Share |

La mémoire juive de quelques rues de Tunis : Bismuth, Cohen, Sarfati…

 

 

La mémoire juive de quelques rues de Tunis : Bismuth, Cohen, Sarfati…

Par 

 

Il existe encore quelques rues de Tunis qui portent des noms ce personnalités ou de grandes familles juives.

 

Le sergent Bismuth, héros de la Grande guerre

La plus connue de ces rues se trouve à souk el Grana et porte le nom du sergent Isaac Bismuth. la plaque indiquant cete rue vient d’être changée mais, dommage, le prénom « Isaac » est mal orthographié.
Le sergent Isaac-Henri Bismuth est l’un des trois cents engagés volontaires juifs qui ont rejoint l’armée française pendant la Première guerre mondiale.
Tombé en héros à Verdun, au fort de Douaumont, le 24 octobre 1916, une rue lui a été dédiée qui se trouve donc au souk el Grana.

Impasse Cohen

Il existe encore à Tunis quelques rues qui portent des noms d’origine juive. Il en est ainsi de l’impasse Cohen qui se trouve au début de la rue des Salines, non loin de l’ancienne place de l’Ecole israélite. Malheureusement, la plaque indicatrice de l’impasse Cohen a disparu depuis quelques années. Quant à la place de l’Ecole israélite, elle porte désormais le nom de Ali Zouaoui.

Dans la médina et la hara

Notons aussi dans la médina de Tunis, d’autres impasses qui portent toujours les noms des familles Sarfati, Baranès, Galula ou Scamama.
Notons enfin qu’il existait à Tunis, dans la hara, une rue de la Synagogue, une rue Ephraim ou une impasse Maimoun qui ont changé de nom ou perdu leurs plaques indicatrices depuis belle lurette.

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant