Share |

Tel Aviv-Yafo

Tel Aviv-Yafo

 

  Tel Aviv, la première ville fondée dans l'Israël moderne, ville la plus animée du pays, centre économique et culturel, ville d'agréments et de vie nocturne pétillante, ville d'arts aux nombreux marchés et festivals, ville de pur bonheur et "ville sans interruption". Située sur le cordon littoral long de 14 km, Tel Aviv est le cœur du jeune état. Traversée au nord par la rivière du Yarkon et à l'est par la rivière Ayalon, la métropole voit défiler dans ces rues des milliers de personnes chaque jour, travailleurs, touristes, promeneurs, tous viennent y vivre une expérience, s'imprégner de son ambiance et y faire la fête jusqu'au petit matin.
Histoire

C'est à Jaffa, qui la jouxte au sud-ouest, que Tel Aviv a commencé son histoire. Jaffa, dont les origines remontent bien loin, au XXXe siècle avant J.C., est l'une des villes les plus anciennes d'Israël. Dans la vieille ville, au cœur de Jaffa, de nombreux bâtiments de l'époque ottomane existent encore. Ils forment aujourd'hui un très beau quartier des artistes, centre touristique prospère et très pittoresque avec ses maisons de pierre et ses étroites ruelles. Parmi les sites essentiels de la vieille ville de Jaffa, le Gan Hapisga (Jardin de la Cime) est animé de merveilleux restaurants, de galeries d'art, de belles boutiques de Judaïca (livres ou objets d'art liés au judaïsme) et enveloppé d'une atmosphère unique, la promenade magique sur Homat Ha-Yam (remparts du littora), le centre touristique sur la place centrale autour du site archéologique du rond-point Kdumim, le port de Jaffa grouillant de vie et de pêcheurs surtout.
Ce secteur présente également quelques sites chrétiens importants, dont l'Eglise Saint-Pierre datant du XVIIe siècle, la maison de Simon le Corroyeur dans laquelle l'apôtre Pierre eut la vision des mets Tarefs (impurs à la consommation pour un juif), et la tombe de Tabitha (Zvia) qui, grâce à ses bonnes actions, fut ressuscitée par Pierre. A la lisière de la vieille ville, se dresse la Tour de l'Horloge, monument de l'époque ottomane, à proximité du marché aux puces, véritable coin de charme et expérience incontournable, et du quartier Adjami.

En 1909, 66 familles juives résidant à Jaffa ont bâti le premier quartier de Tel Aviv, Akhouzat Bayit, qui était au départ un quartier de Jaffa. En 1910, Akhouzat Bayit prit le nom de Tel Aviv. Le quartier s'étendit, d'autres s'y ajoutèrent et cette nouvelle agglomération devint le centre de la colonisation juive dans le pays. C'est à Tel Aviv que le 14 Mai 1948, David Ben Gourion proclama la création de l'Etat d'Israël. Noyau historique de Tel Aviv, l'(ancien) quartier Akhouzat Bayit s'étend entre la rue Montefiore et la rue Yehuda Halevi. A l'ouest se trouve le quartier Neve Tsedek qui fut le premier quartier juif construit à l'extérieur de Jaffa dès 1887. Restauré à la fin des années 80, Neve Tsedek a conservé de nombreuses maisons construites à ses débuts; c'est aujourd'hui un quartier pittoresque et ravissant, très fréquenté par les touristes. Le quartier adjacent à Akhouzat Bayit se compose de nombreux bâtiments construits dans un style éclectique, caractéristique de Tel Aviv dans les années 20. Ces bâtiments sont particulièrement fréquents dans la rue Nekhalat Benjamin et plus généralement dans le "cœur de ville" formé par le triangle des rues Shenkin – Rothschild – Allenby.

La ville blanche
Tel Aviv apparaît comme une ville au large éventail de styles architecturaux qui ont été influencés par divers courants au fil des années, et parmi eux le style Bauhaus. Le centre ville de Tel Aviv, appelé Ville blanche, a été classé patrimoine mondial par l'UNESCO. Cette distinction est justifiée par la présence en ce centre de la plus grande concentration au monde d'édifices Bauhaus. Ce style d'origine allemande se caractérise par la sobriété de ses lignes et l'asymétrie de ses formes géographiques. Florissant dès les années 30 et jusqu'à l'époque de la création de l'état, cet art séduisit les architectes de Tel Aviv. La Ville blanche se situe entre la rue Allenby au sud et la rivière Ha-Yarkon au nord, et entre la voie Begin à l'est et la plage à l'ouest. En son cœur, le boulevard Rothschild et les environs de la place Dizengoff sont particulièrement riches en immeubles de ce style. Au nord de la Ville blanche, s'étendent les Jardins Ganey Yehoshua (Parc Ha-Yarkon), le parc le plus grand sur les rives du Yarkon où se produisent toutes sortes de spectacles et d'attractions. Enfin à l'extrémité nord-ouest de la Ville blanche, se trouve le port de Tel Aviv, qui foisonne aujourd'hui de lieux de divertissements et de loisirs, avec notamment de nombreux restaurants très fréquentés.

Culture et loisirs
Tel Aviv, centre culturel et de loisirs en Israël, offre plus de 20 musées dont les principaux sont le musée Erets Israël et le musée d'art de Tel Aviv, mais aussi le superbe musée de la Diaspora (Tfoutsot), le musée de l’histoire de l’armée israélienne Tsahal, le musée Etzel, le musée de la Hagana, le musée du Palmach, le musée Lechi et le musée Nahum Gutman. Au sein de la ville, se trouvent les théâtres de l'Orchestre philharmonique, de l'Opéra israélien et de la plupart des troupes de danse et d'art dramatique israéliens.
 
Tel Aviv est également le centre des loisirs de tout le pays; la ville abonde en lieux de distractions, clubs musicaux et chorégraphiques, une multitude de restaurants, pubs, cafés et bars dansants, cinémas et salles de spectacles : musique, danse et représentations théâtrales.

Mais cette ville fascinante offre aussi la possibilité de vivre d'autres expériences : plages aménagées et très animées pendant les chaudes journées d'été, longées d'une promenade aux accents romantiques en soirée, sites historiques importants comme les maisons de Bialik, Ben Gourion et Dizengoff, le vieux cimetière de la rue Trumpeldor et la maison de Reuven, sites naturels tels que les jardins Ganey Teva de Abu Kabir, le magnifique Parc Ha-Yarkon, et les jardins botaniques près de l'université de Tel Aviv, le Luna Parc si plein d'"action" et bien des places animées comme Kikar Dizengoff, Kikar Ha-Medina et KikarRabin, ainsi que de nombreuses églises dont onze à Jaffa, avec parmi elles l'église franciscaine Saint-Pierre et d'autres, de courants divers, et de nombreuses mosquées.

Pour vous permettre d'apprécier les trésors de beauté de la ville, des dizaines d'hôtels y sont répartis, à côté de pensions de famille et d'auberges de jeunesse proposant aussi bien des unités de logement luxueuses que de simples chambres confortables et agréables, qui viennent parfaire l'expérience de vos vacances à Tel Aviv. Et au-delà de tout cela, sachez aussi que Tel Aviv est une ville particulièrement active dans le monde des affaires et du commerce.

 

Outre ses étonnants marchés, si bien achalandés et bigarrés, dont le marché aux puces de Jaffa, le Souk Ha-Carmel, le Souk Ha-Tikva et le Souk Levinski, la ville compte également des centres commerciaux ultramodernes tels que le Dizengoff Center et le Azrieli Center, ainsi que d'importants centres d'affaires appartenant à des sociétés de high-tech et d'informatique de pointe, ou encore immobilières et boursières. Des hommes d'affaires israéliens et étrangers venus du monde entier ont fait de Tel Aviv la capitale commerciale d'Israël. Congrès, séminaires, expositions et présentations internationales font partie de son quotidien.

Bauhaus
Effervescence – seul ce mot peut décrire la Tel-Aviv des années 20 à 40. Ville jeune, elle était destinée à un développement économique, social, culturel et géographique sans précédent. Qui aurait imaginé que le style architectural choisi par ses premiers planificateurs en ferait la seule ville Bauhaus au monde ? Véritable musée à ciel ouvert  unique en son genre, la Ville blanche devint en 2003 l'une des prestigieuses 56 villes historiques reconnues du monde, et une des rares cités modernes déclarées Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

La ville blanche est en réalité un beau quartier résidentiel au cœur d'une ville trépidante, avec ses quelque 4000 édifices de style Bauhaus international dont un millier à peine survivent aujourd'hui. Les meilleurs architectes ont pensé et repensé la ville, et les résultats sont éloquents. Les créateurs du style Bauhaus originaire de l'Allemagne des années 20, ont voulu inventer un langage architectural simple, basé sur les besoins quotidiens des habitants. Le style Bauhaus a reçu en Israël une interprétation et une application propres, adaptées au climat et au mode de vie chaleureux et tonique du pays.
 
Lentement la ville se couvrit de constructions blanches, aux lignes sobres, privilégiant  l'asymétrie et les formes géométriques : balcons arrondis et fenêtres rectangulaires, toits plats et hautes colonnes. Les espaces intérieurs aux plafonds hauts et aux grandes fenêtres s'ouvrant sur un paysage urbain laissent pénétrer la brise du soir. Les balcons de Tel-Aviv étaient au soir tombant des lieux de rencontre entre amis ou voisins.
 

La Ville Blanche au cœur de Tel-Aviv, symbole de cette richesse architecturale, est l’une des principales agglomérations au monde érigées dans le style Bauhaus. Le visiteur peut se promener dans Tel-Aviv carte en main, entre les rues Rothschild, Dizengoff et Bialik et absorber la beauté des constructions et leur incidence sur le paysage urbain.

Signalons que l'une des gares de la ligne de chemin de fer dite « de la vallée » construite dans les années 20 est de style Bauhaus – lignes sobres, toit reposant sur des colonnes carrées, mi-rectangulaire, mi-arrondi. Elle se trouve aujourd'hui dans l'enceinte de Naharayim, à la frontière israélo-jordanienne. La visite de cette gare est possible uniquement en groupe organisé. Les graffitis dont elle est couverte ne font qu'ajouter à sa valeur historique. 

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Ce que vous ne dites pas , c est que cette ville ai dominé par des arabes israeliens , ce qui ai loin d etre une fierté pour les juifs d israel .

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant