Share |

Moyen-Orient

Des hôtels marocains ont décidé de prendre exemple sur l’hôtel Ibis d’Eljadida, qui avait interdit à l’une de ses clientes de se baigner dans la piscine avec un burkini.

Depuis la révolution islamique iranienne de 1979, aucun journaliste d'un média juif américain n'avait obtenu de visa pour faire en reportage dans le pays. Cet été, Larry Cohler-Esses du Jewish Daily Forward a été autorisé par le ministère de la Culture et de la Guidance islamique à venir interviewer la population, ainsi que plusieurs ayatollahs 

Entre ses remparts et ses portes médiévales, la vieille ville de Jérusalem concentre les édifices religieux avec une densité inédite. Sur ces quelques hectares, on passe en dix minutes d'un cimetière chrétien orthodoxe à une synagogue située près d'une école de jeunes garçons

A l’histoire des relations entre juifs et musulmans, il suffirait de soustraire un siècle, un seul, le dernier, aux quatorze d’histoire commune, pour inverser presque totalement le récit.

Notons que, contrairement à la perception générale induite, le Plan global d’action conjoint n’est pas un contrat bilatéral ou multilatéral entre les Etats-Unis et/ou l’Europe et l’Iran. Rien n’a été signé et rien n’engage aucune des parties d’un point de vue juridique. 

Un vent glacé souffle sur Téhéran quand, ce 16 janvier 1979, l’empereur d’Iran, Mohamad Reza Pahlavi, et son épouse Farah, quittent le palais de Niavaran, au nord de la capitale, pour gagner l’aéroport international de Mehrabad, distant d’une vingtaine de kilomètres. 

Pour comprendre l'affection du leader de l'Autorité palestinienne pour ce Franco-israélien, né en Tunisie dans une famille juive et communiste, il faut d'abord connaître l'histoire d'un coup de foudre amical.

La situation a commencé à se dégrader lundi, lorsqu’un terroriste kamikaze, Abdurrahman Alagöz, s’était fait exploser dans le Centre Culturel Amara de la ville de Suruç, tandis que s’y tenait une réunion politique de soutien aux Kurdes syriens réunissant 300 personnes.

En signant à Vienne un mauvais accord avec l’Iran, l’Occident abandonne ses principes et ses valeurs universelles. ll l’a fait avec précipitation pour aboutir en fin de compte à un accord dangereux qui encourage la prolifération et le terrorisme et plongera toute la région dans une instabilité permanente.

Lorsque l’on signe un bon accord, on n’a pas besoin de passer son temps à expliquer pourquoi on l’a signé. Or le Président Obama est intervenu mardi, quelques minutes après l’annonce à Vienne de la conclusion de l’accord, et il est longuement revenu mercredi dernier sur son contenu et ses implications

Qu'Obama trahisse Israël n'a rien de surprenant : c'est chez lui une attitude constante depuis janvier 2009. Que les dirigeants européens, la France en tête, fassent de même n'a rien de surprenant non plus.

Une jeune Yézidi de 17 ans, détenue par l’État islamique avec quarante autres femmes et petites filles, témoigne des abus quotidiens dont elles sont toutes l’objet depuis que les extrémistes islamistes.

L'accord de Vienne a été signé et sera probablement bientôt ratifié, ce qui soulève la question suivante: est-ce qu'un gouvernement va intervenir militairement pour arrêter le programme nucléaire iranien ?

Plus de 500 Algériens ont mangé et bu en public en plein ramadan samedi dans la ville "rebelle" de Tizi Ouzou, dans une première action collective du genre pour marquer leur liberté de choix face à "l'islamisation" du pays.

Le Dr Ofer Israeli est un expert israélien spécialisé en sécurité internationale, enseignant au Centre Interdisciplinaire à Herzliya et à l'Université de Haïfa, il estime que la récente attaque de daech au Sinaï est un tournant pour toute la région MENA

À la question : « qui sont les terroristes ? », les « experts » relaient l'enquête policière « inconnu des services de sécurité » ou au contraire : « anciennement fiché » ou encore : « il s'est radicalisé en prison ». Mais qui sont-ils vraiment ? Par qui sont-ils manipulés ?

Peu de grands traités internationaux ont été signés dans une si étrange atmosphère. Le Président Obama et son Secrétaire d’Etat, John Kerry, ont tous deux tenu à préciser, dans leurs allocutions respectives, que le compromis avec Téhéran ne concernait que la question du nucléaire ; c’est probablement cette approche qui est à l’origine du malaise généralisé dont je parle.

Une Egyptienne a été condamnée dimanche à un an de prison pour avoir "incité à la débauche" en dansant de manière suggestive dans un clip diffusé sur YouTube, a indiqué un responsable judiciaire.

Suite à la vague d’attentats terroristes en France, au Koweït et en Tunisie, le journaliste libanais Iyad Abu Shakra a écrit dans le quotidien saoudien Al-Sharq Al-Awsat, basé à Londres, que des crimes sont perpétrés en chaîne par des musulmans depuis des années pendant que leurs coreligionnaires restent bras croisés

Si vous étiez vraiment préoccupés par les droits de l’homme, vous n’auriez pas pris ce bateau à destination d’un régime terroriste qui exécute sommairement ses propres citoyens à Gaza, et qui utilise des enfants comme boucliers humains. 

Nul n’a le moindre doute au Moyen-Orient que, quelque soient ses objectifs, elle ne contribuera pas à la paix entre Israël et les Palestiniens. C’est une tentative désespérée du gouvernement français de gagner quelques instants de tranquillité avec sa communauté musulmane

Sans même consulter sérieusement le gouvernement israélien – puisque il le trouve fanatique et d’extrême-droite – Fabius débarque ici avec la prétention de changer les règles du jeu. Il souhaite que le règlement du conflit se fasse désormais par un accompagnement international intense

On ne parle pas, à Vienne, d’une durée supplémentaire de plusieurs semaines et encore moins de mois ; on précise, au contraire, qu’une entente doit impérativement advenir lors du round actuel de négociations, et qu’elle doit aboutir à "un accord solide et global". 

En effet si l’alcool est prohibé en Egypte, le haschich lui est toléré comme un secret de polichinelle, « mon père ne m’a rien dit alors je fais ce qui est autorisé : je fume du hachisch » ouf, enfin il était temps que quelqu’un ose en parler et c’est une fille, elle s’appelle Luka Blue.

Contenu Correspondant