Share |

LES BASSES CLASSES… ! par Albert Simeoni

LES BASSES CLASSES… ! par Albert Simeoni

Il y a pourtant chez nous des choses qui ont échappées à ce marquage de BASSES CLASSES.

Nos ragouts par exemple ne l’étaient pas, nos animaux, notre verdure etc…Mais pas certaines catégories de familles qu’elles soient goulettoises ou autres.

Mais qu’est ce donc une famille de BASSE CLASSE… ? Ou alors du 93… ? Comment définir une famille BASSE CLASSE et selon quels critères… ? Qu’a donc fait une famille pour mériter ce qualificatif qu’on lui affiche et qui peut durer des années et même bien après.

J’entendais dire souvent ‘…E’déc euchkoun familtou… ? Mou Ouatia…. ?’ ( Celui là mais enfin sa famille est basse… !) Alors qu’il est devenu médecin avec le temps… ! idem pour une jeune femme.

Une famille BASSE CLASSE est une famille vulgaire. Qu’il ne faut surtout pas approcher. A cause de leur renommée mal saine. Il suffisait par exemple d’habiter un quartier pauvre pour cataloguer toutes les familles habitant ce quartier. ‘…Edouc cénou chek’nin fél HARRA… ! Ceux là mais ils habitaient le ghetto de Tunis… !’ Donc rien que d’y habiter suffisait d’être traitait de BASSE CLASSE.

Ou alors ‘…L’Oukalla… !’

Qu’est ce donc une BASSE CLASSE… ! Cela se définit par un certain comportement social très mal vue par les autres couches sociales. Une famille qui a pour habitude de chercher querelles pour un oui ou pour un non devenait BASSE CLASSE. Leur façon d’agir en tous lieux d’une façon peu conforme à la morale ou au civisme la rendait BASSE CLASSE. Le fait de s’acoquiner avec l’un des membres faisait de vous un infréquentable. ‘…Dis moi qui tu fréquentes je te dirais qui tu es… !’ Un pestiféré.

Nombre d’unions n’ont pu se faire parce que l’un des deux familles refusait absolument que leur fille ou leur fils épouse l’un des membres de cette BASSE CLASSE. Une BASSE CLASSE ne pouvait donc épouser qu’un BASSE CLASSE et vice versa.

Un BASSE CLASSE c’est aussi une personne qui a prit l’habitude de salir tel ou tel ami, voisin etc…par des mensonges au risque de le nuire. Un BASSE CLASSE est un revanchard qui assouvit sa vengeance en voulant coute que coute porter l’anathème sur autrui pour un différent parfois futile.

Et surtout s’en vanter par la suite auprès d’oreilles attentives à ces mensonges.

L’expression ‘…I bayad ââliné el zgayét ouél ouatin… !’ Que D ieu nous épargne des vulgaires et des gens bas prend ici tout son sens.

Ces gens là sont dangereux et les fréquenter vaut association.

La BASSE CLASSE tient donc sa réputation au grand manque d’éducation et aux simples valeurs de la morale. Elles n’en n’ont pas.

Cette expression aussi bien connue ‘…Ye baba ouaktech nouliou cherfé… ? Dis papa quand deviendront nous des gens biens… ? ‘ Ouakt él jirén mta él houma i moutou… ! Lorsque le voisinage aura disparu… !’ Tend à démontrer combien cette étiquette poursuit l’un des membres de cette catégorie durant des décennies.

A la Goulette par exemple, nombre de familles, pas les plus humbles ni les plus pauvres mais des familles argentées étaient cataloguées par ce terme péjoratif tant elles ont fait scandale par leurs attitudes nauséabondes.

Certaines professions comme les bouchers par exemple étaient considérées comme appartenant à de la BASSE CLASSE.

Des familles habitant les OUKALLA à la Goulette, qui à l’époque n’étaient que ‘dépotoirs misérables’ tant l’hygiène laissait à désirer, pouvaient n’être pas considérées comme BASSE CLASSE. Bien au contraire, elles étaient considérées comme gens de bien.

Comment les reconnais-t-on… ? Très facile, il suffisait de les voir assis en réunion au café par exemple pour se rendre compte de leur gestuelle et de leur façon de parler haut et fort sans tenir compte des personnes assises prés d’elle. Il suffisait de les voir à la plage manger comme des goinfres et laisser leurs détritus et leurs merdes bronzés au soleil. Sans aucun respect pour ceux qui sont assis à proximité et surtout malheur à celui ou à celle qui ose faire des remarques.

Lorsque j’étais en vacances en Tunisie, à Hammamet, j’ai eu droit à des spectacles irréels honteux venant de la part de familles venues elles aussi plonger dans des piscines qu’ils ont ‘Salies’ tant il était BAS ET VULGUAIRE… ! Et que dire de ce monsieur en pèlerinage à Jerba durant la semaine de Pâque qui pour avoir essuyé des remarques discrètes par l’organisatrice s’est vue infligé un camoufler. Monsieur s’étant servi dix boulettes un vendredi soir alors qu’il était averti d’en prendre deux. Il fit un scandale et jeta son assiette à terre devant toute la salle médusé en proférant des insanités envers celle qui gérait.

A Paris certains membres d’anciennes familles basses sont aujourd’hui des gens honorables. Ils refusent de se raconter parce qu’ils qu’elles savent que le passé de leurs parents n’était pas très glorieux et que sans doute ils elles en souffraient.

Et comme le disait ma grand-mère MEIHA…’…I ji na rye ouldi ouin el zghar i nedfou él oueldin… !’ Et il arrivera un jour mon fils que les leurs enfants blanchissent leurs parents… !’

El salam aalikom ou baracat allah… !

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Ne jamais perdre de vu qu'un trou de c**,
même si vous le lavez dix fois de suite, demeurera toujours un trou de c**...

Voilà!

c est vrai tout ca , je me rappelle , les basses classes c est plutot personel on peut etre riche et bourguois est basse classe et pauvre et honnette et et et est etre grande classe c est surtout le comportement

c est vrai tout ca , je me rappelle , les basses classes c est plutot personel on peut etre riche est bourguois est basse classe et pauvre et honnette et et et est etre grande classe c est surtout le comportement

Ha ha ! plié de rire ! merci Monsieur  A.S. ! Tout n'est pas négatif !  dit avec humour, connaissance et gentillesse ! Cela nous rappelle parfois hélas les Castes en Inde ....  conclusion : comme quoi les enfants ont parfois un rôle noble à jouer  sur la terre,  ce grand bateau .

Moralité : tout le monde peut changer, s'améliorer , voir les qualités de l'autre et les défendre !

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant