Share |

Pierre Besnainou va ouvrir Fauchon à Tel Aviv

Fauchon à Tel Aviv.

 

 

L’épicerie Fauchon va ouvrir en Israël

 

Après avoir repris l’exploitation des vignobles Carmel, Pierre Besnainou, un des actionnaires de Fauchon, prévoit d’en ouvrir une succursale à Tel- Aviv.

Surnommé Pierre Bess par tous ceux qui le côtoient, Pierre Besnainou rachète en 2004 Tribune Juive qui ne paraissait plus et en confie la direction de publication à Ivan Levaï. De 2004 à 2008, date à laquelle TJ sera cédé à un autre propriétaire, le magazine connaît un nouvel essor, et redevient une valeur emblématique de la presse juive française.

Pierre Besnainou possède d’autres entreprises du secteur alimentaire en France, et est également actif dans les domaines de la  communication et de l’immobilier. En Israël, il est l’un des propriétaires de la société de services de restauration Chefa.

Ancien fondateur de Liberty Surf, président du Congrès juif européen (CJE) depuis 2005 et il est également président du Fonds social juif unifié de France (FSJU) depuis 2006.

Tous les israéliens qui fantasment  sur un éclair Fauchon depuis leur dernier voyage à Paris pourront bientôt les retrouver  en Israël, avec des choux à la crème fondants et de délicieuses tartelettes.

Selon Yedioth Ahronoth, Besnainou s’est associé avec Lagaat Baochel pour  ouvrir un magasin  Fauchon à Tel-Aviv. Lagaat Baochel exploite des magasins  de matériel de cuisine crue et propose également  des cours de cuisine avec les stars de « Master Chef » le spectacle de Channel 2.

La société est également co-partenaire (50%) dans « Street Foot Bazar » dans le nouveau complexe de  Sarona à Tel-Aviv , un marché qui ne sera pas uniquement dédié à l’alimentation, qui sera inauguré cette année dans un bâtiment qui était autrefois une cave,  et envisage d’ouvrir le magasin de Fauchon dans un autre bâtiment du même complexe.

Situé au nord-est de Yaffo, Sarona est un le quartier de Tel-Aviv créé par les membres de de la Société du Temple, secte protestante allemande, qui tire ses origines de l’église Luthérienne.

Fondé par Hoffman et Hardegg en 1861, ce mouvement avait pour but la reconstruction du Temple à Jérusalem, pour permettre au Christ de revenir. La première colonie en Terre sainte est fondée en 1868 à Haïfa,au pied du Mont Carmel.

Un an plus tard deux nouvelles colonies sont créées : à Sarona et à Emek Refaïm (Jérusalem). A Sarona, les nouveaux Templiers implantent une qualité d’oranges importée d’Europe, la fameuse orange de Jaffa.

Depuis 2003 Sarona est au cœur d’un projet immobilier en deux parties. Dans un premier temps, on a réhabilité une partie des maisons anciennes, et c’est le quartier de Ganei Sarona (les jardins de Sarona) qui a repris vie. Dans un second temps, on construit un quartier moderne, hérissé de buildings et pourvu d’un « mall » (centre commercial). Ce projet fait un peu penser à celui qui a fait revivre Neve Tsedek : il s’agit de préserver et de réhabiliter les plus anciens quartiers de Tel-Aviv, mais en y greffant une bonne dose d’architecture moderne.

Zvika Karouby, le fondateur de Lagaat Baochel a déclaré à Yedioth Ahronoth que le projet était d’ouvrir en Israël une importante  succursale Fauchon qui comprendrait un café et un magasin  gourmet, soit dans Sarona, soit dans centre commercial de Ramat Aviv.

Les produits gourmets seront importés en Israël, tandis que les pâtisseries et les pains seront fabriqués sur place, par une équipe israélienne qui sera encadrée, par une équipe française.

Quand on demande à Karouby s’il ne craint pas que la conjoncture de ralentissement économique soit risquée pour l’ouverture d’un magasin de produits gourmets, sa réponse est plus qu’optimiste.

« Nous ne sommes pas seuls. Notre partenaire est l’un des propriétaires de Fauchon, il fera en sorte que nous obtenions des prix intéressants. Fauchon a une excellente qualité, et le différentiel de prix par rapport à un autre magasin diffusant des produits de luxe sera minime »

« Nous sommes convaincus que nous faisons le bon choix. Fauchon n’est pas très cher. Nous venons de voir, au cours de notre  visite en France, qu’un macaron ne coûte que  1.7€ (2,2 $) et un éclair  2.2€ (2,85 $). En Israël, ils seront vendus jusqu’à 15% plus cher, mais la qualité sera excellente et identiques aux produits originaux. »

Fauchon, c’est une marque prestigieuse, une certaine idée du luxe à la française qui peut réussir à s’implanter en Israël. Mais attention : aujourd’hui  les israéliens sont tous des consommateurs avertis, presque des économistes et ne se satisferont pas de la réputation d’une enseigne. Pour que cette ouverture soit une réussite, il faudra jouer serré : qualité irréprochable et prix attractifs. Comme d’habitude dans le secteur de l’alimentaire, des marges faibles mais des volumes importants, seront la seule manière de remporter la bataille.

Quand Fauchon sera ouvert, j’irai bien sur jeter un œil sur ce nouveau temple de la gastronomie, mais aujourd’hui les pâtissiers et les épiceries fines où l’on trouve des produits exceptionnels ont conquis le public français, laissant les grands noms aux touristes. Des macarons de Pierre Hermé, des chocolats de François Pralus, et une indigestion de bonheur…..

 

Line Tubiana

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

MAGASIN PAS CACHER OUVERT PAR PIERRE BESNAINOU ?

Je trouve tout à fait indécent que d'ouvrir un Fauchon à Tel-Aviv, compte tenu du degré de pauvreté en Israël..!
En effet, déjà, à Paris, Fauchon est déjà totalement hors de prix, à plus forte raison en Israël..!!
Si ce 'projet' se fait, ce serait une véritable honte!
Fauchon est fait pour des multi-millionnaires, sinon plus, et qui n'ont aucune notion de l'argent...
Donc, si je comprends bien, la "crise" n'est pas pour tout le monde??!
Je reste rêveur devant tant de cynisme, vis à vis des gens..."normaux"...

La seule clientele possible sera faite de francais , touristes ou vivant partiellement en Israel . C'est donc a voir.

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant