Share |

ELOGE DE LA CONNAISSANCE, par Jacques Hadida

ELOGE DE LA CONNAISSANCE

 

Avant de commencer, j'aimerai annoncer un de mes concepts favoris:

Crédit sera donné à l'auteur des belles paroles que je vais utiliser dans mon texte car un vieux dicton araméen dit bien:''Celui qui dit une chose au nom de son auteur, apporte la rédemption a ce monde.''

Je refuse de prendre un crédit pour une chose qui n'est pas mienne. Je trouve que ceci est une bonne leçon d'humilité.

 

Qui n'a pas pris connaissance de ces merveilleuses paroles de Socrate:'´Connais toi toi-même.´´?

Était-ce la première fois que la notion  de connaissance nous frappa de plein fouet?
Il faut croire qu'au cours du temps et des générations, les hommes ont cherché à acquérir autant de connaissances que possible. Était-ce pour mieux faire marcher le monde? Qui sait?

Ils ne savaient pas que le proverbe chinois leur apprendra que:´´Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance.´´

 

L'autre mot puissant qui vint après Socrate était celui de Francis Bacon:

''La connaissance, c’est le pouvoir'´

Et dire que j'ai connu des gens qui ont mis en pratique cette donnée et se sont ainsi enrichis.

Et pour mieux approfondir le sujet, je vais nommer nul autre que Léon Tolstoï:

´´La vie consiste à pénétrer l’inconnu, et façonner nos actions en accord avec la nouvelle connaissance ainsi acquise.´´

Voilà donc une façon sympathique de mettre ses connaissances à l'œuvre en partant vers l'inconnu. Autrement dit, avant de visiter un pays que l'on ne connaît pas, chercher à apprendre le maximum et augmenter ses connaissances sur cette contrée. Car ''Un voyageur sans connaissance est comme un oiseau sans ailes.´´ Ceci me vient de Mosharef Sa’di, Un poete classique Perse (ca 1213-1292)

Mais ce même Tolstoï nous avertit:'' Ce qui importe, ce n’est pas la quantité de votre savoir, mais sa qualité. Vous pouvez savoir beaucoup de choses sans savoir celle qui est la plus importante.

 

En effet il est de notre devoir d'être prudent dans ce que nous apprenons, car parfois, trop c'est trop. Il faut alors bien séparer la graine de l'ivraie.

Conséquemment,''Il vaut mieux connaître moins que ce qui est nécessaire que plus que ce qui est nécessaire. Ne craignez pas un manque de savoir, mais craignez plutôt la connaissance qui n’est pas nécessaire, acquise seulement pour plaire à la vanité.''

En effet, cette affreuse vanité qui fait de nous ce que nous ne sommes pas. Cette vanité qui détruit notre monde, nous rendant tous égoïstes et plein de nous mêmes.

Il fait cependant savoir que''La connaissance n’a pas de limites. Par conséquent il y a une minuscule différence entre ceux qui savent beaucoup et ceux qui savent très peu.´

Parlant de limites, c'est John Ruskin qui nous rappelle que:' La connaissance n’a pas de limites et la personne la plus instruite et érudite est aussi loin de la vraie connaissance qu’un paysan illettré'´.

Et pour celui qui veut savoir à quoi sert la connaissance, Elie Wiesel a une réponse toute faite:'´ Écoute, elle sert à comprendre la création, c’est à dire à s’en emparer, à agir sur elle et même sur son auteur; elle sert à nous rapprocher en même temps du commencement et de la fin; elle sert à provoquer une libération de l’être dans les êtres, de l’éternel dans la durée.

 

La connaissance est une clé, la plus précieuse de toutes, la plus dangereuse aussi, car elle ouvre deux portes identiques : l’une donne sur la vérité, l’autre sur les ténèbres

Voyons voir ce que la Sagesse Juive a à dire à propos de la connaissance:

Il est difficile d'imaginer comment quelqu'un pourrait  atteindre la vraie connaissance sans aussi commettre de bons actes.

La connaissance est elle même un produits des bonnes actions.

Car en effet les actions sont toujours meilleures que les paroles .

Est-ce-que la connaissance est quelque chose que l'on peut enseigner?

J'imagine volontiers un cours commençant dans les petites écoles, avant même l'université, où un prof se chargera d'instruire en sagesse à ses étudiants de l'importance de la connaissance.

Ce prof est Aristote. Il leur dira: ' La connaissance et l’enseignement sont inséparables. Un homme ne peut prétendre connaître son sujet à moins qu’il ne soit capable de transmettre sa connaissance à d’autres.´´

Ces mêmes mots ont été repris par le Dalaï Lama:

'Partage ton savoir, c’est une façon d’atteindre l’immortalité.'

 

Jean Jacques Rousseau  me vient à l'esprit quand je mêle connaissance et sagesse. Car en effet, ces deux là devraient aller de paire. Il a dit:

''Nous vivons à l’âge de la philosophie, la science et l’intellect.

De grandes bibliothèques sont ouvertes à tous. Partout nous avons des écoles, des collèges, des universités qui nous donne la sagesse des gens des millénaires précédents. 

Et quoi donc ?

Sommes nous devenus plus sages par tout cela?

