Share |

Rabbi Naphtali Tzvi Yehouda Berlin

août 9, 2011

Selon la tradition, la destruction du Premier Temple fut provoquée par la transgression des trois méfaits les plus farouchement prohibés dans le judaïsme : le meurtre, l'idolâtrie et la débauche. Ce sont en effet des délits pour lesquelles la Torah nous prescrit clairement : « Vous mourrez mais vous ne les enfreindrez point ». En revanche, c'est à cause d'un seul crime, la haine gratuite, que le Second Temple a été ruiné par les armées romaines.

 D'une haine gratuite à l'amour gratuit

Par Rony Akrich pour Guysen International News

Contenu Correspondant