Share |

ANTI-ÂGE : LE CAFÉ GREC PERMETTRAIT DE VIVRE JUSQU’À... 90 ANS !

 

ANTI-ÂGE : LE CAFÉ GREC PERMETTRAIT DE VIVRE JUSQU’À... 90 ANS !

 

 

Des chercheurs pensent avoir déniché le secret de longévité des habitants de l’île d’Ikaria, en Grèce. Ses habitants qui atteignent l’âge de 90 ans, n’ont jamais abandonné la tradition du café grec, riche en polyphénols.

Encore une étude qui vient vanter les vertus du régime méditerranéen. Mais cette fois ce n’est ni l’huile d’olive ni le lycopène des tomates dont les chercheurs de l’université d’Athènes vantent les vertus. Dans leur nouvelle étude publiée dans le Journal de médecine cardio-vasculaire SAGE, c’est le café grec (donc le café bouilli) qui est présenté comme le nouvel élixir de jouvence.

Selon le Dr Gerasimos Siasos, principal auteur de l’étude, « le café grec typique contient peu de caféine mais il est riche en polyphénols et en antioxydants, ce qui est bon pour notre système cardio-vasculaire ». Pour les chercheurs, c’est la consommation quotidienne de ce café traditionnel qui expliquerait pourquoi les habitants de l’île d’Ikaria sont deux fois plus nombreux que les Européens à vivre jusqu’à l’âge de 90 ans. « Et non seulement ils vivent vieux mais ils vieillissent en bonne santé » insiste le Dr Siasos.

D’autres études ont déjà montré que les composés antioxydants du café joueraient un rôle protecteur et préventif dans le diabète de type 2, la maladie de Parkinson et un certain nombre de cancers, en particulier du système digestif.

Mais pour les responsables de cette étude, les 87% d’insulaires qui ne boivent le café qu’à la grecque (c’est-à-dire bouilli et non filtré) semblent profiter d’effets décuplés des polyphénols.

Comment faire un café grec ?

1/3 de tasse d’eau

1 cuillère à soupe de sucre

1 cuillère à soupe de café grec

Versez le tout dans une casserole et remuez sur le feu jusqu’à ce que le sucre soit fondu et que le mélange soit homogène.

Puis arrêtez de mélanger et laissez le café atteindre son point d’ébullition (mais sans laisser bouillir). Retirez ensuite la casserole du feu : une mousse (appelée kaemaki en grec) s’est alors formée sur le dessus.

Inclinez votre tasse et versez doucement : vous aurez ainsi un café grec avec un peu de marc de café au fond et de la mousse de café sur le dessus.

 

Auteur : Catherine Cordonnier

 

Publier un nouveau commentaire

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.

Contenu Correspondant