Share |

REBECCA DIGNE, la beauté et l'intelligence

REBECCA DIGNE, la beauté et l'intelligence

Du centre Georges Pompidou à Amsterdam


par Saskia Shoshana Cohen Tanugi


Née en 82 d'une mère issue du judaïsme tunisien et d'un père diplomate, mariée à un juif russe de Netanya, Rebecca Digne est une jeune artiste exceptionnelle dont les œuvres ont été exposées au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.

Ses œuvres ont été acquises par le Centre Georges Pompidou en 2011.
Elle est actuellement reçue en résidence d'artistes à la Rijksakademie d'Amsterdam, dont l'objectif est la confrontation d'œuvres internationales.

Elle expose depuis le 24 Novembre au Rijksakademie.
Toute jeune, elle fait partie de la compagnie du petit fils de Charlie Chaplin, Le Cirque Invisible, assistant Victoria Chaplin dans ses créations.

Puis diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, elle choisit la vidéo et la photographie comme champs d'investigation pour exprimer son art.

Elle explore le temps, la solitude, la simplicité, dans des images vidéos traitées comme de véritables tableaux en mouvement.
Ses œuvres appréhendent la réalité à partir d'une sensibilité dont l'esthétique est fille de Kandinsky, du Bauhaus et de Dreyer.

Ses films sont courts, superbes, intelligents.
Le travail de la lumière et de l'image permet d'entrer avec douceur dans l'expérience d'un temps immuable, silencieux, sans étouffement.
Un temps qui suspend son déroulement, et glisse presque invisible sur les images apportant une transformation sans heurt.

Ni violence, ni agressivité, mais une douce sérénité se dégage de ses images parfaitement composées.
L'utilisation du silence, le déroulement de l'image au ralenti, la maîtrise de la lumière, des teintes neutres et du noir et blanc, la répétitivité des séquences apportent un sentiment d'apaisement exceptionnel au spectateur.
Elle crée un cinéma-vidéo pensé comme une œuvre picturale, qui ne raconte ni histoire, ni déroulement de faits, mais dont la beauté calme est le seul sujet.

Son travail rappelle les rouleaux du XIV siècle japonais, quand l'art et la culture se réfugiaient dans les couvents Zen.

La pureté des images - leur caractère contemplatif refusant toute confusion - permet une entrée dans la pensée esthétique des philosophies d'extrême orient, où la répétition du rituel, le silence, la contemplation, le contrôle des émotions ont inspiré un art dont la plénitude a comme objectif l'équilibre du spectateur et de l'artiste.
L'innovation qu'apporte le langage esthétique de Rebecca Digne se trouve sur le sens donné au plan temporel : le déroulement limpide du temps, protège le spectateur et ne l'agresse plus.

La relation sans rivalité ni corrosion avec le déroulement du temps, présenté très simplement, fait des œuvres de cette artiste juive, des peintures sur pellicule, qui utilisent un langage créatif, intellectuel, sensitif, stabilisant, un calligramme contemporain. Rebecca Digne place sa part de judaïsme dans une calme éternité, dans une sérénité silencieuse et non plus dans la tourmente d'un conflit séculier.
En ce sens, son œuvre est magistrale.

www.Rebeccadigne.com
Rijksakademie Studio 13 Sarphati straat 470 Amsterdam 1018 NL

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

cela fait plus d’un mois que je visite ton site et je le trouve super, il est.. pfff suis tjrs bluffée. Tu as du mérite. Encore ravie !

voyance gratuite

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant