Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

*****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****

Envoyé par breitou 
Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
23 janvier 2014, 17:21
Dans la boutique MABEL mta EL MEBEL…

Je vends des hrouchouts pour la magie. Bel afia ye diwen.
Une dame toute pâle déjà qu’elle est noire charbon.

‘…Mr voilà, j’ai un grand souci… !’
‘…Vous ne m’apprenez rien… !’
‘…Je suis bloquée depuis une semaine… !’
‘…Donc…. ?’
‘…Si vous avez qq chose pour me débloquer… !’
‘…Ok, je pense qu’il faut faire un peu de spiritualité, des encens… !’
‘…Comment je fais… ?’
‘…Je vous explique, vous prenez cet encensoir vous y mettez un charbon et juste un peu de ST MICHEL en grains et tout ira bien…N’oubliez pas vous mettez le canoun entre vos jambes et vous PASSEZ par-dessus 7 fois… !’
‘..Et vous croyez que cela va me débloquer parce que j’ai bu un tas de trucs et je suis encore bloquée… !
‘…Oui croyez en mon expérience… !’
‘…Mais vous croyez que cela va soulager ma CONSTIPATION… ?

‘…AHHHHHHHH….ALORS C EST UNE HOKNA QU’IL VOUS FAUT YE HNEKA… QUE TU ES… !’

Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
23 mars 2014, 10:23


Dans notre boutique Cosmetique…Aphrodisiaque et magie….

Rentre un ami que j’ai connu au FAUBOURG. Il y a une dizaine d’années.
Après les salamalkecs d’usage, il me confie un truc comme pas possible.
A l’époque, il n’était pas marié. Il était déjà âgé de 38 ans. Mouldi est un beau garçon, grand, yeux bleus et de très bonne situation. Distingué, clean, Il a bien eu des jeunes filles à Paris mais me dit ’t’il toutes volages.
Donc, il rentre chercher son mezal à Tunis, et comme il est du SUD, un de ses oncles lui à trouvé la perle rare. Le hic c’est que dans son bled, il n’a pas le droit de voir le visage de sa future femme. On lui présente qd même une cousine le visage couvert qui laisse apparaitre ses yeux. Il devine devant ce regard magnifique une très belle jeune fille. Un corps de rêve à la démarche féline.

A 55 ans, il se trouve gâté par le destin, la fille n’a que 22 ans et de bonne famille.

Une seule entrevue et pas plus, aucune sortie selon la coutume du bled.
Donc, il se marrie là bas avec tout le tintouin sauf qu’il commence à douter de la cam qu’on lui a refourgué. Et comme il ne peut plus reculer le soir même du mariage, il signe le sdak la veille et le lendemain soir, la fête se fait. Aucun retour en arrière n’est possible sans subir les conséquences d’autant plus que MOULDI est fils unique et orphelin.

‘…Albert comment faire pour rendre ma femme charmante et surtout belle.. !’
Là je le regarde et essaye de comprendre.
‘…Qu’est ce qui se passe Mouldi… ?’
‘…On m’a trompé… ! On me présente pour connaissance, le premier jour, une jeune fille mannequin et le soir pour ma première nuit de noce, je tombe sur un bide. Une jeune femme obèse, grasse, moche, des dents jaunes et je ne te dis pas HALETA…En plus, je l’ai ramené ici avec moi à Paris… ! Conseille moi, je ne sais plus quoi faire avec cette vache importée… ? Qu’est ce que je dois faire pour l’embéllir… ? Toi je sais tu es un magicien… !
‘..D'OZ… ! Par contre tu as une autre solution, celle de la convaincre de partir, de retourner au pays… !’
‘…Mais comment faire sans recevoir les foudres de sa famille et de la mienne…On ne badine pas avec cela au bled.. !’
‘…J’ai la solution, tu vas sentir le mort, le cadavre, la jiffé… !’
‘…Quoi…El lotef ââliye, comment cela sentir le mort… ?’
‘… Ecoutes tu vas suivre mes conseils, je vais te refiler trois sachets de poudre mort, ne t’inquiètes pas c’est de la valérianne une plante qui pue, chez nous, elle est mise dans trois bocaux pour ne pas qu’elle diffuse son odeur, tu dois supporter cela durant qqs jours et tu verras comment elle va fuir… !’
‘…Je paye après résultat… ?’
‘…Comment, non tu payes maintenant….25€… !’
‘…Arranges moi… Je suis pauvre… !
‘…Avec la montre que tu portes tu es pauvre… ?’
‘…Bon bon..Tiens, j espére que ca va marcher… !’
Il paye et il s’en va… ! Mais avant ‘…N’oublie pas de t’enduire avec cette merde tous les soirs et tu ne te laves pas surtout jusqu’à ce qu’elle parte… !’
Deux semaines plus tard, je vois mon ami un sourire aux lèvres…
‘…Albert….Comment te remercier….Ca a marché…Trois jours seulement, cela a suffit à la faire fuir…. !’
‘…Tu vois…Mais dit moi tu sens vraiment mauvais, tu t’es lavé au moins… ?’
‘…Non pas encore, j’attends un coup de fil de mon cousin de Tunis pour être convaincu qu’elle est bien arrivée au pays… !’
‘…Donc tu as encore la poudre sur toi… ? tu sens la merde…Comment tu fais dans ton boulot… ?’
‘…Figure toi que le patron m’a offert 3000 € pour que je démissionne tellement je pue… !’
‘…Et alors… ? Tu as dis quoi… ?’
‘…J’ai dis non j’attends un peu qu’il augmente la mise…A 5000 €… !’

Son portable sonne…

‘…………………………………. !! Ok beyi…Si Kaddour… ! Je rentre alors pour les formalités… !
‘…Alors… ?’
‘…C’est mon cousin qui me dit qu’elle veut divorcer, elle prétend que je suis un zombi….Zomba en arabe… !’ Viens que je t’embrasse, comme je suis heureux… !’
‘…Non reste où tu es, voilà 10 € et dégage, depuis que tu es là pas un seul client n’est rentré ye JIFFA…CADAVRE… !’

Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
23 mars 2014, 16:42
Albert tu devrais déposer ton histoire vraie à la société des auteurs et la proposer comme scénario pour en faire un film.
Bien sûr tu tiendrais ton propre rôle et tu louerais au producteur ton magasin comme décor.
Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
23 mars 2014, 18:16
Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
12 avril 2014, 18:59
SKETCHS....DEUX SEDERS OU RIEN….


Connu pour être un Rav très connu et célèbre dans son quartier, Mon_Germain, grand journaliste à la BREITOUNIA AND C0… a donc interviewé Monsieur le RAV BREITOUNOVI-CHTEUK.…

‘…Monsieur le RAV BREIT… !’
‘…Je vous dispense de la suite… !’
‘…Comment se passe le seder chez vous, la première nuit… ?’
‘…Oui, surtout la première que nous honorons presque en entier jusqu’à JE T AIME…Pardon jusqu’à JE VAIS MANGER… !…Ensuite….Nous mangeons… !’
‘…Pour la seconde veillée… ?’
‘…Veillée vous dites… ? Tous au lit à 20 heure30 après avoir lu les ¾ de la hagadah puis on termine le reste avec POLICE MIAMI VERY GOOD…. !’
‘…Ca prouve combien votre religiosité est grande… ! Juste une précision, j’ai lu dans une rubrique que les femmes et les hommes sont séparés dans la syna alors pour les deux veillées de BICHAH…Comment elles se passent chez vous… !’
RAV se lève et il trépigne devant le célèbre journaliste ‘…I’jé ména douk él bénè…Ye méne ouéne HAYEEEER FIK…Yé omri…I’ji ménè ye méné…Ouéna en kassiIIII Fik…Yé hlilaAAA….§§§§§ !’

Rav s’arrête, remet sa redingote en place ‘…Chez nous, tout se partage, sans que personne ne s’y oppose, donc le matin ma femme Evelynelouba dresse deux tables ident TIQUES….Puis TIKA TIKA elle suspend un rideau entre les deux tables… Une partie pour les hommes et une partie pour les femmes… ! Nous sommes strictes chez nous. Donc le premier soir, je hausse la voix afin d’entendre les AMEN…des autres religieuses qui s’en foutent de voir leur enfants jouer avec leur Ipad…Pour mieux les réprimander, je me penche aussi bas que le rideau est long et de là, ‘…Alors mes petits haKHRAAmims, on ne répond ou pas… ?’ Là ils répondent mais dés que je me relève, il recommence leurs petits jeux. Le AHHH….LAH….HHHHHME PASSE accompagné par bcp de voix mais au troisième chapitre on n’entend plus rien, c’est moi et moi seul qui prie, par trop de silence, j’ai cru qu’ils étaient tous passés par le balcon, elles dormaient les meufs… ! Donc j’ai décidé de raccourcir la prière au lieu de 15 minutes, 7 minutes, chiffre porte-honneur… Lorsqu’on arrive au BEZROUAT NITOUYA…FACILE…Je lance la pièce par-dessus le rideau comme au volley mais là c’est un filet BETH DIN…Donc sacré…Et le BEZROUAT NITOUYA revient aussi vite qu’il est parti, j’ai pris mes précautions cette année, ma femme a fermé le balcon….Pour le MAROUR ZZZZZZEEEEEE…On se la passe par en bas LA KHASSA…La laitue…presque à ras de sol pour me rappeler mon ancien foot ..Je me penche et ma joue rose caresse le carreau, et là ma main tenant la KHASSA vient rejoindre la main de ma femme qui elle se relève et court…Vas y chérie…Vas y…. !’ Elle court comme si elle devait passer un témoin du 422mètres et demie HAIE soit en mesure agraire juive tune 42 cms juste pile poile…Arrive enfin l’œuf tant attendu…Là ma femme me l’envoie par-dessus le rideau, l’année dernière je l’attendais par haut, je l’ai reçu par en bas et entre les deux …A mon âge qd même ce n’est pas drôle, donc cette année j’ai pris mes coquilles au sérieux soit la partie inférieure, elle ne sera prise au dépourvu donc j’ envoie l’œuf en l’air comme une balle de tennis … Je monte sur la table parce que je ne peux plus sauter et je contre ma femme tout lui disant ‘…Tiens chérie mon BICHAHHHH…Elle redescend avec mon BICHAHHHHHH et elle le passe aux autres….C’est beau n’est ce pas Mon_ GERMAIN … ?’

‘…Je suis ému… !’
‘…Vous faites Pâque MR GERMAIN…. ?’
‘………………………………………………… !’
‘…Vous ne dites rien… ? Pourquoi… ?
‘………………………………………………………..!’
‘ ….Maman est partie….Papa n’est plus là… ! Plus de tantes ni d’oncles….Je vis seul… ! Là est mon handicape… !’
‘… Viens Tu seras chez moi mon fils… !

Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
30 mai 2014, 18:06
MAMAN HAYE. Et ses délices.

Maman Hayé z’al n’avait pas froid aux yeux.

Elle ne se gênait de rien, omi cenet bou blata allah yerhema, (elle était sans gêne que D ieu ait son âme…)
Nous étions donc invités un soir à un mariage, celui du fils d’un proche parent à ma femme.

Grande salle pour le mariage, LE GRAND HOTEL.
Avant cela, lorsque Maman reçoit la carte d’invitation, soit 6 semaines avant, elle me dit …

‘…Téoue e’ne fél hale e’li fiye, je vais aller, je réponds non… !’ Tu crois que maintenant dans la situation dans laquelle je me trouve, je vais y aller…. !!’

Donc elle répond non.
Deux jours avant la fête…

‘…Yé ouldi ndemt e’li kolt lè, je veux venir… !’( J’ai regrette d’avoir dit non… !’)
‘…In yaddin radek, mais c’est avec traiteur, tu as dis non, donc c’est non… !’
‘…Je vais appeler….Monette et elle va m’arranger cela… !’ Monette la sœur de ma femme.
Ourass rabi, elle l’appelle et voilà que Madame Maman avec tous les ‘..LE I YECHWIK envers la sœur obtient son visa d’entrée. (Que tu ne sois pas privée de tes enfants)
Donc la soirée arrive et madame est là, toute belle et bien vêtue. Elle prend son carton et elle me dit ‘…Je suis prés de toi n’est ce pas… ?’ Moi je commence à transpirer… !’ ‘…Non maman tu es prise en tant que dernière invitée dc reléguée au fond de la salle prés de la porte de secours au vu de ta réponse négative et son acceptation tardive… !’
Tout le monde rentre dans la salle et voilà que je vois maman trainer sa chaise, ses talons dans les mains à cause que ces derniers lui font mal, elle avait un grand durillin, une grosse toupie à la place de son grand orteil gauche. Et comme une fleur, elle pousse les chaises et s’installe prés de moi.

Je vois rouge et je n’en peux plus, elle pose son couvert prés du mien et Madame Maman s’assoit comme de rien n’était.
‘….Ech’mââ, j’ai donné une enveloppe de 150 FRANCS donc tu sais ce que tu dois faire pour moi… ? Sous entendu lui rendre son cadeau.
Par respect pour moi, les présents me disent
‘…Enfin Albert, ce n’est pas grave, on va tous se serrer un peu et laisser un peu de place pour ta maman… !’

Voilà que à la fin de la soirée, MADAME MAMAN ne trouve pas un de ses talons… !’

‘…Oualiyé, el fardé e’di chrita ghéllié… ! O mon D ieu, elle m’a couté chère cette demi paire… !’
Elle me regarde et elle me dit..

‘…Tu vois à force de gémir sur mon sort, je me retrouve sans l’autre talon, et comment je vais rentrer… ?’
Les nerfs me montent à la tête, je n’en peux plus par la colère et mes voisins ont entendu la perte de demi paire de talons de Madame Ma mère.
Ils se sont mis tous à chercher dessous les tables et finalement, on la retrouve à trois tables en retrait.
‘…Tu vois quand on veut on retrouve tout mais toi, rabi i chem’haq… !’Que D ieu te pardonne… !’

Maman Hayé n’est plus là, sa chaise est vide mais elle est encore bien assise dans ma tête.


Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
09 juillet 2014, 18:50
Dans ma boutique cosmétique, hrouchouts de magie et capotes, rentre Amanda, un travesti ‘brésilien… !’

‘….Albert Chéritos… !’

‘…Albert tout court yé dlam… !’
‘ ..Jé n’en plis plusss…. !’
‘…Mnih, qu’est t’il t’arrive tu es plus noire que d’habitude…. ?’
‘…Jé souis mortas et enterrée… !’
‘…Ah bon, on dirait pas, tu es toute maquillée… ?’
‘…Ecoute, jé né souis pas d’humour à rigoler… !’
‘….Ah tu as perdu ta mère…. ?’
‘…Lé Brésil a perdou…. ! Je vé 7 bouzies noires bien noires… !Zé souis en deuil….Pour mama, je souis restée zouste un zour mais là zé perdu 7 mères… !’
‘…Oui mais qd méme vous avez marqué Un bout…Non… ?’
‘….7 noires et oune blanche par réspecte…Pour lé boOOOut… !’
‘….Alors tu ne vas pas travailler durant 7 zour à cause du deuil…. ?’
‘…ZaAAAA…mé, boricote ké tou é zé vè travaillé plous pour oublié mon grand chagrin… !’
‘ ???...Boricot ???...Yé Maghbouné …Yé dlam ouchekh… !’
‘…Alaish tu me dis ca enfin, moi je t’aime… ! En habéq’
‘ ???...Ah maghrébiyé et tu te fais passer pour une brésilienne… !’
‘…Il faut faire feu de tout bois… !’ Chéri… !

‘…Surtout au Bois de Boulogne… ! Yé kahboucha…
Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
15 juillet 2014, 10:05
Dans ma boutique cosmétique, hrouchouts de magie et capotes, rentre Amanda, un futur travesti ‘….brésilien… !’

J’ai connu AMANDA alias Zeinéb dans ma boutique du Fbg Du Temple le 14 Décembre 1998.Il/ Elle avait 18 ans.

Elle s’est fait passer pour une brésilienne et donc j’ai joué le jeu pour ne pas la blesser. Respect.

LA BOMBA.

‘…Monsieur…. ! Bonjour… !’ Elle/LUI.
‘…Albert…. !’
‘…Mr Albert…Voilà je viens de décrocher un job très intéressant à la Mairie…Avant au pays, j’étais manicuriste…Au Rabais à Rabat… !
‘…Rabat-joie… !’
‘…Et puis un jour, mon patron, il m’a fait MANI MANI…Et je fus très énervése… ! J’ai donc changé de CAP…Je suis montée à Paris…Vers la lumière…J’ai pu me faire qqs relations bien placées. Un monsieur généreux m’a rendu mon honneur. Il m’a donné une place dans un grand centre aéré… !’
‘…Pour handicapés….?’
‘…Non…Pour des gens normaux et un peu anormaux… La vérité il m’a rendu pleins de services et moi aussi et depuis que je suis au vert, je suis sorti de l’ombre… !’
‘…Tu es Jockey… ? Dans ce centre équestre… ?’
‘…Pas tout à fait, comment expliquer, c'est-à-dire qu’on me chevauche…. !’
‘…Tu fais la jument alors… !’
‘…Il m’a offert pleins de choses, des BAS RESINES…Des collants noirs pour la nuit, du MAQUILLAGE…Et bcp de parfums… ! Et je suis bien entourés…Bcp de verdure et d’arbres… !’
‘….Je ne comprends pas encore… !’
‘…Albert ne me dis pas que tu n’as pas compris sinon je meurs sur la vitrine… !’
‘…Tu es…?’
‘…Personne ne doit le savoir… !’ Je sois gagner bcp d’argent… !’
‘…Aaaaah tu es … ?
‘…Homo la honte sur moi… !’
‘…On te cravache dur alors… !
‘…Ben oui, j’ai même gagné LE PRIX ARCBOUTE DU TRIOMPHE… !’

‘ …Mais tu es venue pourquoi… ? Au fait… ?
‘…Pour la BOMBA… !’


Elle/Il revient me voir qqs semaines plus tard ….
‘…AlbertinoOOO…Moi amore… !’
‘ …Jéd bouk… !’
‘…Ecoutos, j’ai un grave probléme…Un gros souci….Une merde qui me jalouse…Aux bois… !
‘…Ah bon…Et alors… ?’
‘…Si tu as qq chose pour l’éclater….Je n’en peux plus d’elle…Elle me fait de l’ombre… !
‘….En pleine nuit… !’
‘…Un chat et un chat…Dc nuit ou pas une chatte me fait de l’ombre… !’
‘…Dc tu attends quoi de moi…. ?’
‘…Un produit exclusivos… !’
‘…Elle se nomme comment…. ?’
‘…Elle se fait passer pour une mexicaine…MIRANDA…Mais moi je sais qu’elle est arabe… !’
‘…Comme toi… ?’
‘…Ah non, ne mélange les genres et les nombros… !’
‘….Elle est d’où… ?’



‘…De Blida…. !’
‘…Hatte enti zedda BLIDA….Même toi tu es antipathique… !’

La suite….

POUDRE FUSIL.

Dans ma boutique cosmétique, hrouchouts de magie et capotes, rentre Amanda, un futur travesti ‘….brésilien… !’

J’ai connu AMANDA alias Zeinéb dans ma boutique du Fbg Du Temple le 14 Décembre 1998.Il/ Elle avait 18 ans.

Elle s’est fait passer pour une brésilienne et donc j’ai joué le jeu pour ne pas la blesser. Respect.

‘…Donc, je suis toute retournée… !’
‘…Normal c’est ton boulot… !’
‘…As-tu ce produit pour l’éclater une bonne foi pour tout à cette BLIDA…. ! Ce faux travesti qui se fait passer pour une femme… !’
‘…Ben comme toi, la concurrence est dure.. !’
‘…Tu es avec qui toi… ? Aides moi s’il ta plait… !’
‘…Ben je te propose POUDRE FUSIL… !
‘…J’adoOOOre rien que le nom il me fait exploser, flipper…. ! Je fais comment… ?’
‘…Ben tu vas là où elle se trouve quand elle est absente…Tu verse un peu de poudre au sol et tu allumes, ca va faire BOUM… !’
‘…Ouf enfin qq’un qui me comprend….Est ce que je dois le faire entre mes jambes… ? Aussi…Pour enlever le mauvais sort…Son œil… ?’
‘…Oui bien sur… !’

Elle prend la poudre.
Une semaine plus tard…Amanda revient…

‘…Amanda qu’est ce qu’il t’arrive enfin ma sœur… ?’
‘…Ben comme tu vois, je suis amochée, j’ai mis la poudre et j’ai tout reçu sur ma tronche… !’
‘…Pas possible, tu as mis un peu au moins… ?’
‘ …Non tout le paquet, ca a fait BOUM et que tout à explosé à 100 mètres à la ronde…Il reste juste un arbre, le sien… !’
‘…Mais elle… ? Elle a eu quoi… ?’
‘…Rien, elle s’éclate toujours avec ses clients, et moi je suis en accident de TRAVAIL…. !’

A suivre….


Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
20 juillet 2014, 11:03
LE CHAPELET.

Nous commercialisons des cosmétiques, des articles religieux et des gods vibrants plus préservatifs plus de la MAGIE

LE CHAPELET.

Une antillaise rentre…

‘…Je voudrai acheter un chapelet Monsieur… !’
‘…Choisissez, ils sont là suspendus au dessus de votre tête… !’

Monologue.

‘…Je viens du pèlerinage de Lourdes et je me sens bien très bien, j’ai 12 chapelets déjà et depuis que je les ai, je me sens très bien très bien mais depuis qqs jours, ce na va pas, j’ai jeté par inadvertance une dizaine de chèques dans la poubelle et mon patron depuis me regarde de travers. Je ne sais plus quoi faire, je prie, je prie et je sens sur mes épaules peser une grande détresse, je me sens mal, très mal, à tel point que je vais encore faire un pèlerinage à FATIMA ou au Mon Carmel… !’…Elle parle toute seule tout en allant de long en large dans le magasin, et moi je la suis. ‘….Je suis habitée par une sourde colère…C’est quoi cette chose Mr… ?
‘…Un god vibrant….!’
‘…Il sert à quoi… ?’
‘…Pour éplucher les pommes de terre… !’
‘….Vous pouvez me dire comment il fonctionne… ?’
‘…Oui, bien sur… !’
Je sors un god mta kif noir…Je le mets en marche… ! ZZZZZZZ…. !’
‘…Le bruit est apaisant….Mais pour les épluchures, ca va où… ?’

‘…Fi termtek…. !’


Re: *****MONOLOGUES... SKETCHS/RECITS AVEC MAMAN HAYE .... DIVERS...*****
15 septembre 2014, 18:52

Faites connaissance avec Amanda le travesti.

(Dans ma boutique cosmétique, hrouchouts de magie et capotes, rentre Amanda, un futur travesti ‘….brésilien… !’

J’ai connu AMANDA alias Zeinéb dans ma boutique du Fbg Du Temple le 14 Décembre 1998.Il/ Elle avait 18 ans.

Elle se fait passer pour une brésilienne et donc j’ai joué le jeu pour ne pas la blesser. Respect.

Dans les précédents sketchs Amanda fait parler d’elle.)

Il y a qqs jours, je vois rentrer dans notre boutique une dame sur une chaise d’handicapée, poussée par une autre dame aux cheveux éméchés.

Elle a la tête enveloppée de bandage (genre momie) un bras dans le plâtre et sa jambe gauche emplâtrée aussi.

Celle qui pousse..

‘…Bonjour Albert… !’
‘…Nous nous connaissons Madame… ?’
‘…Elle si mais elle ne peut pas parler comme vous le voyez… !’

Celle qui a le bandage enveloppant sa tête, découvre légèrement la partie de sa bouche.

‘….Albert c’est moi… !’
‘….Pardon, qui toi… !’
‘…Amanda… !’
‘…Amanda pas possible mais qu’est ce qu’il est arrivée… ?’
‘..Une tragédie, je ne te raconte pas .. !’
‘…Tant pis.. !
‘…Si si je te raconte alors, j’ai passé trois semaines aux iles Canaris, avec des copines, on s’éclatait comme pas possible, chez un riche magnat du pétrole, un émir… Un vicieux comme pas d’autres....!' Pour mettre de l’ambiance, il m’a mit dans une grande CAGE, tu sais pour faire mon numéro devant tout le monde, une très bonne idée d’ailleurs… Je me suis contorsionnée comme je ne te dis pas et j’étais vraiment la star de MINUIT ce soir là… Une fois sortie, j’étais toute en sueur…
‘…Tu vas me raconter toute ta vie, abrège, j’ai du monde… !’
‘…Je transpirais tellement que j’ai eu une envie d’aller faire trempette dans sa grande piscine…Un bain de minuit avec tout le monde, je sors la première et …
‘…Fissa Fissa… !
‘…Chut enfin, je ne veux pas qu’on me prenne pour une arabe, donc, je cours comme une folle, je prends mon élan sur le tremplin et je fais un plongeon comme je ne te raconte pas et là, alors que j’étais en vol plané en l’air, je m’aperçois qu’il n’y a avait d’eau…
‘…Pas un sceau d’eau… ?’
‘…Rien et hop sur le carrelage, j’ai senti la mort dans l’eau… !’
‘…Comment la mort dans l’eau puisqu’il n’y avait pas d’eau… ?
‘…Enfin Albert, c’est une expression, je me suis retrouvée dans le coma de la mort. Je ne te dis pas, toute ma famille est passée devant mes yeux mais moi j’ai fais semblant de ne pas les reconnaitre parce que si je les avais reconnus, ils m’auraient demandé du fric… ! Voilà, trois jours dans le COMA…..Puis deux jours dans la reconnaissance ( elle veut dire convalescence) et finalement j’ai retrouvé toutes mes impressions ( elle veut dire sensations) , comme c’est dur de mourir mais tu sais, j’en ai profité durant l’opération pour rajouter un peu de sein…. !’

‘…La prochaine fois YE HMARA ne sort plus de ta cage AUX FOLLES… !Quand tu retourneras aux CANARIES… !’

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2017 - HARISSA.COM