Share |

UNE FÊTE PEU CONNUE EN EUROPE, LA MIMOUNA

Pessah - Mimouna - Pâques 

 UNE FÊTE PEU CONNUE EN EUROPE, LA MIMOUNA

 

La Mimouna est une fête populaire qui se célèbre chez les Juifs originaires d’Afrique du nord et particulièrement du Maroc au lendemain du 7ème jour de Pessah consistant à célébrer la cuisson de la première pâte cuite avec du levain à l'issue de Pessah. Comme toutes les fêtes juives, la Mimouna commence à la sortie des étoiles et se termine au coucher du soleil le lendemain.

 

Cette tradition marque la rupture avec la Pâque, pendant laquelle les juifs ne mangeaient qu'à la maison afin de diminuer le risque de consommer du 'hametz par inadvertance. En ouvrant tout grand les portes de leurs maisons le soir et en accueillant les voisins chez eux, l'on signifie à ses voisins que cet isolement n'était que le fait d'un respect de la religion et non d'une querelle. Il existe d'ailleurs une très belle tradition de voisinage au Maroc où le premier pain introduit dans la maison après Pâque est offert par les voisins musulmans qui l'apportent à leurs voisins juifs.

Lors de la Mimouna, il est d'usage de préparer des mets à base de farine (couscous et moufleta), prohibée pendant toute la durée de Pessah.

 

Les juifs du Maroc partout dans le monde, lancent les festivités de la Mimouna tout de suite après la fin de Pâque au coucher du soleil; c’est une célébration de l'amitié et un formidable geste d'hospitalité.

Le point de ralliement, c'est la table, parée d'une nappe blanche, ornée de fleurs et d'épis de blé et offrant les mets symboliques : lait, beurre, farine, œufs, miel, fruits, noisettes, gâteaux, bonbons, 5 dattes, du vin et les fameuses muffaleta mangées chaudes avec du beurre et du miel ajoutés au centre et roulées comme des crêpes. D'autres plats, tous à base de laitage, sont compris dans le menu traditionnel.

 

Tôt le jour de la Mimouna, il est courant de voir des familles qui vont à la mer, les gens se lancent de l'eau sur le visage et entrent pieds nus dans l'eau, pour rejouer la scène miraculeuse de la traversée de la Mer Rouge qui, historiquement, eut lieu le dernier jour de Pessah.

 
La tradition de la Mimouna fut reprise pour la première fois en Israël en 1966 lors d’un rassemblement de 300 juifs de Fez. En 1968, ils furent 5000 à la célébrer. Aujourd’hui, près de deux millions de personnes fêtent la Mimouna dans toutes les villes d’Israël. Elle est devenue une célébration populaire.

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.