Share |

Bchicha 2015, par le Dr Victor Hayoun

Message de Sauvegarde des Traditions Juives Tunisiennes

Dr Victor Hayoun, Natanya

 

ROCH  HODECH  NISSAN

Ou

La Soiréede la  BCHICHA

 

Je suis heureux de vous apporter quelques explications sur cette tradition juive tunisienne vieille de plusieurs siècles.    

Voici quelques détails sur la tradition de la Bchicha

×   La tradition est remplie toutes les veilles de Roch Hodech du mois de  Nissan.

×   Etant donné que le mois de Nissan est le premier mois du calendrier hébraïque, cet événement peut être considéré comme une festivité marquant un Roch Achana supplémentaire.

×   La Bchichaest un mélange, moulu très fin, de blé et d’orge additionné d’épices, coriandre et fenouil (ou anis). Certaines communautés ont la coutume d’ajouter à ce mélange des dattes, des amandes, des noix, des raisins secs, ainsi que du sucre et/ou du miel  etc.

Comment procéder ?

×   On place la Bchicha dans une coupe ou une assiette creuse.

×   Tous les membres de la famille tendent l’index (le droit ou le gauche, sans importance) vers le centre de l’assiette.

×   Le chef de famille tient dans une main une clef (a tige pleine, non creuse – en arabe: Néftah Dkar c.a.d. "une clef male", ceci par simple mesure d’hygiène, car les clefs a tige creuse accumulée des saletés) et dans la seconde main, un flacon ou une bouteille d’huile.

×    Le chef de famille fait couler l’huile sur les doigts tendus et sur la clef, puis tous mélangent la Bchicha et l’huile en disant ensemble:

Khalat El Abchich Bèl Nèftah'  Ya  Fètah'  H'on Alina Ya Moulana Ya Razak.

Que l’on peut traduire ainsi :

Mélangeons la Bchicha avec la Clef, Oh! Toi l’Eternel qui ouvre les Portes du Bien. Offre-nous Ta Grâce, Toi Notre Créateur Miséricordieux. 

×   Après avoir mélangé, on goûte l’amalgame.

×   Cette cérémonie symbolise l’ouverture d’une année féconde et abondante de tous les biens du monde.

×   En plus de cela, la coutume veut que l’on place ce soir-là, des bagues, des pièces ou des bijoux en or dans le verre du Kandil, la veilleuse d’huile à mèche de coton, qu’il est de tradition d’allumer toutes les veilles de Roch Hodèch. Certains ont la coutume d’ajouter les bijoux d’or dans la Bchicha (prenez garde de ne pas les avaler ni les jeter). 

 

Quelques détails supplémentaires !

×   Nous ne connaissons pas l'origine de cette coutume. Nous savons qu'elle est appliquée par les juifs originaires de Tunisie et de Libye uniquement.

×   Avec le mois de Nissan nous célébrons aussi le Roch Hodèch A-Melakhimqui est le nouveau mois des plantes. A ce propos il est à signaler que le jour de Roch H'odechdu mois de Nissan nous devons faire la bénédiction des arbres ou Bircath A-Ilanoth.

×   En fait c'est un renouvellement que nous recevons avec bénédiction, avec l'arrivée du printemps, des fleurs, des arbres et de la terre et de leurs fruits.

×   Certaines communautés de Djerba et de Libye préparaient la Bchicha pour chaque occasion d'inauguration comme par exemple une naissance, un nouveau logement etc.

 

Une autre Tradition Tune :  "Les Verdures" de la sortie de Pessah !

×   Cette bénédiction d'une année nouvelle qui arrive, nous la retrouvons dans une autre coutume typiquement juive tunisienne. Alors que nos frères originaires du Maroc et certains d'Algérie fêtent la "Mimouna", le soir de la sortie de la fête de Pessah, chez les Tunes, le père de famille fait un tour dans son appartement et y accroche dans chaque pièce une feuille de laitue ou autre verdure en disant ces mots:  "Khadarna  ou-A'm  Akh-dar" qui se traduit par "Nous avons mis du vert chez nous, et espérons que l'année sera verte (et bénie d'abondance)".

 

 

×   La soirée de la Bchicha boucle ce que l'on pourrait appeler la "trilogie" de l'hiver des juifs d'origine tunisienne:

·         La fête des filles  ou  Roch H'odech El-Bnat (le Roch H'odech du mois de Teveth).

·         La fête des garçons  ou  Sh'oudat Ytrou(le jeudi soir de la semaine de la Paracha de Ytro).

·         La soirée de la Bchicha(la veille de Roch H'odech Nissan).

 

    

×   Dr Mikhal Saraf (zal) a écrit à propos de cette tradition de la Bchicha, une mini-brochure de 6 pages en hébreu en 1998.

 

 

Je souhaite à tous les membres de la communauté juive d’origine tunisienne et à tout le peuple d’Israël, une année fertile et abondante de tous les biens et les richesses dumonde et  …

Bon mois de Nissan… et …

                              Bonne  Fête   de  Pessah ! ! Et ...

Kmara A'm Akhor   …    A l'année prochaine, si D… veut.

 

p.s. : Cette année il faut faire cette tradition de la Bchicha le Vendredi soir 21 Mars 2015.

 

Pour cette année 2015, étant donné que cette année la cérémonie de la Bchicha est célébrée le vendredi soir,une question a été soulevée: fait-on la cérémonie avant ou après le début du Chabbat

Après vérification avec le Rabbin Adir Cohen Chalit"a, de la Yéchiva "Kissé Rah'amim" à Bné-Brak qui fait référence au livre "Zikhré-Kehouna" de son grand-père, Rebbi Rah'amim Haï H'ouita Ha-Cohen zatsa"l.

Voici la réponse: On peut faire la cérémonie de la Bchicha avant le début du Chabbat, mais on peut aussi le faire après le début de Chabbat, à condition de préparer seulement une petite quantité de l'amalgame pour qu'il suffise juste à la consommation de la famille, sans qu'il en reste pour après Chabbat, ni qu'on en jette le reste.

 

p.s. : Dans le parler judéo-arabe de certaines communautés juives de Tunisie, le "ch" est remplacé par le "s" et pour eux il s'agit de la soirée de la "Bsissa".

p.s. : Léavdilet à titre informatif - Cette même Bchicha est consommée par les musulmans tunisiens lors de leur pèlerinage à La Mecque, car ce mélange très nutritif et consistant ne se détériore pas, ne nécessite pas de moyen de conservation et leur permet de se nourrir en route.   

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant