Share |

Comment les Juifs sont arrivés en Tunisie en bref, par Emile Tubiana

Comment les Juifs sont arrivés en Tunisie en bref

 

 

Je vois que plusieurs n’ont pas touché à l'histoire des juifs tunisiens. Je vous donne avec plaisir les racines des juifs tunisiens. D'abord ça a commence avec les Phéniciens, Carthage. Les commerçants juifs étaient de grands amis avec les Phéniciens et ils voyageaient toujours ensemble. Le roi Salomon envoyait ses bateaux en Tunisie, qui s'appelait alors Tarchiche. Ça pour commencer.

 

Puis il y a eu d'autres vagues de juifs qui étaient venus directement du Sinaï avec une caravane d'Arabie et ceux-là sont venus sans même toucher à la terre sainte, en passant du Sinaï à l’Arabie, ou ils se sont joints aux caravanes bédouines. Ces caravanes ont fait le chemin ensemble en passant par l’Egypte, puis vers la Libye et arrivées en Tunisie elles ce sont mélangées avec les Berbères et avaient aussi converti des Berbères au judaïsme et certains se sont convertis eux-mêmes et sont devenus des Berbères. L’Islam n’existait pas encore. Puis il y avait encore une vague qui était venue en Tunisie directement, en longeant la côte de l’Egypte, de la Libye et est venue en Tunisie par le sud.

 

A la défaite d'Israël par les Romains les expatriés et ceux qui avaient quitté la terre sainte avaient pris avec eux des parties du temple et ce sont dirigés directement vers l’ile de Djerba qui leur était connue bien avant et s’y sont installés depuis.

 

Puis, beaucoup plus tard, dans le huitième siècle, entre 711 et 718 les Omeyyades conquirent l’Espagne, qui était connue sous le nom arabe El Andalous. Les arabes y restèrent plus de 700 ans pour être après chassés avec les juifs vers la fin du 15ème siècle. Il y avaient  les vagues de juifs chassées de l’Espagne avec les arabes. Certains arrivèrent au Maroc et de là ils se dispersèrent vers toute l’Afrique du Nord.

 

On les appelait les Andalous. Les juifs qui sont venus en Tunisie se dirigèrent vers la ville de Testour et vers le nord, à la ville de Beja et Jendouba. Certains juifs chassés d’Espagne étaient invités en l'Italie, où ils étaient accueillis par la principauté de Toscana et se sont installés à Livorno. Plus tard, certains de ceux-là sont venus s’installer en Tunisie. On les appelle les Grana.

 

 

Emile Tubiana

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Messieurs,
vous étiez bien avant tout le monde, exceptés les berbères et d'un seul coup vous avez quitté votre pays pourquoi. de 56 à 67 vous avez vécu librement avec vos confrères tunisiens de confession musulmane. Les émeutes dont vous parlez ne l'ont pas été par haine des juifs, mai tout simplement suite à la guerre et c'était un feu de paille vite réprimé et le Prédient a reçu les autorités religieuses pour calmer la population et les inviter à plus de discernement. Sachez que jusqu'à ce jour beaucoup d'entre nous regrettent votre départ. Je sais que beaucoup d'entre vous sont restés profondément tunisien et je vais vous citer une histoire qui m'est arrivée à Paris.
J'étais dans un café en face du moulin rouge et j'ai entendu deux dames parler, j'ai compris tout de suite qu'elles étaient tunisiennes juives. Nous avons parlé ensemble du vieux temps et j'avais fini par poser la question : pourquoi vous êtes partis.
La réponse était claire les événements et l'une d'elle sort son porte feuille et sur une page il y avait le drapeau tunisien et l'autre le drapeau français. ça passe sans commentaire.
ejrbc

Je ne vais pas discuter l'histoire des juifs tunisiens mais je voudrais tout simplement rappeler que les juifs peuvent être arabes. Les juifs des pays arabes sont arabes. Alors lorsque vous écrivez que les juifs andalous sont venus AVEC les arabes, je ne comprends pas ce que cela signifie. Les juifs andalous sont venus d'Espagne avec des musulmans andalous qui parlaient la même langue. Soit ils sont tous les 2 arabes soit ils ne le sont pas.

Les juifs sont les descendants de jacob (israel) et les arables d ismael...
Donc non, il n y a pas de juifs arabes sa n est pas possible

tout est vrai sauf l'histoire de Salomon qui n'est qu'une légende ainsi que l'Etat d'Israel qui n'a jamais existé, ni la stèle de Tel Dan ni l'hiéroglyphe Egyptienne de 1208 av-jc, seules découvertes archéologique trouvées par d'éminents archéologues juifs et dévoués à la science, dont Finkelstein qui a été chassé du parlement faute de soumissions, enfin la science démontre que les Cananéens étaient aussi bien des hébreux que des arabes venus de Ninive et autres contré Babylonienne, qu'il n 'y a jamais eu d'Exode, voir les travaux de Roger Sabbah, rabin qui déclare que Abraham n'est personne d'autre qu'Akhenaton.

merci toubiana mais l'ouvrage devrait être beaucoup plus profond... c'est avec regret et amertume que je le découvre superficiel... bien que j'avoue avoir appris une chose de cet article....le souk grana..............et moi je cherchais son étymologie.........merci monsieur

je suis d'accord que l'histoire est de migration et que très peu d'entre-nous pourraient se rattacher à des liens de Carthage. La religions originelle était d'un polythéisme perdu, et nous avons peu à peu adopté le monothéisme des sémites. Néanmoins, la question ne serait-elle pas: comment l'idéologie religieuse est-elle venue en Tunisie? et comment est-ce que l'affaire de ce Dieu unique continue à marcher?

c'est une histoire pour...se détendre!je ne mets nullement en cause leur revendication à la "tunisianité". Mais ça me rappelle la blague de Michel Bouchnak:comment le bon Dieu a créé l’humanité? il a commencé par les tunisiens etc...Au départ c'est une blague et au prochain commentaire cela devient une référence. c'est comme ça qu'on déforme l'histoire. MÉFIONS NOUS!!

L'auteur de cet article parle du Peuple d'Israël et non de l'Etat contemporain, cela est évident.
Il n'y aucune fausse information dans cet article. Une part est prise des informations transmises par Flavius Josèphe.

Shlomo Sand n'est en aucun cas une référence en matière d'histoire , tout juste un juif honteux et traître

Je meurs d'envie de lui répondre, car Émile TUBIANA a raison. Mais j'aime savoir à qui je m'adresse. Élémentaire!

Mr Toubiana vous parlez d'occupation d'ISRAEL par les romains ???pourriez vous nous dire depuis quanq israel existe.je vous conseille de lire Shlomo Sand enseignant et directeur de recherches à l'université de Tel-Aviv avant d'écrire sur l'histoire des juifs

Que fait la plus vielle synagogue qui a plus de deux mille ans sur l île de djerba vous qui dites n importe quoi ??

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant