Share |

CONNAIS-TU LA KAHÉNA, UNE REINE JUIVE ?

 

CONNAIS-TU LA KAHÉNA, UNE REINE JUIVE ?

Comme tu l’as certainement appris à l’école ou au Talmud Thora, il y a eu, dans l’antiquité, de nombreux rois juifs. Par contre, les reines juives sont une exception. Parmi elles, la Kahéna. Née vers l’an 620 aux environs de Bizerte, en Tunisie, elle s’appelait, de son vrai nom, Damia ben Nifak Cohen. On la disait fille d’un prince gouverneur d’une province nord-africaine.

En ces temps-là, initiés par des Juifs venus de Syrie, de nombreux Berbères pratiquaient le judaïsme. Parmi eux, les tribus des Néfoussa, des Fendelaoua, des Médiouna, des Bahloula, des Ghiata, des Fazzaz et des Djéraoua. C’est parmi ces derniers que vivait la Kahéna, jeune veuve d’un roi de l’Aurès dont elle avait eu deux fils.

Très tôt, la Kahéna prend la tête de sa tribu et ses sujets lui portent une véritable vénération. Elle a quarante ans lorsqu’elle décide de s’opposer, par le fer et par le feu, aux envahisseurs arabo-musulmans emmenés par Hassan Ibn Noumane El Ghassani, gouverneur de l’Égypte dépêché par le calife Abd El Mélèk.

La Kahéna harcèle les troupes du calife, occasionnant des pertes décisives chez l’ennemi qui s’enfuit dans la débandade. Cette guerre sans merci fait de l’Aurès et du Sud tunisien un territoire dévasté où les épidémies se propagent et où le cheptel s’amenuise.

Pendant cinq ans, les offensives d’Hassan se renouvellent, toujours plus dures, plus meurtrières. Montée sur un cheval noir, dans son armure grise recouverte d’un burnous rouge, une petite hache à la ceinture, la Kahéna, son épée à garde d’argent à la main, harangue ses troupes, encourage ses hommes, les Berbères juifs d’Ifrikya, auxquels se sont joints des nomades et des montagnards. Hassan est refoulé en Tripolitaine. Pendant six ans on n’entendra plus parler de lui. La population juive se prend à espérer et vaque à nouveau à ses occupations premières, labourant et pâturant, redonnant vie aux campagnes et aux forêts.

C’était sans compter sur l’opiniâtreté de l’adversaire qui, dans l’ombre, organise sa revanche. Elle sera terrible. En 694 (an 74 de l’Hégire), Hassan revient à la charge, à la tête de dizaines de milliers de combattants, attaquant les troupes de la Kahéna avec un avantage numérique de cinq contre un.
La bataille décisive se déroule à Thysdrus - El Djem, en Tunisie.

Certains la situent au pied des Aurès, à Bougie, en Algérie ou encore à Gabès, dans le sud tunisien. Voyant la situation se dégrader, la Kahéna ordonne une politique de la terre brûlée. On ravage la campagne, on démolit les édifices, on déterre les arbres, on détourne les cours d’eau.
Rien n’y fait. L’ennemi avance, contourne, conquiert, occupe le terrain. Inexorablement. Des milliers de Judéo-berbères sont tués. Au cours d’un assaut, la Kahéna reçoit une grêle de flèches qui la transpercent de part en part. Elle réussit à s’adosser à un rocher et à attirer l’attention des siens. Son sang coule à flot. La Kahéna sent ses forces décliner. La mort est proche. Elle fait mander ses enfants et les derniers officiers juifs encore valides.

« Promettez-moi de vous rendre et d’adopter la foi de nos vainqueurs. Ainsi, je sais que vous vivrez et, après vous, vos descendants ! ». « Nous promettons ! » Et la Kahéna rendit son dernier souffle. Le lieu supposé de sa mort porte encore, de nos jours, le nom de « Bir El Kahéna » (Puits de la Kahéna).

Noémie Wagman

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

C'est une légende et elle est très belle.
Vous ne parlez pas du "coup d'épée de la kahena" qui est le nom donné en Tunisie à la fente qui se trouve au sommet du Djebel Ressas. Tout comme Rolland à Roncevaux elle aurait brisé son épée sur cette montagne et l'aurait ainsi fendue. Cette légende a bercé mon enfance et je voyais cette fente depuis ma terrasse de l'avenue de Carthage.

Chère Noémie,
Le Bonjour de Tunis avec une bonne dose de jasmin de la paix.

Elle était sûrement berbère.
Païenne, juive ou chrétienne?
Seules les recherches archéologiques pourraient un jour y répondre.
Ce qui est certain, c’est qu’elle a combattu l’invasion arabe du 7ème siècle. Une résistance héroïque faisant d’elle une légende millénaire, modelée à leur faveur, par toutes les communautés multiethniques de l’Afrique du nord.
Toutefois, pour moi,c’est la photographie qui est encore plus passionnante. Pour un spécialiste de l’ART berbère, la fibule, les boucles d’oreilles en arête de poisson et le Wshem (le tatouage) reproduisent bien une traçabilité historique.

Sur ce point de vue artistique, un livre "ebook KINDLE" vient de paraître sur AMAZON et qui, à travers une collection magnifique de fibules berbères, se penche sur les légendes juives millénaires des TUNES.
Référence:« La fibule berbère, la MELIA et le vœu de la paix» -MONHEL – Janvier 2015 - AMAZON.

Un livre qui appelle à la paix au moyen orient et qui préconise le retour des TUNES à leurs racines millénaires maghrébines.

Salutations à tous les TUNES
Un arabe musulman de Tunis

sympa !!

Je viens de lire votre historique et en je suis outrée, où avez vous pêcher de pareils mensonges c'est blasphème
Parlez de sa mère et de ce qu'elle avait fait ainsi que notre bienfaitrice Kahena qui avait montré que les femmes pouvaient se battre et éviter aux romains de conquérir le sud Algérien
Relisez votre histoire ma chère
Une Kahena, Chaouia et fière de l'être

Très peu de chose qui sont vrai dans cette article et beaucoup de bêtises... je comprend qu'on puisse faire des hypothèses surtout qu'il y a très très peu d'information sur cette reine guerrière berbère. Le fait qu'elle soit juive voir même pratiquante peut être hein, ca reste une bonne hypothèse à prendre en compte mais comme certain le dise c'était et restera une berbère mais la : "de son vrai nom Damia ben Nifak Cohen"... j'aimerai vraiment lire la source de cette information et : "la Kahéna reçoit une grêle de flèches qui la transpercent de part en part" Oo" j'en apprend des choses mais là c'est digne d'un film hollywoodien mais je peux me tromper aussi, cependant c'est souvent la décapitation et la tête qu'on envoie au principal concerné afin d'être certain que la menace et l'influence (entre autre cette reine) soient bien éradiquées. Mais après on sait vraiment pas grand chose juste que je vois mal les arabes de cette époque envoyer des flèches, je les vois plus se battre avec des armes telles que les épées et particulièrement les sabres pareille du coté berbère. M'enfin! il y a encore tellement de chose à dire malgré le peu d'information qu'on a sur elle ce qui la rend intéressante et légendaire (pour ma part). Sur ce je vous laisse.

Une française d'origine arabo-berbère qui adore l'histoire :)

L'histoire se déforme et s'écrit par le vainqueur à son avantage. L'histoire de la Kahéna nous est transmise par les arabes. C'est donc une raison pour ne pas la créditer d'objectivité et d'impartialité. Ce texte écrit par des juifs n'est pas aussi autant crédible dans ses détails. Reste que la Kahéna bèrbère de confession juive avait bien existé et avait tenté, sans succès, à la tête de tribus bèrbères de contrer l'envahisseur arabe.

rien ne dit qu'elle soit juive, certains disent qu'elle est chretienne, mais sa religiosité releve de celui qui raconte la légende

le texte n est pas crédible ,laKahena veut dire en berbère " la belle" ,une autre lacune :comment se fait il qu elle et née en 620 qui coricide avec la date de naissance de Mohamed ,la dernière bataille a eu lieu en 710 après une cinquantaine d années de résistance ,
elle a été trahi par son fils d adoption d origine arabe,,
elle s est suicidé a khenchla capitale des berbères a l Aures
je pense que l auteur de ce texe est un juif et il a voulu attribuer cette fameuse guerrière a l entité juive

Kahina n'est pas juif mais elle peux être cretienne comme le montre les croix de son tatouage

la croix n'est pas un signe d'origine chreétienne ! elle est bien antérieure au christianisme.

elle est tout sauf chrétienne ! les chrétgiens authentiques n'ont aucun signe distinctif sinon l'amour de Dieu et du prochain

Son nom ou plutôt surnom Kahina n'a rien à voir avec Cohen. On l'appelait ainsi parce qu'elle avait le don de prévoir et l'intuition qui se traduisait en arabe par Kahina. Par ailleurs, on dit qu'elle était d'origine juive, mais elle était avant tout une berbère et berbères étaient ses compagnons, juifs ou pas d'ailleurs. Il ne faut pas oublier que l'Afrique du Nord a souvent été terre de brassage des cultures et un carrefour par lequel beaucoup de religions sont passées et y ont laissé leurs empreintes. L'article oublie de mentionner qu'elle fît prisonnier un jeune haut dignitaire arabe ( neveu de Ibn Nooman, il me semble ), qu'elle a élevé comme son fils et en a également fait son amant. Il a fini par la trahir en renseignant les siens.

Titre complet Reine des Berbères
Nom de naissance Dihya
Date de naissance 674 ?
Date de décès 704
Lieu de décès Montagnes près de Khenchela (Algérie)
Père Tabeta Ibn Tifan ou Ibn Nisan
Résidence Aurès

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kahena

Il y a tout un mythe construit sur un personnage indéterminé ? Tout est à prendre avec des pincettes, personne ne peut aujourd'hui affirmer ses dires, même les historiens sont perdu(e)s , et, ne se mouillent pas trop, car , on ne peut retransmettre la mémoire oralement !

Est-ce-que les griots d'Afrique subsaharienne tranmettent-ils fidèlement la mémoire de leurs peuples, je n'en suis pas certain ?

Si cela peut faire avancer le schmilblick un petit shwiya :  http://minilien.fr/a0o3d7

james-tk

On a juste supposé qu'elle était juif à cause de son surnom "kahena" qui ressemble un peu a Cohen(religieuse),mais ça reste que des supposition ,faut pas oublié qu'il y a des mots berbères qui ressemble a de l'hebreux et a de l'arabe,et au passage la kahena ,elle est des Ares(khenchela)et non en Tunisie.quand on ne connait pas l'histoire faut pas en parler ou plutôt le falsifier.

Attention elle est
née dans les Aures pres khenchela (baghaï) Algérie une chouïa

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant