Share |

LA TUNISIE DIT NON À LA PÉDOPHILIE TOURISTIQUE !

LA TUNISIE DIT NON À LA PÉDOPHILIE TOURISTIQUE !

 

 

Dès l’aube de la colonisation de l’Afrique du Nord, les Européens pouvaient venir dans leurs colonies y pratiquer toutes sortes de perversions sexuelles, artistes, écrivains, hommes politiques y affluaient.Dans cet essai, je ne parlerais pas de la pédophilie locale, tant de chercheurs se sont penchés sur ce sujet tabou, je leur laisse le soin de nous éclairer. Ici, je parlerais de la pédophilie comme attraction touristique à l’instar de certains pays de l’Extrême-Orient et de l’Asie.

La guerre que mène l’Occident contre la pédophilie depuis une décennie a resserré l’étau sur plusieurs pédophiles qui, ne pouvant plus assouvir leurs besoins maladifs chez eux, partent en Asie, en Afrique et en Afrique du Nord en quête de jeunes victimes désargentées, renouant ainsi avec les habitudes du temps de la colonisation.

De Hammamet l’Opulente à Marrakech la Perverse !

Ce sont les vocables attribués à ces deux villes, dans un article publié en novembre 2012 dans un journal électronique français, où l’on cite les villes de Hammamet et de Marrakech parmi les dix (10) grandes destinations du tourisme sexuel-pédophile en Afrique. Le palmarès de la honte.

« …En Afrique du Nord, la station balnéaire (Hammamet) est devenue, depuis plusieurs années, une destination de choix pour les touristes sexuels….… Le soleil, la douceur du climat et surtout l’assurance de mettre la main sur des proies faciles, les encourage à revenir parfois plusieurs fois par an. Pourtant, il continue de régner comme une sorte d’omerta sur la question…Tout le monde est au courant, mais presque personne n'en parle. Ni les autorités, ni les populations locales…. » [sic]

Des pédophiles célèbres en Tunisie !

En 1999, un chanteur français, P.B., écrivait une chanson sur la Tunisie intitulée « Le Café des Délices », avec une certaine intonation non innocente :

« …Des femmes tenant un fils
Et l´odeur du jasmin
Qu´il tenait dans ses mains
Au Café des Délices…. »

Par ailleurs P.B. fut accusé à tort ou à raison de pédophilie… « P.B. ? C’était qui ? Séducteur grossier de jeunes françaises à peine pubères, un pédophile culturel quoi ! », tempêtait un activiste français.

Un second article paru en novembre 2013, intitulé «La Pédophile Sacrée par un Prix Littéraire » relate l’attribution du «Prix de Littérature Renaudot Essai 2013» à un écrivain français du nom de G.Matzneff pour son livre « Séraphin, c’est la fin ».

Or il se trouve que G.Matzneff, né en France en 1936, est un pédophile notoire dont les livres racontent ses expériences sexuelles avec des mineurs de 8 à 16 ans.

G.Matzneff a séjourné en Tunisie durant la période 11 avril 1972 - 6 juin 1972. Au cours de son séjour, il  écrit son ouvrage « Nous n'irons plus au Luxembourg » publié en septembre de la même année, et eu en l’occasion plusieurs expériences pédophiles dans notre pays comme il le narre dans l’un de ses ouvrages.

Une pétition a été lancée en son encontre pour lui retirer le « Prix Renaudot Essai 2013 ». Dans son livre primée, G.Matzneff banalise la pédocriminalité. Il y évoque aussi des actes sexuels abusifs sur des enfants et relativise ces actes en déniant la notion de viol de mineurs....

Bref, depuis plusieurs personnages plus ou bien notoires, connus pour leur pédophilie, ont bien séjourné en Tunisie et abusé de nos enfants dans un passé lointain ou proche. 

Bien que nous continuons à fermer les yeux,ce fléau existe et certains touristes exploitent en silence des petits Tunisiens. 

Face à cela, il est impératif que l’Etat prenne ses dispositions pour réprimer avec une main de fer ce genre de tourisme qui détruit et vole l’innocence de nos enfants. La société civile doit aussi se mobiliser par des programmes de sensibilisation de la population.

Notre pays a bien fait sa révolution pour recouvrer sa dignité...Mais quelle dignité si nos enfants (même s'il s'agit de quelques rares cas) sont exploités à des fins aussi ignobles et humainement dégradantes !

Dr Farouk Ben Ammar

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Farouk ben Ammar prend de grands airs moralisateurs pour fustiger la pédophilie de Matzneff, oubliant que c'est la clé du palestinisme forcené de ce vilain Monsieur. Comme Jean Genêt, Louis Massignon, Vincent Monteil, devenus fervents soutiens du terrorisme palestinien en s'approvisionnant de chair fraîche dans les camps du Sud Liban. L'homophobie de façade dans les pays arabo musulmans ne sanctionne que les pédérastes locaux sans protections mondaines. En revanche, les pédophiles coloniaux qui sont aussi des personnages importants (diplomates, journalistes, gens de lettres, politiciens, artistes) susceptibles d'être des agents d'influence sur qui on peut faire pression, sont choyés et leurs galipettes sont protégées par les services spéciaux.

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant