! Je vous donne son signalement : gros, huileux avec des yeux plissés cruels qui passent à travers de ses lunettes noires

Farès : Une vraie tête d'assassin !"

 

"Salomon : Moi, je n'ai qu'une question à vous poser : Mon patron m'a flanqué à la porte parce que je refusais de travailler le samedi. Qu'est-ce que vous feriez à ma place ?
Pivert : Demande-lui de te réengager, il té dira woui ! Demand-lui de té augmenter, il te dira woui!
Salomon : De me doubler ?
Pivert : Il te dira woui !
Salomon : De me tripler ?
Pivert : Il... Il te dira non !" 

 

"Pivert : Je voyage toujours sans papiers et d'ailleurs je n'ai ni permis de conduite, ni carte grise, ni vignettes, ni assurances ! Arrêtez-moi !" 

"Pivert : Vous faites comme d'habitude : vous promettez tout et moi, je ne donne rien !" 

"- La révolution... est comme une bicyclette, quand elle n'avance pas, elle tombe !
- Eddy Merckx !
- Non, Che Guevara !" 

"Le policier : C'est de mon collègue ou de moi que vous vous foutez ?
Pivert : Ah, des deux... Je me fous des deux !" 

"Salomon : (...) moi, par exemple, je suis Juif.
Pivert : Vous êtes Juif ! Comment, Salomon, vous êtes Juif ? Salomon est Juif ! Oh !
Salomon : Et mon oncle Jacob qui arrive de New York, il est Rabbin !
Pivert : Mais il est pas Juif ?" 

 

 

 

 

 

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Je continue ma visite nocturne avec curiosité et plaisir.
Merçi et à bientôt j'espère...

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant