Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'

Envoyé par albert 
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
06 juin 2010, 17:07
Lol, comme quoi Mon_Germain se me lance dans le politiquement tménic.
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
08 juin 2010, 21:23

Encouragés par le lobby des gauchistes juifs, il va de soi que les médias étrangers de tous bords y ajoutent leur grain de sel, ces ‘mauvais juifs’, ces hauts fonctionnaires de la zizanie, ces boni menteurs de la syntaxe, pus virulents de notre peuple, en mal de sensationnel qui trouvent jouissance dans l’Achon ara.

Descendants de Judas, porteur du virus cancéreux, ses miasmes, ces chevaux de Trois.

Je les exècre autant qu’ils sont ces colporteurs de la médisance qui choisissent toujours les bons moments pour enfoncer le clou de leur arrogance.

Que perdent t’ils donc… ? Rien sinon de porter le mal là où ils peuvent le faire. Qu’ont t'ils faits lorsque Sderot croulait sous les bombes, rien que pour citer cela…Que font t’ils pour libérer Gualit… ? Rien.

Lorsque des terroristes détiennent leurs ressortissants ‘espions’ en otage, les voilà aux abois, ils sont là à cambrer, à placarder des calicots, à compter les jours de leur libération, puis à payer le prix de la honte, mais pour sauver le jeune SOLDAT GUILAT rien.

Pour faire pression voilà un nouveau genre bien pensé, le Hamas et ses alliés inventent et créent des flottilles d’aides humanitaires aux soutes armées avec la bénédiction de ces prélats qui font mine de ne rien savoir.

Israël ne leur ressemble pas, Israël ne peut leur ressembler, Israël ne leur à jamais ressembler, c’est ce qui fait toute la différence. Israël ne courbe pas l’échine, ne rompt pas bien qu’il lui en coute chaque jour de voir l’un de ces enfants en péril.

Ça ne leur plait pas de voir ce ‘pays merdique’ affronter ce que eux n’osent et ne pourront affronter. Tant que leur bien être n’est pas mis en jeu.

Qu’est devenue Gaza après la sortie de Tsahal… ? Des champs de haine. Mais cela personne ne le l’admet.

Voilà qu’un membre officiel du Fatah sort de son silence parce qu’il a senti le guet-apens qui se trame contre son propre camp. Parce qu’il est objectif.
Il a senti le coup monté de toutes pièces par ces pseudos amis turcs, iraniens, syriens pris dans l’engrenage infernal d’une opération violente qui ne fait pas l’unanimité.

Après les paroles de solidarité envers ‘ces frères affamés et les gémissements de bons aloi auxquels nous sommes habitués, Abbas a reprit son bâton de pèlerin pour faire cesser ce grand cirque.

Si vraiment Gaza était ce que l’on dit, les États-Unis en premier lieu aurait réagi sur le devant de la scène pour rétablir l’ordre des choses comme ils l’ont fait pour Berlin.

Mais il n’en est rien, tout cela n’est que pantomime, du petit théâtre de Bouvard.

Lorsque le mur de la séparation fut érigé nos belles démocraties pleines de vertu ont crié au voleur, lorsque Israël
est rentré dans Gaza pour faire cesser les bombardements contre Sdérot, les mêmes démocraties ont hurlé aux massacres.

Quant est t’il au sud du Liban où le Hezbollah impose sa loi et s’arme, contre qui… ? Sous les yeux de ces observateurs impuissants qui comptent bien plus les survols des drones que de barrer la route aux camions des faiseurs de guerre.

L’usage de la force est disproportionné clame t’on en tous lieux lorsque Israël souverain agit lorsqu’il se sent menace.

C’est devenu à la mode l'USAGE DE LA FORCE DISPROPORTIONNÉE, ÇA FAIT TRÈS BCBG, paroles chères à nos divers ministres pour apaiser ces ‘souffrance gazaouites’.

Allons donc… !

Quant est t’il de leur silence fasse à ces petites armadas de tueurs en série… ?

Ils condamnent.
Continuez à condamner.


Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
10 juin 2010, 10:28
Il y a fort longtemps, Meiha z’al ma grand-mère me rapportait cette anecdote.

Elle avait dans son voisinage à Tunis, une famille musulmane honorable, les BOU HOJBA.

Cette dernière avait beaucoup de respect pour elle, tant sa sagesse était proverbiale.

Ma mamie allait souvent chez elle, et vice versa, partager des moments de dilettante.

Comme toutes les familles juives en ce temps là qui déambulaient d’une famille à l’autre après leurs travaux ménagers.

La politique était exclue de leur conversation.

Elles étaient plus préoccupées de leur tfinat nikitouch.

Voilà qu’en 1948 lors de la proclamation d’Israël, l’épouse BOU HOJBA accoure chez ma grand mère pour lui annoncer ceci…’ …EL IOUD, ye Meiha khdeou horitom… !’ Les juifs ont acquit leur indépendance’ Catastrophe et tragédie, alors que ma mémé était là courber à fabriquer ses petits pates, hlalém, elle fut surprise de constater une grande amertume sur son visage.

Grand-mère avec sa ‘bachincha’ (patience) lui rétorqua ‘…Eye, chnoué elli daméc fél ahqeya… ?’ (Qu’est ce qui t’a donc bouleversée… ?) ‘ Sans aller plus loin, les relations entre les BOU HOJBA et les LELLOUCHE subirent les conséquences de ‘cette injustice’. C'est-à-dire rupture.
Comment se peut-il que les juifs aient droit à une nation, à un pays… ? Comment les juifs, ces ‘sous hommes’ ces dhimmis ont t’ils pu du jour au lendemain avoir le droit à un état… ? Pour elle cela était impossible.

Impossible que les juifs retrouvent enfin un foyer, impossible qu’ils puissent enfin s’ancrer dans le pays promis par A chem.
Madame BOU HOJBA.tourna donc le dos à ma grand mère par la faute de l’indépendance d’Israël.
De Ben Gourion.
Comme si Meiha était responsable de cet état de fait au point que devant tant de non sens, Meiha s’installA avec nous à la Goulette au vu de la grande perte d’amitié de cette honorable famille qui lui voulait du bien mais pas tant que cela puisque MEIHA avait maintenant un ‘pays’ où elle pourrait si elle le désirait, vivre en liberté, sans injures, sans baisser la tête et recevoir la ‘CHTAKA’, cette fameuse tape sur la tête, geste de soumission des juifs envers les musulmans.
Comment expliquer à Madame BOU HOJBA.que les arabes avaient refusé le plan de partage et que les armés arabes ont pris le chemin de la guerre pour bouter les juifs hors de leur nouveau pays… ?

Comment lui expliquer que les jordaniens avaient interdit l’accès du mur aux juifs et que ceux là pissaient sur le mur sous leur contrôle … ?

Comment lui faire comprendre que c’est Égypte qui a causé un casus belli lors de la fermeture du détroit du tyran pour entraver la navigation aux bateaux israéliens par Nasser, ce héros… ? Et comment…. ?

Bref des COMMENT no comment.

Lorsque Israël a décidé de faire de son hymne nationale un chant d’ESPOIR, cet espoir ne s’adressait pas uniquement aux juifs mais à tous les pays du monde. L’Espoir de vivre en paix avec ses voisins arabes. Il n’est pas chanté de ‘sang qui abreuve nos sillons’, chant guerrier.

Mais d’espoir de voir l’âme juive vibrer dans nos cœurs.
Tournée vers L’Orient, (‘Arabe’ ) el Machreq et non pas vers l’Occident car nous savons ce que l’occident a fait pour les juifs.

Le message est clair et sans ambigüité.

Si les palestiniens avaient une once d’intelligence, ils auraient compris que leur avantage est de traiter avec les israéliens et non pas avec les « démocraties’ arabes qui ne leur veulent pas du bien. Septembre noir est encore chaud dans nos mémoires pour le leur rappeler.

Ballotés de partout, influencés par des régimes démoniaques, ils n’ont pas encore compris où est leurs intérêts pour la bonne raison qu’ils ont inscrits dans leur gêne cette haine du juif, celle qui veut que les ‘iyoudis’ n’ont pas le droit selon leur utopie, d’avoir une terre.
Un juif à leur yeux ne peut être que soumis et vivre indépendant et en liberté sur leurs terres promises par A chem constitue un ‘KOFR’ blasphème à leurs yeux.

Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
21 juin 2010, 19:34
Une petite blague qui circule sur facebook.

Deux parents en instance de divorce sont devant le juge.
Leur fils assiste à l’entretien.
Le juge.
‘…Dites moi jeune homme avec qui voulez vous vivre avec votre pére ou votre maman… ?’
‘…Surtout pas avec mon pére, il me bat… !’
‘…Alors avec votre maman… ?’
‘…C’est pire, elle me bat et m’insulte… !’
‘…Donc avec qui voulez vous vivre… ?’
‘…Avec l’Equipe de France, les bleus, ils ne battent personne eux… !’

LES BLEUS DE LA DÉCONFITURE.

Drôle de sélection que celle de 2010. Un grand crû ou un rassemblement de lie… ?

Drôle de pieds nickelés ces bleus, vraiment bleus.

L’image de la France vient d’en pâtir et je ne suis pas le seul à le dire.

La honte, l’écœurement, le dégout et la nausée sont au gout du jour.

Cela me ramène bien loin, lors de nos matchs sur la plage à la Goulette où tout un chacun s’invectivait sans parler des rixes sans fin qui donnaient beaucoup de saveur à nos fins de match.

On n’entendait jamais le coup de sifflet de l’arbitre parce que la pauvre fuyait avant le tabassage.

C’est vrai nous étions que des amateurs pieds nus, en Marcel blanc, mi voyous mi coquins, en short. Mains nous n’étions pas sponsorisés à l’époque seulement des emmerdeurs de classe à l’image de cette équipe de France qui remporte l’oscar du mauvais comportement.

Jamais durant mon épopée sportive en Équipe Nationale de Volley nous n’avons eu à discuter les ordres de l’entraineur, jamais de mauvaise ambiance, jamais de mots orduriers, nous étions solidaires, juifs et musulmans unis sur le terrain et toujours prêts à nous écorcher les genoux sur les terrains en terre battue. Nos vestiaires étaient un havre de paix.

Mais après tout qui sont t’ils ces zéros en bleu… ? Des enfants qui ont grandi dans des quartiers difficiles, livrés à eux même, sans grand diplôme,sans trop d'éducation, des enfants de la rue que le ballon a mis à l’honneur un jour de hasard. Oui, d'anciens jeunes joueurs passionnés de foot certes devenus des IDOLES, maniant le rond avec justesse et habilité mais qui n’ont rien dans la tête, les jambes certes mais la tête non.

Qui sont t’ils ces joueurs de banlieue issus des territoires perdus de la France qui ont osé monter un putsch… ? Qui est t’il ce RIBERI, tant on dit tant de ‘bien’qui se permet de pousser la porte d’un plateau de télévision pour couper la parole à son entraineur ? Sans que personne n’intervienne… ?

A qui doivent t’ils ces frondeurs leur richesse si ce n’est à la France qui les a rendus milliardaires et qui se permettent aujourd’hui de se rebeller contre la mère nourricière cette bonne France un peu trop pusillanime… ?

Mais qui sont t’ils ces zéros du mondial venu faire les guignols devant les télés du monde entier, devant Nous Français qui mettions tant d’espoir en eux… ? Des enfants gâtés, des enfants pourris par le fric, un amalgame de voyous reconstitué sous le maillot tricolore… !
Mais pour qui se prennent-ils ces grosses pointures en crampons qui osent montrer la voie de l’anarchie à tous ces futurs jeunes joueurs qui rêvent un jour de ressembler… ?

Transformer leur coach en émissaire, en bouc EMISSAIRE, en porte parole c’est le comble et combien même ce coach qui ne plait pas à tout le monde peut ils soulever des critiques, il mérite le respect dû à son rang d’homme.

Un homme blessé dans son amour propre, bafoué dans sa dignité, mit à terre, jeté en pâture par des insignifiants encore heureux qu’il ne fut pas achevé par cette bande de ‘révoltés’, capables de tous les excès.

Si la FFF a du cran et encore de l’honneur, cette équipe là doit être bien plus que revue, je dirais dissoute et tant pis si notre pays reste sans équipe nationale durant qqs années, personne n’en mourra, le temps de se remettre en question, je préfère LA DIGNITE et L’HONNEUR aux affronts insupportables d’une bande d’indignes, d indigents. De gigolos, des rigolos rotant l’acide.

L’Appel du 18 Juin 1940 coïncidait comme par hasard à l’appel à la désobéissance sportive de notre ÉQUIPE NATIONALE.

Elle a bon dos à présent.

Cet épisode fera date dans les mémoires collectives sportives pour des générations entières.

Cette équipe de France est à l’image de cette France d’aujourd’hui qui a perdu ses repaires.

Il est temps d’y mettre de l’ordre et de sévir.



Mon_Germain de TCHITTA VILLE.
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
23 juin 2010, 18:55
La Chronique de Mon_Germain de la BANQUE DES FILLES WARNING
Chitta-Ville South Africa.
23 Heures 62.



Monsieur Doménech sur la débâcle de son équipe dans ce Mondial.

‘…Monsieur Doménech… !’
‘…Pas de questions embarrassantes… !’
‘…Soyez rassuré, il n’y aura que des réponses gênantes… ! Anelka vous a insulté… ! N’est ce pas… ?’
‘…Je n’ai rien entendu, j’avais le dos tourné… !’
‘…Malheureusement un traitre a tout entendu et bien sur personne ne connait son nom, allez vous diligenter une enquête… ?’
‘…Mon successeur, bien Blanc sans doute, aura pour première tache de découvrir ce corbeau… !’
‘…L’intervention de Madame la Ministre Bachelot fut émouvante, qu’en pensez-vous… ?’
‘…Ils ont tous pleuré comme des Madeleines… !’
‘…Elle a fait une forte impression, une bonne prestation et une grande performance… !’
‘…Ça donne du baume au cœur quand même, c’est toujours cela de gagné… !’
‘…C’est ce qui a bcp manqué à votre Equipe… ! Vous allez bientôt rentrer en France et l’accueil de vos supporters ne sera pas au rendez- vous... ! Qu’allez vous répondre aux qqs journalistes qui seront présents… ?’
‘…Ca m’étonne que je sois interviewé, l’aéroport de Paris a construit un Pôle tout spécialement conçu pour nous, juste un mini hangar avec une petite porte de sortie, et il va nous falloir ramper pour ne pas se faire remarquer, c’est la moindre des choses… !’
‘…Votre successeur est désigné qu’allez vous faire à présent… ?’
‘…Oh ce ne sont pas les offres qui manquent, j’ai le choix entre diriger une équipe de papou en Australie, une équipe de cul jatte à Bab El Oued, ou alors prendre en main l’Equipe de plage du quartier de la Goulette, vous voyez je ne vais pas chômer…!’
‘…Mais imaginez un instant ces formations ‘anarchiques’… !’
‘…J’ai l’habitude… ! Je suis vacciné … !’
‘…Qu’elle est votre dernier message aux Français… !’
‘…J’ai rempli ma mission honorablement… ! Jusqu’au bout… !’
‘…Aux dernières nouvelles, Air France fait le grève et aucune compagnie ne veut vous ramener en France… !’
‘…Il y a toujours des flottilles pour Paris non… ? L’aide humanitaire ca existe quand même… !’
'...Un peu comme à Gaza...!'
'...Oui mais nous on ne demande pas du pain, juste un peu de compassion...!


Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
06 juillet 2010, 17:47
Sur les BLEUS.



J’apprécie énormément les articles de Monsieur Philipe Labro du Figaro comme ceux de Marc Rouffiol. Et les autres bien sur.

Monsieur Labro, se fait, dans un article passé la semaine dernière dans ce journal, l’avocat de l’Equipe de France. Il est juge et seul maitre de son opinion que je ne partage pas.

Avec une grande éloquence, il disserte sur le sujet et tente de tempérer l’image affreuse que nous a laissée cette bande de pieds nickelés.

Tout peut se défendre dans la vie, les vils assassins, les récidivistes, les pervers etc…Mais il y a une chose sur laquelle on ne tergiverse pas c’est le sport et son image.

Le FOOTBALL est le sport par excellence qui draine des foules immenses, le rugby aussi. Et le sport est une affaire nationale, internationale.

Il concerne tout d’abord les jeunes et les jeunes en général sont souvent formés et éduqués par le sport.

Affaire d’éducation et de prestige plus tard.
La discipline, le partage des émotions, le vivre ensemble etc…

Sous la direction d’un entraineur donne au jeune le sentiment d’être ‘indispensable’ à l’équipe et quelque soit sa place.
Il n'est pas un numéro mais une partie du staff.
Un élèment, une pierre à l'édifice.

Le port du maillot est le symbole d’un quartier, les couleurs d’une équipe que l’on porte avec honneur.

Un stade c’est le lieu privilégié pour former l’esprit, du moins c’est ce que j’ai appris lorsque j’étais gosse. L’esprit sportif implique un état d’esprit devant la victoire ou la défaite.
C’est la rançon du sport.

Dans cette affaire, ou sport et politique se sont emmêlés les pinceaux, il n’y as pas de circonstances atténuantes à formuler envers ce que j’appelle ‘la dégradation morale de l’esprit sportif durant cette épisode délictueuse’ menée par un quarteron mal inspiré.
Car cela en est une. Et tous les sportifs dignes de ce nom, vous le diront.

Monsieur Labro, chercher à convaincre ce qui n’a convaincu personne, me parait vain.

Mais ce qui me parait le plus sain était de ne pas en parler.
Cela mérite l’oubli. Et le mépris.

Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
17 juillet 2010, 08:35

GOY CHEZ NOUS.



J’attends la rentrée de Henri pour nous éclairer par ses bonnes lumières saintes, ointent à l’huile de Jérusalem.

Quoique ce ce genre de sujet ne l'intéresse pas. On ne sait jamais.

Mon cher Freddo, je comprends que ce mot te choque et en effet, il y a très longtemps, je pensais qu’il se voulait être un mépris envers l’autre car ‘Traiter l'autre de GOY’ dans ma tête bien sur, se traduisait dans mon esprit par cela et à mesure que le temps me rendait plus sage envers les méritants comme toi et agressif envers les cons et les connes qui prolifèrent un peu partout dans le monde à un rythme hallucinant, je me suis instruit et certains mots dans ma tête n’ont plus le même écho.

Comme par exemple TOUYIBA…Je crois qui veut dire Malédiction dans la torah ( Et non PD comme on le croyait autrefois) en parlant de ceux qui sont contre nature, les pd, les homosexuels, les lesbiennes, les pestiférés etc… Toute une petite partie de l'humanité autrefois punie par la vindicte populaire, lapidation entre autre, ce genre humain qui ne plait pas à D ieu, est rentré dans les mœurs et même que cette MALÉDICTION a gagné ses lettres de noblesse et défile en grandes pompes à Jérusalem.

EL ÂÂR OUEL HOCHMA. LE SCANDALE ET LA HONTE.

Donc GOY ne doit pas te choquer et si des ‘haineux’ l’utilisent pour nous gratifier au quotidien de bons mots, assouvir leurs caprices et jalousies, nourrir leur propagande, il y a bien plus que le mot GOY pour cela, le seul mot JUIF déjà nous rapporte le gros lot au quotidien donc GOY n’est rien devant JUIF OU ‘…YE YOUDI… !’.

Je suis UN GOY pour la religion catholique, aussi pour les musulmans etc… GOY veut dire étranger à une communauté, une personne qui ne fait pas partie de la HOUMA mais qui la respecte, est-ce à dire que ce mot doit être converti comme insulte… ?

Si cela est interprété ainsi, le mot ÉTRANGER en français devrait être aussi banni du vocabulaire français. Tous les SANS PAPIERS ici sont des GOY pour l’ensemble de la nation française puisqu’ils ne répondent pas aux ‘critères’ définies par les institutions.

On peut aussi les traiter de HORS LA LOI étant donné qu’ils sont là par EFFRACTION.

Ils ont enfreins les lois de la RÉPUBLIQUE.
Et depuis, ils sont devenus des GOYDESTINS.

Chez nous, nous avons des GOYS JUIFS. Oui, des prétendus juifs et juives qui font croire qu’ils le sont alors qu’ils n’ont rien de JUIF. Ils se sont inventés des CV bidons, des aïeux virtuels aux origines douteuses pour s’introduire chez les JUIFS. Et proclamer hauts et forts aux benêts qu’ils le sont.

Des GOYS JUIFS nous en avons bcp et ce n’est pas parce qu’ils se nomment LEVY ou COHEN qu’ils font absolument partie de la communauté… ? C’est quoi ETRE JUIF… ? Il y a d’abord le nom et bien plus, mais surtout la pratique du judaïsme comme au moins MANGER CACHER, faire au moins KIPPOUR et ne pas aller bronzer à la plage un jour de pénitence et manger TAREF ce jour là.

J’absous ceux qui n’honorent pas le SHABATH pour diverses raisons, ceux qui fument pour diverses raisons, RABI I CHAMAHEM mais je n’absous pas LES GOYS JUIFS, ces leurres.

Oui, bien sur, on me dira que je ne suis pas là pour juger le comportement des GOYS JUIFS, à ceux là je leur réponds poliment que je les emmerde.

UN GOY JUIF OU UNE GOYE JUIVE parmi des JUIFS PRATIQUANTS COMME NOUS, c’est un ESPION.

Donc FREDDO, il faut expliquer mais pas convaincre que ce mot GOY n’a rien d’insultant ni de méprisant puisque comme je te l'expose succinctement il n’a pas valeur de REJET DE L’AUTRE encore moins de DIFFÉRENCE AVEC L AUTRE.

Le premier être sur terre était bien GOY. Donc tous descendants de GOYLAND.

Nous sommes des GOYLANDAIS. Après il a eut les IRLANDAIS, LES ZELANDAIS, LES NEOZELANDAIS, LES ZOBLANDAIS…Etc….

Adam n’avait rien, ni papier ni sécu, 'yarien el zoc', et puis avec le temps c’est devenu un homme avec des références, comme il aurait pu être PD patenté.

Voilà, mon ami ne me remercie pas, j’ai fais ce que j’ai pu quant à ceux qui cherchent à nous plaire en fouinant dans la torah, je peux ici te dire que mille et plus d’écrits évangéliques sont bourrés de haine envers les juifs alors si un mot JUSTE…. GOY les fait flipper qu’ils aillent se mettre cotna fi sor…m.

Un coton là où je pense.

Bon shabath ye khouye.
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
09 décembre 2010, 14:35
La météo n’est pas uns science exacte mais pour une fois elle a tenu ses promesses hier.

La neige était au rendez-vous et nous n’avons pas échappé à ces intempéries bien annoncées.
Et comme il faut bien trouver un coupable, certains l’ont trouvé avec bcp de logique.

C’est la faute aux institutions, au pouvoir si depuis hier midi et durant une bonne partie de la nuit, nous avons pataugé dans la neige et glissé sur le verglas. C’est la faute à SARKO. Personne ne l’a dit mais bcp l’on soupçonné. Après tout, c’est lui qui gère. Le temps et le pouvoir c’est son métier. Et nous, nous subissons les errements de Sarko, sinon nous aurions eu du beau temps. Voilà. Si les français vivent plus longtemps c’est de sa faute, donc la retraite qu’il a repoussé c’est son problème. A lui de ramener la vie des français à 68 ans et ceux qui comptent vivre plus longtemps et bien Sarko trouvera une solution pour ces rallonges de vie.
La météo, depuis avant-hier soir, avait prévu des chutes de neige de partout sauf qu’elle a oublié de nous dire de combien de centimètres elle sera sa hauteur. Elle n’a pas prévu cela mais nous français prévenus de ce sale temps nous avons toujours eu à l’esprit notre petit confort car au lieu de partager en commun ce confort en prenant le métro ou tout autre moyen de locomotion, nous préférions conduire avec tous les risques que cela comporte. Il vaut mieux coucher dans un hall de gare que rester isolé dans une voiture en plein périph ou autoroute. Il y a des situations pénibles difficiles à gérer mais si l’on se donnait la peine de réfléchir, la moitié des gens d’hier soir ne serait pas tombée dans le piège tendu du mauvais temps. La France est un pays avancé seul certains esprits mal lunés, grognant, sont restés arriérés.

Je me suis querellé avec ma femme hier soir, elle a eu la bonne idée d’aller faire ses courses au Monoprix de CHARENTON alors que nous avons Juste derrière nous un hyper marché. Partie à 17 heures, elle rentre à 21 heures soit 6 heures pour 4 kms. Pour deux couffins de victuailles. Je lui ai dis que si elle avait pris le métro, cela lui aurait évité 25 coups de fil angoissant…Et bien sur, elle avait la réponse idéale….’…Je ne supporte pas le métro... !’

Soit deux stations, vous savez ce que je pense lorsqu’on autorise tout à une femme et bien on se retrouve dans une merde angoissante. Subir vaut mieux que répliquer.
Sarko n’y est pour rien pour une fois mais la bêtise humaine n’a pas de limites.

‘…Mon_Germain, hier vous étiez pov’con, et là vous devenez franchement couillon… !’
‘…J’ai de la chance de ne pas être seul dans la couillon-frérie… !’
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
11 décembre 2010, 16:47
Feuilleton inachevé.

Certains diront qu’ils sont navrés, d’autres bernés, frustrés, arnaqués pourquoi pas par l’affaire
Bettencourt. Du coup, à part la neige, le gel le froid, les emmerdes, la faute aux météos etc, la presse n’a plus rien à nous mettre sous la dent de drôle et de suspense.

Car n’oublions pas que nous étions presque tous les jours en haleine, à suivre ce feuilleton Bettencourt. Une riche vieille veuve grande héritière d’une maison de ‘frip’, sa fille, son gendre, un photographe,
Un ‘ami’ photographe dépouilleur, une comptable, la femme d’un ministre et un ministre le tout imbriqué dans une colossale affaire de gros sous, sans doute qu’un film est déjà en préparation. Mais là, où nous aurions tant apprécié un suicide, un meurtre avec balles réelles, voir du sang, une pendaison sous un pont de Paris, une disparition, un maitre chanteur, un corbeau, une prise d’otage de la vieille par exemple par des bandits manchots et payés en pots de vin pour sa libération, nous avons eu droit finalement et tout bêtement à une GRANDE RECONCILITATION FAMILIALE PREEEEESQUE NATIONALE.
Et là, le film ne se fera pas parce que l’intrigue a accouché d’un presque non lieu. La vieille n’est plus sénile, la sénile ne sera plus sous tutelle, la fille et le gendre sont satisfaits tout le monde il est bo tout le monde il est gentil.
Fin des séparations, début des négociations secrètes, bonjour les retrouvailles.

Les riches ont toujours prit soin de nous prendre pour des cons, des minables, des moins que rien, des gens ordinaires et c’est là que l’on s’aperçoit que finalement l’argent est fait pour couvrir ce que les pauvres ne peuvent pas couvrir. La honte et la gêne. Avec le fric, vous pouvez tout faire, tant que vous en avez et tant vous pouvez affronter, étaler votre vie intime sur des tabloïds sans que cela gêne.

Autrefois, chez nous et encore aujourd’hui dans les campagnes chez vous et chez tous ceux qui ont un ‘honneur’, de la fierté de la dignité et un semblant de pudeur, (‘kasra en judéo-arabe) on ne lave son linge sale qu’en famille et jamais en public.

Ce que les gens modestes tendent à cacher par respect pour eux-mêmes, pour les membres de la famille, et par décence pour les voisins, certains riches mal lunés, pas tous heureusement, osent montrer leur petitesse quand il s’agit de gros sous. Lorsque ces derniers sont en jeu, la vie nous apprend qu’il n’y a ni mère ni père et surtout qu’être bien couvert de billets, vous ne risquez rien.
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
14 décembre 2010, 16:14
De l’art scénique.

Chers amis, je ne saurai vous conseiller trop de prudence.
Oui la prudence est de mise aujourd’hui et elle fait partie de notre quotidien.

Nous vivons par contre dans l’ignorance de beaucoup de choses qui à la longue nuisent à notre santé.

Nous avons eu droit au poulet ‘aviairé’, à la vache folle, au sang contaminé et à toutes sortes de médicaments véreux mis sur le marche durant des années et là encore on nous parle du MEDIATORE. 500 morts, une bagatelle aux yeux de certains impudents.

Et nous en sommes qu’au début. Déjà la polémique enfle et prend ses quartiers et le coupable ne sera jugé que dans 20 ans et encore.
Pourtant nous avons un organisme de contrôle censé tout contrôler. Il n’en est rien, il ne contrôle rien.

Mais ce n’est pas de médicaments que je veux vous entretenir mais d’alimentation.

Nous ingurgitons, tous les jours, sans le savoir de petites doses d’Arsenic, rien que cela. Présent dans l’eau du robinet, dans les eaux dites de source, dans le pain etc… Sans compter tous les acides gras aminés et pas laminés qui nous laminent petit à petit la santé.

A petites doses heureusement alors que l’on sait que l’arsenic tue justement à petites doses. Il passe inaperçu dans l’organisme et au bout de 40 ans, vous êtes cuits. Nous sommes donc en danger et de futurs morts si on ne prend pas les précautions nécessaires avant que cela ne soit trop TaAAArd.

L’heure est à la réflexion, à la méditation, à la concertation, à la concentration, pour mieux endiguer ce fléau sournois.
Je vous conseille donc de bouffer moins que 5 légumes et 5 fruits.
Beaucoup n’ont pas les moyens de se payer ce luxe mais quand même, prenez garde car les légumes, les fruits en contiennent. Puisque mal traités par les insecticides. Pour ne pas trépasser vite fait, se nourrir modérément et prendre ses précautions. UNNN peu de chaque chose.
Avant lorsque j’étais sans culotte, j’ai combattu sur les barricades, j’étais un révolutionnaire mais depuis que je me suis marié, je n’en porte plus, c’est ma femme qui la porte. Une responsabilité en moins et le cul en l’air.

Je me suis allégé d’un vêtement mais ne me demandez pas de montrer mes fesses ici, vous serez tous déçus.

Ce que je voulais dire c’est que NOUS FRANÇAIS avons perdu le sens de la révolte. Nous sommes plus passionnés de feuilletons, de recettes culinaires de romans à la rose et au vinaigre que d’aller par ce froid BRANDIR L’étendard. Et chanter la MARSEILLAISE à qui veut l’entendre.
Et puis nous sommes une nation civilisée avec bcp de valeur et de casseurs.

Il faut le dire et insister la dessus. Notre société se repait dans le silence et dans son bien être. La révolution n’est pas pour demain rassurez-vous, je maitrise la situation.
Il y a quand même un espoir. L’INSE nous apprend que nous aurons dans les années 2020 six millions de centenaires.
Elle n’est pas belle cette embellie… ????

Et puis l’espoir fait vivre alors malgré l’ART SCENIQUE nous avons tous devant nous de beaux jours ensoleillés.
D’ailleurs c’est par ce premier lui que je vous fais rire et le poison n’est pas dans tous les aliments mais chez certaines d’ici
.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2017 - HARISSA.COM