Comprenons nous mieux notre vie, ou le sens de notre existence? 

Savons nous ce qui est bon pour notre vie?''

 

 

 

"Je finirais avec ces quelques mots savants pris ici et là mais qui ont toute leur valeur

 

N’aie jamais honte d’admettre que tu ne sais pas.

…Proverbe Arabe

 

Tu devrais étudier plus pour comprendre que tu sais peu.

…Michel de Montaigne

 

Tous les hommes, de par la nature désirent savoir…Aristote

 

La seule source de la connaissance est l’expérience.…Albert Einstein

 

Que ta langue s’habitue aux mots ‘’Je ne sais pas’’

Sagesse Orientale

 

Et bien sur Léon Tolstoï viendra clore cet échange pour nous encourager à vivre une meilleure vie.
´´La seule vraie science est de savoir comment une personne devrait vivre sa vie. Et cette connaissance est offerte à tout le monde.´´

 

 

                              ENGLISH VERSION

 

PRAISE TO KNOWLEDGE

Before i start, i must clear the air snd announce one of my favorite concepts:

Credit will be given to the author of the fine words I will use In my text, since an old Aramaic saying goes:” Whoever says something in the name of its author brings Redemption to the world. 

I refuse to take credit for something that is not mine. I find this to be a good lesson in humility.

 

 Who has not taken note of the famous two words of Socrates:'' Know yourself''

Was it the first time that the notion of knowledge  hit us in the face? One must believe that in the course of time and as generations passed, men tried to acquire as much knowledge as possible. Was it to give us a better world? 

Who knows?

They did not know the Chinese proverb will teach them that:'' To know one's ignorance is the best part of knowledge.

 

The other strong word after that of Socrates is the one by Francis Bacon:

´´Knowlege is power''.

And I have known people who put into practice this saying and became wealthy.

 

 

And I shall start by none other than Leo Tolstoy:

''Life consists in penetrating the unknown, and fashion one's actions in accordance with the knowledge thus acquired.''

 

Here is an interesting way to put his knowledge to work, going towards the unknown. In other words, before visiting a country you do not know, go and learn as much as you can and augment your knowledge about this new destination. For ´´A traveller without knowledge is like à bird without wings.

This I learned from Mosharef Sa’di, a Persian classical Poet (ca 1213-1292)

 

This same Tolstoy warns us:''What is important is not the quantity of your knowledge, but it's quality. You could know many things without knowing which one is the more important.

It is our duty to be cautious in what we learn, for sometimes too much is too much. So one must be able to obtain the right dose.

Consequently, ''It is better to know less than what is necessary than more than what is necessary . Do not fear a lack of knowledge, but fear rather the knowledge that is not necessary, acquired only to satisfy your vanity.''

 

In fact, this awful vanity makes us what we are not. This vanity destroys our world, making us all egotistic so and full of ourselves.

One must however know that''Knowledge has no limits. Consequently, there is a minute diffence between those who know a lot and those who know very little'

 

Talking about limits, it is John Ruskin who reminds us that:''Knowledge is limitless, and the most scholarly and educated person is as far from true knowledge as an uneducated peasant''.

'

 

 

And for those who wish to know what is the use of knowledge, Elie Wiesel has this simple answer:'' Listen, it helps to comprehend the creation, meaning to grasp it, to act towards it and its author, it helps us to get closer at the same time of the beginning and the end, it helps in provoking a freedom in the being amongst the beings, of the eternal during its duration.

Knowledge is a key, the most precious of all, the most dangerous too, for it opens two identical doors: one leading to truth, the other to gloom.

 

Let's now find out what our Jewish wisdom has to say about knowledge.

''It is hard to imagine how anyone could achieve true knowledge without committing good deeds as well. Knowledge is itself a 

product of good deeds.

For indeed actions are always better than words.

 

Is knowledge something we can teach?

I can easily imagine a class  starting in primary schools, before even university where a teacher will take it upon himself to instruct in wisdom his students the importance of knowledge.

That teacher is Aristotle. He will tell them: ''Knowledge and teaching are inseparable. A man cannot pretend to know his subject unless he is able to transmit his knowledge to others.''

These same words have been taken by the Dalai Lama.

,,Share your knowledge, it is a way to achieve immortality

 

Jean Jacques Rousseau  comes to mind when I mix knowledge and wisdom.

For indeed, these two make a great pair. He said:

´´ We live in an age of philosophy, science and intellect.Large libraries are open to all. Everywhere we have schools, colleges and universities that give us the wisdom of preceding  thousands of years.

And what then?

Have we become wiser by all this?

Do we better understand our life, or the meaning of our existence?

Do we know what is good for our life?''

 

I will finish with these few wise words taken here and there but having their full value:

 

''Never be ashamed to admit that you do not know.'' Arabic prover''.

 

''You should study more to understand that you know little.''...Michel de Montaigne

 

''All men, by nature wish to know''...Aristotle

 

''The only source of knowledge is experience''.

...Albert Einstein

 

''Let your tongue learn to say '' I don't know''

...Asian wisdom''

 

And before closing this exchange, Leo Tolstoy will come to encourage us to live a better life:

''The only true science is to know how a person should live his or her life.

And this knowledge is offered to the whole world.

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant