Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'

Envoyé par albert 
SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
15 novembre 2008, 06:52
LE BILLET D ALBERT.




Au tout début je ne pensais pas que les événements qui ont secoués le GTB étaient réels.
Connaissant Elsa, puisqu’elle fut seconde artiste dans mon PTB et surtout grâce à mes conseils dans l’art du tméniq, j’étais persuadé qu’elle montait ‘une arnaque’ avec ses vieilles meufs.

Un semblant de querelles pour donner un sang neuf à son théâtre qui souffrait au quotidien d’immaturité. Surtout après mon billet dans lequel j’articulais mes propos sur une indigence caractérisée du manque d’actions. Tout était statique presque figé et j’avais le sentiment de relire toujours les premières pages. Une cour d’école qui chantait toujours le même refrain sans se fatiguer et à tour de rôle. Elles étaient bien loin de faire du théâtre, du MSN oui, mais pas vraiment du spectacle enchanteur.

De la fonction, dont elles se sont dotées par ‘pavanisme’, narcissisme aucune d’elle n’a pu évoluer dans le bon sens, elles ont toutes faillis par manque d’imagination sauf Girelle, mais hélas une Girelle, seule presque perdue, sans réplique sur un thème choisi, c’est comme Breitou sans papier pour se torcher....

Il me fallait auprès de vous Madame de Matignon mais hélas, si vous étiez rentré au PTB, nous aurions relevé cet esprit qui se mourrait.

Juste retour des choses, c’est le contraire qui s’est produit mais comme le passé est mort, regardons vers l’avenir, plutôt vers le GRAND PTB qui tire ses marrons du feu avec un art consommé mais toujours renouvelé.

Tout ce qui se crée avec AMOUR ET PASSION ne meurt pas, au contraire il se BONNIFIE contrairement à l‘écrit de DANY avec tméniq, voir BLAGUES A GOGO), malgré son vieil âge. OUI MONTER SUR UN ANE ET SUPPORTER NE SENT PAS SI MAUVAIS QUE CELA AU VUE DES ODEURS NAUSEABONDES QUI ONT PLANEES ICI SORTIES DE MULES EXCITEES.

Le GTB n’a duré que 7 mois le PTB 7 ans et dure encore et pour cause car il est battit sur des fondations saines, sur du béton, de l’émotion du rire, du tméniq etc.... le GTB était construit sur de la paille. Né d’une idée stupide, cette dernière a évolué pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui, Rien. Un gros TITRE.

La Douda veut rester celui là, unique et solitaire même si il en restait que lui. Mais de qui est ce cette boutade.... ? Des CULRIACES OU DES CORIACES... ? Un peu charlatan, un peu médiéval, un peu helvète un peu tune goulettois bref, la Douda notre cosmopolite acteur, une vraie chakchouka dans laquelle chacun des convives piquent ce qui lui plait est un monsieur généreux mais la générosité sans trop d’imagination c’est bien pauvre.

Il faut un répertoire la Douda pour retenir ce qui reste de ces qqs nostalgiques encore cloués à leurs strapontins, attendant sans doute un nouveau messie MAROCAIN pour le ressusciter mais comme on le sait la pdégère qui a perdu sa fonction et sa combinaison en chemin, veut un messie TUNISIEN. Quelqu’un comme Moi. Bien sur qu’elle aura ce MOI.

Oui MOI et pour cause, sachant pertinemment que je suis le seul à lui remonter le moral si bas et les bretelles si hautes, bref de la pente où se trouve son grand boulevard qui commence à être GRAND POUSSIEREUX et à sentir le renfermé. Je n’invente rien.

Au début, certains amis compatissants, presque devins, ont vu.
Ils ont vu que le TGV ne tiendrait pas le coup et tous ceux qui y ont cru, se retrouvent une aujourd’hui une main devant, une main derrière perdant dans la crise gétèbienne et leurs actions et leurs deniers. Et leurs dernières espérances.

La pédègère s’est fondue dans la masse des incognitos préférant déléguer à sa directrice en relations publiques, GIRELLE, le soin de vaquer aux affaires courantes, affaires coulantes.
Dommage son PC a prit l’eau de Nice. A défaut de salades.
Elle appréciera mon tménic.


Elsa ne répond même plus au téléphone et son personnel va se constituer partie civile pour non paiement des indemnités qui leur sont dues, suite à leur renvoi pour forme de RACISME
envers elles, les MAROCCOS.

Là, je m’interroge sur le sens de RACISTE que certaines ont colporté pour la nuire.

Bien qu’elle ne soit pas dans mes objectifs premiers la Elsa, encore moins dans mes plans secrets , tous mes rendez vous d’avec elle, ont été annulés et pour cause de faillite, je ris sur ce qualificatif de RACISTE employé par elle d’après certaines MAGES qui n’a jamais PARU ICI sauf dans l’imagination d’une BELPHEGOR qui a monté toute cette affaire en épingle pour la DISCREDITER. LA NUIRE. C’est MINABLE ET PITOYABLE.

J’ai demandé à ce qu’on me fournisse l’article en question, ce soi disant article dans lequel Elsa maltraitait les MAROCCOS. Les traitants de je ne sais quoi. Je n’ai rien reçu.

D’abord, le racisme ne s’applique pas dans certaines circonstances.
Un raciste est celui qui montre une haine flagrante envers une race autre que la sienne.
Et d’une, le raciste l’est soit par sa parole en public ou en privé soit par des actes violents envers celui qui lui est différent.

Traiter de raciste qq’ un c’est lui reconnaître des propos insultants, diffamatoires envers sa religion sa culture, son identité, sa couleur etc.... Tout cela suivi souvent d’actes violents. Etc ....Voir le dictio pour de plus amples explications.

Dans ce cas de figure, Elsa peut ne pas apprécier une femme, ou un groupe qui ne répond pas à sa vision, parce que soit elle la trouve lourde, répétitive, et elle a raison, soit parce qu’elle est blida. Antipathique. Donc, si elle n’aime pas cette personne, elle se fait traiter de RACISTE. Que je n’aime pas ma sœur ou mon voisin, fais donc de moi par la force des choses UN RACISTE.

Donc le désamour fait qu’on est RACISTE. Je n’aime pas ou je n’apprécie pas devient ‘...ELLE EST RACISTE... !’ C’est léger comme attribution, bien léger sauf bien sur pour des esprits légers, un peu volatiles qui ont trouvé prétexte dans une relation bancale de la traiter de RACISTE.

MICHKA et moi fûmes traité de PESTE ET DE LEPRE par ELSA mon amie, alors que nous y étions pour rien dans les écrits de JACQUOT, notre grand itinérant disparu.
Et pourtant je lui parle et écrit sans monter une kabbale contre elle.

Tu vois Elsa, rien ne se perd et tout se retrouve comme par magie.
Il me suffisait d’attendre et ma patience a été récompensée.

Ne crois pas que je me venge mais pas du tout, seulement je bois du petit lait tous les jours et je danse sans mouchoir.

Où sont passées les GLIBETTES, LA ZAZA, LA VALOU, etc.....Hein, je croyais que les vraies et sincère amitiés se devaient être à tes cotés pour te défendre. Mais là, qui te défends et t’accable en même temps... ????
Re: SALLE '... EDITORIALES....LES BILLETS DE ALBERT ETC....!'
24 novembre 2008, 21:43
LE GTB A UNE HISTOIRE PASSEE PRESENTE ET FUTURE.



Personne ne nie que le GTB a été crée pour contrecarrer le PTB.
Une idée originale qui fait partie de la concurrence.

Une concurrence déloyale me diriez-vous ??? Certes non, car je ramène cela à un signe du destin. Mais pas une fatalité.

Avec le recul du temps, et en réfléchissant bien cela m’a motivé en allant de l’avant.

Mes petits -enfants sont venus à mon secours. J’ai commencé à les chanter. Tout simplement, tout bonnement détournant l’attention par moment de la fixation que faisaient certains amis sur le GTB.

Il me fallait combattre cette grosse machine à brioches contre cinq ou six intervenants. Je ne faisais pas le poids puisque solitaire, je me démerdais avec mes moyens de bord alors que défilaient en haut des p’tis déjs, des gifts, des échanges que l’on rencontre dans les chats, des salamalecs à n’en plus finir, des courbettes etc....

Là j’ai compris que la direction prise par ce Grand Théâtre de Boulevard, n’était pas celle que j’imaginais, tout cela sans prétention.

Cela ne tournait pas comme un vrai THEATRE.

Certaines actrices et acteurs avaient du talent pour raconter alors que d’autres ne paraissaient que pour plaire. C’était gentil sans plus.

Il y avait qq chose d’enfantin bon enfant mais pas de grandes émotions.

A mesure que les apparitions passaient, je devinais que ce long défilé de pseudos ‘..Du pousse toi que je passe... !’ Finirait bien par lasser certaines actrices qui ont pris attache en PV avec moi pour me le confier. Première fissure. Je les rassurais qu’il fallait continuer et ne pas laisser le terrain libre d’autant plus qu’un grand orage se préparait. Un premier signe avant coureur mit la puce à mon oreille.

Un complot se tramait à l’insu d’une amie qui se demandait la raison pour laquelle il fallait créer un nouveau GTB 2. La réponse m’est venue sur mon MP. Bien que n’étant pas participant dans ce déluge de messages personnels au GTB, j’intervenais en écrivant un pamphlet contre l’auteur de la discorde qui préméditait une action de suicide sur le GTB.

Contre toute attente, un grand orage tonna dans ce ciel bleu. Un orage qui couvait depuis pas mal de temps et qui prit d’abord des allures de chantage envers mon amie Elsa. La connaissant intransigeante et surtout femme libre et non soumise, elle me fit part de ses préoccupations. Deux autres acteurs me firent la même confidence et comme je suis un homme de THEATRE virtuel, je n’admettais pas ce PUTSH contre mon amie. La pdégère.


La suite, on la connaît. Il y a eu mésentente et séparation des maroccos. Qui se sont sentis visés et insultés par Elsa qui en vérité n’y était pour rien dans tout cela, à ma grande surprise.

J’ai compris grâce à certaines confidences que le coup venait d’ailleurs dans le seul but de mettre à mal Elsa et faire imploser le GTB.

Aujourd’hui je me suis rendu compte combien Elsa aime son GTB et qu’elle le défendra becs et ongles.

Car une HISTOIRE qui commence comme un CONTE DE FEES ne doit pas finir dans les DECOMBRES.J’ai trouvé pathétique en premier lieu ce déballage en public d’échanges injurieux qui n’avaient pas sa place dans le GTB, d’une part.

D’autre part, on se prend d’une passion, qu’après avoir réalisé en fin de compte, que la création donne un sentiment de fierté.

Elsa aime et apprécie son GTB. Elle a compris la manœuvre et c est parce qu’elle a compris
la bassesse de cette machination que je suis rentrée prés d’elle comme GIRELLE , LA DOUDA, ZAZA, Valou etc...

Ce n’est pas la quantité qui plait aux spectateurs c est la qualité du spectacle qu’on leur offre.

Le GTB grâce aux MAROCCOS, grand merci pour leurs interventions, les premiers précurseurs, mérite ses lettres de noblesse.

Il a commencé par se doter d’une belle histoire, certes joviale et humaine puis d’intrigues qui n’ont pas abouties. Il aura une continuité qui j’espère plaira à tout le monde.

Car comme vous pouvez le constater, ses colonnes se sont solidifiées par l’apport d’un second souffle de conteurs et de conteuses tels que la DOUDA ET GIRELLE qui mérite grand bravo.

CE SERMENT DE L ESCALIER un très bon début, ouvre de nouvelles perspectives à ce GTB à qui je tournais le dos non pas par mépris mais à cause d'une certaine indigence dans les propos.

Ma chère Elsa, je serai près de toi autant que tu le voudras et autant que tu resteras mon amie.

Je suis aussi prés de toi pour l'amour du partage et non pas pou ton plastic de belle dame.

Mais jamais je ne t'aurai acceptè comme belle-mére. smiling smiley smiling smiley smiling smiley
Re: SALLE '... EDITORIALES....LES BILLETS DE ALBERT ETC....!'
05 janvier 2009, 21:11
LE BILLET D ALBERT.


Mesdames, oui Mesdames MAROCAINES,TUNISIENNES ET FANFINETTE avec un GRAND M.ET F.

Je m’interroge encore ce soir, sur le bilan du PTB durant l’année écoulée.

Je ne retiendrais, à part mon courage et ma volonté de défier, de combattre et de faire taire mes ennemis connus, ce dernier trimestre 2008 qui contre toute attente envoie le PTB bien loin dans les nuages, ces belles recrues.

Le PTB vogue sur une mer d’huile. Sur un paquebot qui n’a jamais sombré.
Il vogue et vole, sublime récompense, comme saint auréolé de gloire.
Ses dames ont posé sur sa tête un HALO DE SAINTETE ET DE LUMIERE.

Je croyais avoir tout appris, bien qu’averti qu’on apprend encore à tous âges, j’ai appris la modestie avec elles. J’ai appris à lire entre les lignes, les messages de paix. Inconsciemment, je m’en suis imprégné alors que d’autres font semblant de prêcher la gentillesse, la paix et l’amour en donnant à leurs grimaces un aspect de charité, en diffusant comme diffuserait une lampe Berger, une facette qui leur a lamentablement manquée, tellement l’hypocrisie s’est faite jour au vu et au su de tout le monde.

On édicte des commandements qui sonnent faux car jamais le repentir ou le pardon se suffit par des petits écrits sur un virtuel qui meurt dans son passé qui s’adressent à tout le monde et à personne comme morale alors que l’auteur n’en a cure et n’en a jamais eue.

Alors fissa fissa, pour rattraper ces nouveaux jours de tristesse, on commence à se rendre aimable, des salamalecs par ci, par là, par en haut, par en bas, par devant par derrière à l’horizontale, à la verticale, sur un cordon de fil de fer, sur un tremplin, sur un nuage, sur un spoutnik sur une orbite, bref sur rien tellement, ils sont chteqs. Pas Ch’tifs CHTEQS, (imbéciles, retardées, demeurées.)


Re: SALLE '... EDITORIALES....LES BILLETS DE ALBERT ETC....!'
11 janvier 2009, 11:49
LE BILLET DU JOUR.





‘...Qu’adviendra-t-il de tout ces gens de bien, tous ces antisémites notoires déclarés qui ont fait de leur fond de commerce, Israël, une cible privilégiée par leurs attaques verbales, écrites, ânonnées, lorsque Israël prend ses dispositions pour défendre sa population, après maintes retenues dictées, non pas pour des raisons électorales internes, mais par un raz le bol grandissant à mesure que les tirs de roquettes pleuvent sur ce pays depuis des mois... !

Pour briller quelque part, pour sortir de l’anonymat, pour descendre les rampes illuminées de la scène par les sunlights, il faut un forum, des forums, des plates formes médiatiques pour dire aux autres, pour clamer haut et fort leur haine pour Israël et les juifs ‘...Oui, nous sommes là... ! Comptez sur nous, nous travaillons pour vous afin qu’Israël mérite son châtiment... !’ Pas Israël seulement mais tous les juifs puisque Israël c’est les juifs.

Aucun pays au monde, comme on l’a souvent écrit, ne peut tolérer ce harcèlement de bombes au quotidien.
Le gouvernement du Hamas déclaré organisation terroriste, ne peut prétendre à un statut de pays. Israël combat une organisation, un groupe, non pas le peuple palestinien, dont la charte ne reconnaît pas Israël et appelle de tous ses vœux à sa destruction.

Une rhétorique connue et vieille de plus de 60 ans qui n’a pas changé et qui a le mérite de rendre Israël encore plus fort. Contre tous.

Le silence des massacres à grande échelle d’autres populations, d’autres ethnies partout dans le monde avec l’approbation de ces gouvernements dits démocratiques européens ont dit long sur leur hypocrisie maladive honteuse et sonnent bien souvent comme des désaveux parce qu’incapables de réagir contre de grandes puissances lorsque leurs propres intérêts sont mis en jeu. Un silence qui ne rencontre aucun écho alors que leurs atermoiements, cris hurlements d’effroi se font plus grossiers lorsqu’il s’agit d’Israël.

Tant il est vrai que ces pays là, imbues de bonne conduite pissent et chient sur la porcelaine qui ne leur convient pas.

Du coup, tout les plateaux de télévisons, les éditoriaux, s’animent avec ces marionnettes qui viennent prêcher la bonne morale alors que sous d’autres latitudes, on tue et assassine en silence, sans soulever le moindre écho.

Il n’y a qu’Israël qui ouvre de grands débats lorsqu’elle prend le chemin de la guerre quand des tueurs la lui impose, c’est vrai Israël c’est le démon, c’est Satan c’est la bête noire qu’il faut éradiquer, le cancer de la région, du monde et de l’univers qu’il faut extirper afin que tout le monde puisse rêver d’un monde meilleur sans Israël et les juifs. Bien sur.

PLUS DE 60 ANS QUE CELA DURE.

A tous ceux là, nous leur DISONS BASTA. ET CESSEZ DE VOUS VOILER LA FACE.

Israël comme tout les pays du monde n’a sans doute pas la science infuse, elle a bien plus la FOI, et elle aspire à la PAIX. Un mot qui ne convient surement pas au HAMAS et à ses guides suprêmes, ces ayatollahs SPIROU TUELS, à ses tireurs de ficelles qui jouent, derrière les écrans de fumée, avec le feu du ciel qui s’abattra un jour sur eux
.
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
30 janvier 2009, 09:22
De mon correspondant en Israël.

Communiqué-de-voyous up to date






Dr. Arrik Delouya (Ph.D-Sociology)
Sociologist Research Worker & Writer
International Expert in "Fund Raising"
Communication & Development Strategy

Président & Fondateur des Permanences du Judaïsme Marocain




DEBATS SUR L OPERATION PLOMB DURCI DANS LA COMMUNAUTE MAROCAINES.



COMMUNIQUE

DU CONSEIL DES COMMUNAUTES JUIVES DU MAROC

La communauté juive marocaine

condamne l’intervention israélienne à Gaza


Le peuple marocain, y compris sa communauté juive, souffre profondément aux nouvelles qui nous parviennent de Gaza. L’embrasement perdure depuis plus de deux semaines avec son horrible cortège de victimes civiles. Les images de ces enfants palestiniens arrachés à la vie sont insoutenables.


Cela est inadmissible et incompatible avec nos préceptes religieux.


Depuis plus de deux semaines les habitants de Gaza, cibles captives croulent sous les bombes, les destructions multiples, le manque d’eau, de vivres et la mort.


L’énormité des moyens mis en œuvre par l’offensive israélienne sur la Bande de Gaza ôte sa signification aux tirs de roquettes, alors même qu’aucune solution juste et viable ne sera trouvée par la force.


Nous, juifs marocains, sommes solidaires des victimes innocentes qui souffrent à Gaza et ailleurs. Nous sommes également inquiets pour la suite du processus indispensable qui devait depuis des années mener à la paix entre les enfants d’Abraham.


La communauté internationale réclame l’arrêt des hostilités, le retrait des troupes israéliennes. Le monde entier est parcouru de manifestations contre la guerre. Nous aussi disons : Non à la guerre !


Nous, juifs marocains, participons des deux identités aujourd’hui en guerre. Au nom de ces identités soeurs, de notre histoire commune, nous lançons un appel, celui de l’espoir, aussi ténu soit il, pour donner une chance à la Paix.


Jusqu’à quand devrons-nous attendre l’avènement d’une Paix dont le rêve a été brisé voici 15 ans par l’assassin de Rabin ?


Le Conseil des Communautés Juives du Maroc


From: phoenix1@012.net.il

To: ARRIK DELOUYA

Sent: Thursday, January 29, 2009 10:49 AM

Subject: Re: Communauté qui n'a rien d 'officiel !!!!


Cher Arrik,


Un petit message pour Mr. Simon Levy,

Je pense que ce n'est guère sage d'écrire au nom de toute une communauté qui je ne doute pas, juge, conçoit, et rejette ce que vous avez si ouvertement déclaré en son nom et sans sa permission: Une solidarité incontestable et inébranlable avec les Palestiniens, avec leur cause et leur souffrance.


Permettez-moi de vous rappeler que pendant huit longues années, les obus n'ont cessé de tomber sur les têtes des civils israéliens, que leur commerce s'est frigorifié, leurs champs et cultures figés, leurs demeures détruites et leur vie et celle de leurs enfants en permanence menacées! Qu'en faites-vous? Êtes-vous si indifférent et négligent de leur souffrance, de leurs larmes, de leur désarroi devant une menace qui ne cesse de croître jour après jour, heure après heure?


Je vous vous révéler votre petit problème qui je ne doute pas vous embarrasse, vous réduit, vous embête: Vous avez peur et vous réagissez comme l'autruche qui enterre sa tête dans le sol pour ne pas voir une réalité qui l'effraie, mais laisse son corps exposé sans défense au hasard et à la chance.


Mr. Lévy, sachez une chose, laisser la vague déferler sur soi n'empêchera jamais l'océan de vous engloutir. Au contraire, le confronter en regagnant sa dignité, ses forces, sa détermination vous réhabilitera aux yeux de l'ennemi qui n'oserait plus dédaigner, avilir votre présence, vos idées, vos conceptions et surtout l'être humain que vous êtes et que vous représentez.


Devrais-je vous rappeler les malheureuses années vécues au Maroc, avec l'épée de Damoclès qui planait en permanence sur nos têtes, les pierres qu'on nous jetait en chemin pour l'école, la peur bien fondée malheureusement de perdre nos enfants, nos filles qui étaient kidnappés à la moindre occasion, à la moindre inattention!


Mais voyons nous avons vécu avec un serpent à sonnets tout près de notre sein. On s'avait qu'à l'opportunité la plus infime, il nous frapperait. Pourtant, ce n'était qu'à travers nous, avec notre argent, notre intelligence et notre éducation qu'on arrivait à améliorer leur vie misérable et leurs conditions intenables. En étaient-ils reconnaissants? Quelques uns peut-être. La majorité restait hargneuse, jalouse, primitive, illettrée et profondément imbibée par des philosophies religieuses arriérées et intransigeantes.


Le juif, lui a fait bien du chemin depuis. Il a appris à respecter la vie de tout être humain qu'importe sa religion, sa race et ses pensées.


Il a apprit à regarder l'autrui à une hauteur et grandeur identiques à celles précisées dans la Bible: Aime ton prochain comme toi-même.


Therese Zrihen-Dvir

Née à Marrakech


From: rachel franco
Subject: Voici ma lettre
To: "ARRIK DELOUYA"
Date: Thursday, January 29, 2009, 11:41 AM
Arrik, ami


Je te remercie de m avoir fait tenir, pour information, le communiqué du Conseil des Communautés juives du Maroc signé par Mr Levy Simon.


J ai pris connaissance egalement des vives réactions de nos soeurs et frères juifs marocains qui découvrent cette initiative de Mr Levy d écrire et de signer au nom du Conseil alors que personne ne l a mandaté pour ce faire et qu au surplus, il est à l opposé d une analyse sérieuse et profonde du conflit israélo palestinien.


Il est certain que les termes choisis par Mr Levy, le ton dont il a cru devoir faire usage , et les amalgames faciles et dangereux dont son texte est impregné relève d une propagande politique de bas étage, qui ne peut que reveiller la haine et l antisémitisme dont notre peuple n a nul besoin en ces temps de delire fashiste islamiste.


Je suis d autant plus consternée et triste que ce texte, selon moi et j espère me tromper, ne peut que mettre la communauté juive du Maroc en danger , ce dont elle se passerait bien.


Que doit faire la communauté juive du Maroc pour rétablir la vérité ?


1) Soit, nos frères du Maroc ne réagissent pas , et ils ont été ni plus ni moins manipulés par Mr Levy qui a fait preuve d un abus de pouvoir caractérisé.


Evidemment, Mr Levy est parfaitement en droit d écrire ce qu il pense de cette guerre terrible et des victimes innocentes qui paient le prix de la terreur.


Libre à lui de ne parler que des victimes palestinniennes et de taire la complexité d une situation ou depuis huit ans, plus de 8000 roquettes et missiles ont été tirés depuis Gaza sur d autres civils innocents en Israel, mais qu il ait le courage d assumer ses écrits sans se servir de la Communauté juive , pour appuyer ses propos !


2 ) Soit , nos frères juifs du Maroc réagissent pour rétablir la vérité , mais ils risquent d etre la cible d agressions antisémites;


En effet, dénoncer le caractère abusif et unilateral de ce communiqué ( par l identification de son seul expediteur et par une dénonciation des seules victimes palestiniennes sans faire état des habitants des populations civiles du sud ) sera entendu comme une approbation de la guerre à Gaza par tous ceux qui promptes à condamner, à stigmatiser et à chercher des boucs émissaires, s en prendont à nos frères marocains.


Placer la communauté juive du Maroc dans cette impasse est inadmissible et relève d une inconscience époustouflante.


Il serait tellement plus sain et positif de construire des ponts et des liens de vraie fraternité entre nos deux peuples ! Et c est possible dès lors que ce qui préside à nos échanges est empreint du souci de la mesure , de la lucidité et de l écoute véritable de l Autre.


Puisque Mr Levy ne sait pas le faire, se taire aurait été un moindre mal. Mais il a préféré jeter de l huile sur le feu et exposer ses coreligionnaires au fanatisme pour des raisons qui m échappent mais qui ne relèvent certainement pas du coeur.


Je souhaite à nos amis marocains la force de sortir de ce piège et je les accompagne de tout mon amour.


Rachel Franco

Jérusalem, de parents originaires du Maroc



From: guy abitbol

To: ARIK DELOUYA

Sent: Thursday, January 29, 2009 12:06 AM

Sujet: RE: Communauté qui n'a rien d'officiel !!!!


Mon Cher Arrik,


Lèche culs...voilà les 2 mots que m'inspire ce communiqué d'une faiblesse insigne.


On peut très bien condamner l'intervention à Gaza (qui désire la mort d'un enfant?) sans en rajouter et le faire sur l'esprit de "Maroc ... Mon Cher pays et mon premier amour...Lorsque entre Rome et toi, je vois la guerre ouverte... je crains notre victoire, autant que notre perte"


Se coucher de cette façon - comme dans ce document - pue la fausse solidarité et la peur séculaire des dhimmis à l'échine courbée. Ce temps est révolu. Proposons plutôt des solutions. En adultes; et non en enfants terrorisés. Et rappelons que non seulement Israël mais de très nombreux états arabes veulent la paix. Même Kadhafi a écrit récemment en ce sens.


Un juif Marocain - qui n'est pour rien dans cette tragédie - peut être solidaire des malheurs palestiniens (recherchés par certains palestiniens) sans avoir à battre sa coulpe de façon aussi abjecte et unilatérale: quand Il se culpabilise ainsi, il s'excuse et dit par là même à ses compatriotes musulmans qu'il est également coupable des massacres de Gaza. Il justifie le racisme de ceux qui prônent la responsabilité collective des juifs.


Alors que le poids de notre communauté dans ce conflit est proche du Zéro. Comme, semble-t-il, le courage et le sens politique de celui qui a pondu tout seul et au nom de nous tous ce papier d'un autre âge. J'en suis humilié; et si j'étais arabe, je me sentirais gêné. Et je n'aurais plus la même considération pour mes amis juifs que je serais tenté de traiter d'immatures et de mounafiquin.


Auras-tu... la gentillesse d'envoyer ma réaction aux mêmes personnes auxquelles tu as adressé ce communiqué ??

Guy ABITBOL (né à Marrakech)

Paris






From: "DAVID BENSOUSSAN"
To: "simon levy"
Sent: Wednesday, January 28, 2009 6:09 PM


Cher Simon,
Avec tout le respect, je me permets de te faire parvenir les remarques suivantes en ce qui a trait au communiqué du conseil de la communauté.


Le titre:

Pourquoi ne condamnez-vous pas également les tirs de roquettes sur des populations civiles ? Je pense que la société marocaine vous respecterait d'avantage si vous vous exprimiez là-dessus.


Le contenu:

1. Pourquoi ne mentionner que les souffrances des Gazaouis, en omettant explicitement celles des marocains de Sderot qui vivent comme des rats depuis plusieurs années, devant se trouver en tout temps à 15 secondes d'un abri pour éviter les roquettes. Ces roquettes font des cratères et des dégâts impressionnants.


2. Que deviennent les préceptes religieux qui sont invoqués lorsqu'on a affaire à des fanatiques suicidaires, sachant également que le nombre et la portée des missiles augmente constamment et démesurément? Comment se défendre et conserver son éthique dans de pareilles circonstances.


3. Personne n'est contre le fait qu'une solution autre que violente s'impose. Ce message de condamnation unilatérale devrait être mieux balancé pour exiger également l'arrêt des tirs de roquettes.


4. Pourquoi mentionner l'assassinat de Rabin et non celui de Sadate?


Dr. David Bensoussan (Ph.-D)

Professeur



From: Haim Melca

To: Arrik Delouya

Sent: Thursday, January 29, 2009 6:14 PM

Subject: Réaction au communiqué arbitraire de Simon Lévy


Voici mon cher Arrik ce que m'inspire le communiqué de Simon Lévy.

Le communiqué arbitraire de Simon Lévy me rappelle ce vieil adage judéo-marocain:

Lerbaya di kayitzi kter me l'om, hzara kayitsema. Ce qui veut dire en clair:

Lorsque la nourrice se veut plus aimante que la mère du nourrisson, cela s'appelle lèche c...!

Ajoutez à cela la mentalité de dhimmi dont le sieur Simon Lévy n'arrive pas à se départir, et vous avez là un piètre représentant de la communauté juive marocaine dans une période délicate et sensible.

Amitiés,



Haim Melca (Beer Sheva – Israël)

Mogador: www.melca.info


From: Daniel Ohnona

To: ARRIK DELOUYA

Sent: Thursday, January 29, 2009 12:15 PM

Subject: Re: Nos premières réactions suite au communiqué de Simon Levy qui signe au nom de la communauté juive du Maroc sans la consulter


Mon Cher Cousin,


Inutile de joindre ma voix à toutes celles qui se sont déjà exprimées pour dire à quel point le "communiqué" de Simon Lévy est consternant et à la limite du comique. Nul juif dans le monde ne se réjouit des pertes humaines civiles engendrées par l'opération "Plomb durci" parmi la population gazaouie. En revanche, chacun sait bien dans quel camp on professe la paix. Quelques réponses à ce communiqué scélérat.


COMMUNIQUE DU CONSEIL DES COMMUNAUTES JUIVES DU MAROC


La communauté juive marocaine


condamne l’intervention israélienne à Gaza / Pour être crédible, il aurait fallu condamner simultanément la pluie de roquette qui s'abat depuis huit ans sur Sdérot, Ashquelon, Ashdod et même Beer-Sheva


Le peuple marocain, y compris sa communauté juive, souffre profondément aux nouvelles qui nous parviennent de Gaza. L’embrasement perdure depuis plus de deux semaines avec son horrible cortège de victimes civiles. Les images de ces enfants palestiniens arrachés à la vie sont insoutenables. / Le "peuple marocain" a-t-il jamais protesté contre les attentats suicides perpétrés par le Hamas et qui ont fait des centaines de victimes civiles parmi la population israélienne ?

Cela est inadmissible et incompatible avec nos préceptes religieux. / Nos préceptes religieux -- au premier rang desquels "ou-Ch'martem 'al Nafchotékhem" nous commandent de protéger nos vies, donc de nous défendre d'éventuels agresseurs, et exigent des dirigeants israéliens d'organiser la protection de ses citoyens, ce que au demeurant s'empresserait de faire n'importe quel état démocratique.


Depuis plus de deux semaines les habitants de Gaza, cibles captives croulent sous les bombes, les destructions multiples, le manque d’eau, de vivres et la mort. / Les Gazaouis ne seraient-ils pas avant tout otages du Hamas ? Même au plus fort de la guerre, Israël a acheminé eau, vivres et médicaments à la population gazaouite et a même soigné sur son territoire des Palestiniens victimes des affrontements.


L’énormité des moyens mis en œuvre par l’offensive israélienne sur la Bande de Gaza ôte sa signification aux tirs de roquettes, alors même qu’aucune solution juste et viable ne sera trouvée par la force. / En matière de conflits armés, il existe des règles de droit international. Ainsi le "Jus ad Bellum" et le "Jus contra Bellum" définissent le droit pour une nation de mener une "guerre juste". Ces règles évaluent, entre autres, la menace qu'exerce un pays sur un autre pour justifier le déclenchement d'un conflit armé. 8.000 bombes sur les villes du sud d'Israël en 8 ans est-ce une menace suffisante selon Simon Lévy ?


Nous, juifs marocains, sommes solidaires des victimes innocentes qui souffrent à Gaza et ailleurs. Nous sommes également inquiets pour la suite du processus indispensable qui devait depuis des années mener à la paix entre les enfants d’Abraham. / Nous, juifs du monde entier, sommes également solidaires des victimes civiles de Gaza, comme de celles des villes d'Israël, qui sont elles délibérément visées.


La communauté internationale réclame l’arrêt des hostilités, le retrait des troupes israéliennes. Le monde entier est parcouru de manifestations contre la guerre. Nous aussi disons : Non à la guerre ! / Le "Non à la guerre" est sans doute un slogan plus souvent partagé par l'opinion publique israélienne -- à laquelle il ne manque précisément que la paix pour profiter enfin d'un pays de cocagne où sont censés couler le lait et le miel.


Nous, juifs marocains, participons des deux identités aujourd’hui en guerre. Au nom de ces identités soeurs, de notre histoire commune, nous lançons un appel, celui de l’espoir, aussi ténu soit il, pour donner une chance à la Paix. / Ce n'est en tous cas pas avec des communiqués de cette teneur, et qui ne mettent pas en balance les véritables responsabilités dans la campagne de Gaza et qui visent à opposer de manière plus violente encore les communautés, que l'on parviendra à donner une chance à la paix.


Jusqu’à quand devrons-nous attendre l’avènement d’une Paix dont le rêve a été brisé voici 15 ans par l’assassin de Rabin ? / Jusqu'au jour où la grâce divine transformera l'aveuglement de groupes fanatiques mortifères en réelle volonté de paix.


Daniel Ohnona né à Casablanca

Paris 75013


From: HAZAN VIVIANE

To: 'ARRIK DELOUYA'

Sent: Wednesday, January 28, 2009 11:31 PM

Subject: RE : Communauté qui n'a rien d 'officiel !!!!


Nous sommes tout à fait d’accord avec tes conclusions.

De quel droit Simon LEVY prend-il la plume pour nous représenter ?

C’est un vendu.

Bonne semaine


VIVIANE ET SALOMON

Marrakech


From: darlett darlett

To: ARRIK DELOUYA

Sent: Thursday, January 29, 2009 12:38 AM

Sujet: Re: Fw: Communauté qui n'a rien d 'officiel !!!!


Incroyable !
C'est au tour des Juifs du Maroc d'être pris en otage et S Lévy empêche les Juifs du Maroc d'avoir le luxe de sa propre opinion, on parle pour eux et en leur nom.
Arrik, Félicitations pour la réponse.


Ariella Rouah

Jerusalem





From: rachel franco

To: ARRIK DELOUYA

Sent: Thursday, January 29, 2009 8:58 AM

Subject: avis sur Communauté qui n'a rien d 'officiel !!!!


Arrik, écoute :
La question est de savoir ce qui doit être fait en réponse.

Le choix, selon moi, se pose ainsi :

1) Nos frères juifs du Maroc réagissent pour rétablir la vérité, mais ils risquent d être la cible d agressions antisémites car dénoncer le caractère abusif et unilatéral de ce communique (et par l identification de son destinataire et par une dénonciation des seules victimes palestiniennes sans faire état des habitants des populations civiles du sud) sera entendu comme une approbation de la guerre a Gaza par tous les tares qui ne comprennent rien a rien.


2) Nos frères du Maroc ne réagissent pas, et ils sont manipules par ce Simon Lévy : inadmissible parce que c est lui qui les met en situation de danger !

inadmissible parce qu il travestit la vérité !


Mon avis, mon cher Arrik, c est que nos amis frères marocains ne réagissent pas publiquement, parce que c est dangereux pour eux et que rien ne vaut leur sécurité mais qu ils se réunissent pour évincer Mr Lévy de cette fondation.


Bises


Rachel





From: Lison CHOKRON

To: ARRIK DELOUYA

Sent: Wednesday, January 28, 2009 11:34 PM

Subject: re: Communauté qui n'a rien d 'officiel !!!!


Ce communiqué est hilarant, venant d'un mécréant qui a l'air méchant, si t as un autre haspan je préfère rire du bon sens de mes frères juifs.

Bises

Lison Chokron

Paris



From: Francoise MICHAELIS

To: ARRIK DELOUYA

Sent: Wednesday, January 28, 2009 10:43 PM

Subject: Re: Communauté qui n'a rien d 'officiel !!!!


Bonsoir

Quelle erreur!

L'on avait besoin de Juifs comme cela!!!


Francoise MICHAELIS

francoise.michaelis@wanadoo.fr


From: Said Sayagh

To: 'ARRIK DELOUYA'

Sent: Thursday, January 29, 2009 11:32 AM

Subject: communiqué Simon Levy


Salut frérot,


Il me semble qu’il faut, avant toute autre chose, un communiqué qui fasse la lumière sur l’origine du communiqué. Simon Levy a-t-il parlé au nom de toute la communauté ? Ce communiqué est-il officiel ? N’est-il que le point de vue De S. Levy ?


Une fois les précautions formelles d’usage prises , on peut adresser les avis critiques à celui ou ceux qui de droit.


Pour ma part, si le communiqué émane de toute la communauté, elle n’a pu le faire que contrainte ou ignorante. Si le communiqué n’émane que de S. Levy, il n’engage que lui et il a le droit de l’assumer à titre personnel.


Bises

Said Sayagh



De: Asher Benkemoun
Objet: soutien a ce CANCER de gaza
À: "simon levy"
Date: Jeudi 29 Janvier 2009, 7h53
Cher Frère


j'ai été particulièrement surpris par vos propos qui ne sont pas dignes du judaïsme...


Pourquoi ne réagissez vous pas pour soutenir les vôtres qui croulent depuis 8 ans sous les missiles de cette peste .....


Cher Ami, je sors du ministère de la défense israélienne ou j'ai travaillé longtemps dans la récolte d'informations, la protection de nos hommes d'états et l'audit de sites sensibles


Je peux vous dire qu'il n'y a pas plus humain qu'un Israélien et un soldat , malgré la haine viscérale de nos ennemis , nous leur donnons nous a notre niveau a manger , boire et du soutien .


Réfléchissez la prochaine fois et pesez vos propos, que D... vous aide et vous soutienne car nous Israéliens sommes chez nous a la maison mais nous nous soucions de tous ces juifs en GALOUT sans aucune défense et protection, alors réveillez vous car nos infos nous disent que c'est le début d'une grande guerre avec l'islam dont nos frères a l'étranger paieront le prix fort.


Dans l'attente

Salutations


Acher Benkemoun

Tel-Aviv




From: michel elkaim

To: ARRIK DELOUYA

Sent: Thursday, January 29, 2009 11:44 AM

Subject: Re: Nos premières réactions suite au communiqué de Simon Levy qui signe au nom de la communauté juive du Maroc sans la consulter


bonjour,


je voudrais savoir à quel titre S Levy a écrit ce communqué et quelle est la fonction de Simon Levy auprés du CCIM.

C'est irresponsable de faire en l'état cette déclaration.

Amicalement

Michel Elkaim

Originaire de Marrakech

Paris


From: Viviane Perez

To: 'ARRIK DELOUYA'

Sent: Thursday, January 29, 2009 12:14 PM


Cet article est proprement scandaleux et il est évident que S LEVY ne songe qu a sauver sa peau, ca n est pas aussi simple, le monde entier est concerne par ce conflit qui n en finit pas … et il est sans conteste que nous tous juifs, ne sommes pas indifférents aux morts de Gaza, bien entendu.

Mais que S LEVY s exprime au nom de la communauté juive du Maroc est inadmissible, j aimerais bien connaître la reaction de quelques uns d entre eux a la lecture de ce pamphlet anti israélien et anti paix, paix que nous appelons de tous nos vœux et mais sûrement pas avec l aide de telles parutions..

Viviane Perez

Paris
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
05 février 2009, 18:37
Première Assemblée israélienne des fondateurs de
l'Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion &
le Rayonnement du Judaïsme Marocain
זוהר - העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות מרוקו


En présence d’Arrik Delouya, Président et fondateur
des « Permanences du Judaïsme Marocain »
Mardi 20 Janvier 2008 à 10H00
en présence de 28 amis Israéliens d’origine marocaine
à l’Hôtel Moriah-Sheraton 155 Hayarkon Street Tel-Aviv



Premiers éléments du PV / Procès Verbal établi par Orna Baziz
Refonte de Thérèse Zrihen-Dvir
Relu & Revu par Arrik Delouya
PV dressé le 20 Janvier 2009




À l'ordre du jour:


*Création d’une association - sœur (1), autonome et indépendante en Israël
*Préparation d’un Colloque se démarquant des autres et d’un important évènement culturel pour 2009
*Discussion Organisationnelle
*Election d’un Premier CA / Conseil d’Administration fondateur incluant un Bureau-Directeur


Étaient présents à la Réunion


1) Dr. Arrik Delouya, Sociologue chercheur, Expert-Consultant et Ecrivain
2) Babylone Elbaz, Photographe, Commissaire aux expositions
3) Jacob Attar, Gérant de Société
4) Danielle Abitbol-Salmona, Artiste peintre (Impressioniste)
5) Shirley Amara
6) Dr. Arieh Léon Levy Ph.D. Professor, Head Dept of Plant Genetics Dept.
Genetics - Director Israel Genebank State of Israel. Ministry of Agriculture.
Agricultural Research Organization. The Volcani Center, Volcany Institute
7) Esther Levy
8) Thérèse Zrihen-Dvir, Ecrivain et ancienne gérante de société
9) Josiane Mayer, Doctorante à l’Université de Paris 8
10) Shosh Wolf, Fund raising & Communication
11) Dr. Orna Baziz, Professeur & Ecrivain
12) Sidney Corcos
13) Elie Filo, Ecrivain
14) Shosh Ruimy, Ecrivain
15) David Wazana, Gérant de société
16) M° Yaacov Bitton, avocat
17) Ran Kadosh, Gérant de société de courier rapide (Universal)
18) Asher Knafo, Ecrivain et directeur de Rédaction de la Revue Brit
19) Itshaq Kenan, Ecrivain
20) David Kenan, Gérant de société
21) Jean-Pierre Bentolila, ancien capitaine d’Equipe de l’Alliance Israélite de
Basket du Maroc
22) David Elmoznino, retraité, Ecrivain
23) M° David Or Hen, avocat
24) Gaby Kaddosh, ancien Maire d’Eilat et Ecrivain
25) M° Rachel Franco, avocate, Ministère de la Justice, Jérusalem
26) Joseph Toledano, Ecrivain
27) Samuel Seguev, Journaliste, Grand Reporteur et Ecrivain
28) Henri Ohana, Ancien avocat à la cour, Président de l’Association « Les Enfants
de Massoret » et Président d’honneur de la communauté Israélite de Neuilly
(France)


La ronde brève de familiarisation a d’abord commencé à Marrakech lors de divers colloques et rencontres informelles à la Synagogue Slat el Azama, puis à Paris durant ces trois dernières années réunissant Arrik Delouya et ses amis les membres des « Permanences du Judaïsme Marocain » avec les amis d’Israël.

Cette « ronde » amicale et conviviale a été bénéfique pour tous, surtout lorsque certains participants se retrouvent après plus de 40 ans d’absence. La prochaine fois nous consacrerons une matinée à ce genre d’évènement !!!

Cette réunion du 20 Janvier a donc permis à tous les participants de se présenter lors d’un court tour de table mais aussi de nous donner un aperçu sur leur occupation professionnelle, leur rôle, le degré de leur militantisme et leur contribution dans la préservation du legs juif marocain.

Avant tout nos remerciements vont à Babylone, artiste et photographe qui s’est spontanément proposée à titre gracieux et par amitié de prendre quelques photos aux fins d'immortaliser cette rencontre.

Arrik Delouya prit la parole pour introduire les objectifs des institutions "Les Permanences du Judaïsme Marocain" en France, celles du Maroc coachées par Jacky Kadoch Président de la Communauté Israélite de Marrakech-Essaouira

Jacky Kadoch « Villa Kadoch » 3, Rue de l’Hôpital civil Guéliz 40 000 Marrakech (Maroc) Tél: +212 24 44 87 05 Fax 212 24 43 17 93 GSM: +212 61 13 99 35 Synagogue du Guéliz - Impasse des Moulins Marrakech Tél: +212 24 44 87 54
E-mail: jackykadoch@gmail.com SkypeName jackykadoch
et la Casa de Sefarad en Andalousie Espagnole (Cordoue et Séville). Rosana de Aza Co-Fondateur et Directora Casa de Sefarad - Casa de la Memoria C/ Judios esq. C/ Averroes 14004 Cordoba Espagne Tel: + 34 957 421 404 E-mail: memorias@terra.es WebSite: www.casadesefarad.es

La banque de projets citée par Arrik met en lumière quelques actions de qualité et de valeur telle que « Marrakech-la-Juive » en annexe et en attaché séparé, la Collection de livres, la restauration du cimetière de Marrakech et des Juifs berbères à une centaine de km de Marrakech….

Par ce tour d’horizon, un bilan des activités a été dressé. Les points faibles et forts ont été mis en avant sans défaut.

En Israël où plus de 800 000 Juifs originaires du Maroc sont implantés, il a été recommandé, souhaité et souhaitable qu’une antenne du même type soit créée.


Arrik Delouya
donna une description abrégée des fonctions antécédentes, nomma les nombreuses initiatives futures possibles comme la création d’une collection de livres, celle d’un comité scientifique pour une orientation scientifique si nécessaire.

Il a également évoqué la rencontre prochaine en Israël avec Rosana de Aza et son époux Sebastian de la Obra co-fondateurs de la casa de Sefarad de Cordoue et de Séville qui gèrent l'institution en Espagne avec une nouvelle Fondation de la Casa de Sefarad établie à Séville dans la plus vieille Grande Maison Juive d’avant l’Inquisition, la première du genre dans le monde.

Il a mentionné l’organisation d’un colloque de 2 jours à Cordoue les 27 & 28 Mars 2009 sur les « Diasporas » incluant d’importantes visites dans le cœur de la Juderia et le 26 Mars à Séville en visite dans la ville et de ce qui reste de « juif ».

Il a rappelé avec insistance que cette association Israélienne sera la soeur de celle opérationnelle en France, crée sous la loi 1901 (ayant le statut d’ONGI / Organisation Non Gouvernementale Internationale parce que les actions sont avant tout d’ordre humanitaire, en France et hors de France), apolitique et sans but lucratif.




À Sa vocation et ses buts


A. 1) Sa vocation est de faire connaître le judaïsme marocain sous ses multiples aspects, longtemps méprisé, ignoré ou occulté: communauté, société, art, éducation, savoir, judaïsme spécifique ancien et judaïté contemporaine…à travers des groupes de réflexion, des actions de sauvetage du patrimoine, des symposiums, des écrits, des synthèses de films, face à l’érosion et l’oublie de l’histoire. « Là où l’histoire pourrait s’effacer, l’homme se doit de raviver sa mémoire presque mouvante devant nos yeux ».

A. 2) Ses buts multiples sont de faire connaître l’immense richesse du judaïsme marocain tel que patrimoine vivant, résistant et persistant, de rendre accessible la lecture de thèses devenues ouvrages de références, en assurer la traduction en différentes langues, restaurer les sites qui ont été marqués par l’histoire, créer un musée, organiser des conférences et séminaires de façon itinérante à travers plusieurs pays et villes, ré - éditer tous les ouvrages de références épuisés et qui sont le plus demandés et enfin lancer à travers le monde des spectacles dignes de cette culture et de cet héritage.


La conception de cette action humanitaire


On pourrait dire que l’humanitaire, c’est un lieu de réparation, de compensation, dans un monde où les Droits de l’Homme ne sont pas universels et où l’on naît inégal. C’est dans un monde que nous constatons tissé d’inégalités, d’injustices, l’organisation non antagoniste de la réduction de toute aliénation, de la chance à toute différence. L’humanitaire est alors une dynamique qui crée et pratique des circuits de communication entre trois univers sociologiques aux structures internes complexes, la finalité étant d’établir une communication inclusive entre les hommes : L’univers de la marginalité sociale, à l’opposé, est l’univers, immense comparativement, de la normalité sociale, d’ordre financier et entre les deux, c’est-à-dire entre les actions humanitaires nécessaires pour réduire le mal et le souci humanitaire d’éléments sociaux relativement privilégiés, il y a l’univers de la communication, de l’organisation de la rencontre entre les deux univers précédents. C’est le domaine de la médiation, de l’information, de la catalyse, du rassemblement des moyens nécessaires aux actions, de la collecte des fonds, sans lesquels aucune action n’est possible.

Par la suite, il invita Rachel Franco, conseillère juridique des « amoutotes » (monde associatif) et avocate au sein du Ministère de la Justice de Jérusalem à expliquer la procédure régulière de l'enregistrement d'une nouvelle association.

Rachel donna tous les détails en mettant l'accent sur la dissemblance de l'enregistrement en France et en Israël mais surtout sur l’adaptation possible de certaines valeurs et l’autre possibilité d’adopter sur place ce qui est permis. Un grand mérite revient à Rachel qui a travaillé d’arrache-pied cette intervention avec les éléments recherchés qui lui ont coûté temps et énergie mais surtout constance en s’identifiant elle-même aux principes de base de cette association.

Henry Ohana, ancien avocat à la cour de Paris et président d’honneur de la Communauté Israélite de Neuilly sur Seine (prolongement des Champs Elysées), répliqua que cela ressemblait à un acte Marrakchi, menant Arrik Delouya à préciser que les activités et le programme visaient l'ensemble général des villes du Maroc et l’ensemble des communautés. Il a bien entendu et au préalable béni cette initiative de réunion et a demandé à Arrik de se revoir à Paris pour étudier les possibilités de collaboration.


Orna Baziz,
Professeur & Ecrivain nous a fait l’honneur de participer activement à la réunion. Elle est pressentie par Arrik Delouya et ses amis au poste de membre du Conseil d’Administration en qualité de conseiller scientifique. Sa fonction et sa trajectoire de Docteur ès-lettres lui confèrent cette responsabilité. Son intervention fertile a surtout canalisé le débat et l’a orienté vers le bon sens avec l’aide de Thérèse Zrihen-Dvir. Elle a aligné les premières bases de ce PV en hébreu.

Thérèse Zrihen-Dvir a beaucoup travaillé les buts et la vocation d’une telle association depuis trois mois. Il lui revient un encouragement pour ses recommandations. Elle a surtout défendu la notion de l’action humanitaire en même temps que celle de la collection d’ouvrages en présentant les siens déjà parus comme son dernier manuscrit sur les mémoires d’une juive de Marrakech en cours d’Edition.


Itzik Kenan
mentionna qu'il ne voyait aucune différence entre les associations existantes opérant en Israël et celle proposée par Arrik. Il est vrai qu’Itzik n’a pas lu les feuillets envoyés avant la réunion et les invitations avec les arguments. De plus il n’a pas participé aux différents briefings téléphoniques et par mails qu’Arrik a effectué avec tous les participants présents. Aucun grief ne sera donc fait.

David Or Hen, avocat, proposa l'installation d'un site Internet avec des témoignages en feuillets couvrant la biographie des familles marocaines sur lequel Arrik rétorqua que ce projet était en cours depuis 2 ans et qu’un devis était demandé.


David Kenan,
frère aîné d’itzik, croit fermement aux événements familiaux qu'il faudrait user comme trame pour la perpétuation du legs juif marocain. Ceci dit, David avait décidé bien avant cette réunion d’adhérer aux « Permanences du Judaïsme Marocain » en envoyant la somme de 30 € pour s’acquitter de cette demande (en même temps que Thérèse Zrihen-Dvir, Asher Knafo, Shosh Ruimy, David Elmoznino, la possibilité de continuer à adhérer est encore d’actualité).


Josiane Assouline-Mayer,
doctorante à l’Université Paris 8, travaille sur son sujet de thèse :
« Les relations entre Juifs et Musulmans à Demnate: Mémoires Croisées d’une cohabitation exemplaire (1930-1960) ». Ce retour à ses racines lui a permis de découvrir une partie de l’histoire des Juifs du Maroc au 20ème siècle - période charnière tant pour le Maroc que pour ses Juifs puisque ce fut celle du Protectorat français et du départ massif de la communauté juive.

Au cours de sa recherche, elle a été sensibilisée au fait qu’une grande partie de la mémoire juive marocaine était en voie de disparaître faute d’un sursaut de notre génération et d’un effort soutenu dans les 10 ou 20 années à venir dans le domaine de la recherche de terrain et de la conservation du patrimoine juif. Dans ses recherches bibliographiques, elle n’a trouvé qu’un nombre limité de publications récentes sur le sujet alors que les années 1970-1980 avaient été beaucoup plus fertiles. Ce silence relatif dure depuis près de 20 ans.

Shosh Ruimy a également présenté « les Lettres de Mon Mellah » et ses ouvrages parus en hébreu et en cours de traduction française. Elle a beaucoup travaillé au préalable avec Arrik la notion d’ «évènement » et sa préparation comme premier happening de l’association. Son expérience sera au service de notre association une bonne leçon.


Shosh Wolf,
amie invitée d’Orna, a un parcours en relations publiques et en fund raising qui sera bien nous rendre service pour faire prendre en charge nos projets.

Sidney Corcos a fait en aparté des propositions qui seront mises en valeur et alignées sur papier dans le prochain compte rendu. Il en de même pour l’écrivain notre cher ami Elie Filo.

Jacob Attar et Danièle Abitbol-Salmona, tous deux cousins d’Arrik, nous ont fait l’amitié et le plaisir de participer à cette rencontre de façon néophyte mais en partageant les buts de notre association avec la volonté de s’impliquer.

Shirley Amara de même et « leur silence sera bien payant » ultérieurement comme un « renvoi d ‘ascenseur ».

Arieh-Léon Levy et son épouse Esther
sont remerciés pour leur présence remarquée et remarquable alors qu’ils se préparent à partir en mission en Tasmanie. Ils resteront cependant proches de nos préoccupations même de si loin.

Au bout du compte et après un tour de table bien prolongé,
le nom d’association fut choisi pour cette association, reconnu par tous :
Association Israélienne pour la Préservation,
la Diffusion & le Rayonnement du Judaïsme Marocain
זוהר - העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות מרוקו

Furent élus membres du Bureau Directeur
Président : Dr. Arrik Delouya, Sociologue chercheur fund raiser
Vice-président: Asher Knafo, Ecrivain et Directeur de Brit
Secrétaire Générale de l'association: Thérèse Zrihen-Dvir, Ecrivain
Adjointe au secrétariat général: Dr. Orna Baziz, Professeur et Ecrivain (*)
Trésorier: David Elmoznino, Ecrivain
Comité d'inspection: M° David Or Hen, avocat
Activités culturelles et sportives : Jean-Pierre Bentolila

(*) Les membres du Bureau la proposent comme Conseiller Scientifique. Sa fonction et sa trajectoire de Docteur ès-Sciences lui confèrent cette responsabilité.

Conclusions et Perspectives
La réunion fut close après les débats réguliers, commentaires et suggestions fournis par tous les présents qui prirent la parole à tout de rôle. L'ambiance était vivante, positive et surtout impressionnante par son nombre et son éloquence. L'assemblée couronna sa réunion à 14.00 Heures avec un repas (qui dura deux bonnes heures) dans un des restaurants marocains sur la côte de Tel Aviv et qui a donné l’occasion à 12 personnes de continuer le débat et d’enclencher un processus de production dont notamment la présence au CA de notre ami Jean-Pierre Bentolila

Annexes proposées par Arrik Delouya
Les Moyens
Les Moyens à disposition sont ceux des donations et des cotisations des membres, les subventions obtenues par l’institutionnel et le mécénat d’entreprises et de particuliers

Structure organisationnelle
* la structure devrait être ainsi constituée
* l’équipe dirigeante sera composée
* d’un président d’honneur
* d’un vice–président d’honneur
* d’un président exécutif
* d’un vice-président exécutif
* d’un délégué général
* d’un trésorier
* d’un conseiller juridique
* d’un commissaire aux comptes
* de conseillers (sociologues, économistes, spécialistes de l’art et de la culture du marketing)

Le président d’honneur apporte sa caution morale et sert l’association en qualité d’homme d’influence. Il a été proposé Robert Assaraf.
Le vice président remplacera en tous lieux et à tous moments le président exécutif lors de son absence et lui apportera soutien et aide.

Le président exécutif, assure le « running show », le fund raising, il apporte son dynamisme et il crée la synergie pour tous les membres. Il est omni présent sur le terrain, homme de communication et de terrain, il prospecte les actions, les exécute avec son équipe et en assure le suivi (follow-up). Il dirige les colloques et les évènements en déléguant à tous ses proches.

Il est enfin remplacé par le vice-président exécutif lors de ses absences. Il représente l’association en tous lieux et en tous temps même devant la justice pour en rendre des comptes.
Le délégué général remplit la fonction de secrétaire général et en liaison avec le président exécutif, il lance les invitations aux réunions, dresse les PV / Procès Verbaux, remplit et signe le livre des AG / Assemblées Générales, s’occupe des affaires courantes et de l’administration de tous les jours, il est second après le Président exécutif et enfin il a la charge du recrutement ;
Le trésorier en liaison avec le commissaire - aux - comptes (Roé Heshbonot) gère les finances et assure le bon fonctionnement au niveau des recettes et des dépenses. Il rend compte au président exécutif de tous les états financiers de façon régulière.

Le Conseil scientifique a été nommé par l’AG sur les recommandations du Président exécutif. Le CA trouve ses sources pour la mise en place de ses actions sur les propositions et décisions de ce Conseil scientifique constitué de chercheurs et gens du terrain nommés par le CA sur avis des anciens qui ont déjà l’expérience dans ce domaine. Il évaluera, proposera et suivra les projets en adéquation avec les buts de l’association. Le Conseil scientifique est renouvelable par moitié tous les 3 ans.
Les nouveaux membres sont cooptés et chaque nouvelle adhésion reçoit l’aval du bureau directeur (président exécutif, délégué général et trésorier)

Le comité exécutif qui s’appelle le CA / Conseil d’administration sera composé des membres suivants, il peut être élargi à d’autres conseillers à tous moments, sur la proposition du bureau directeur. Il se réunit 4 fois l’an sur l’invitation de son président exécutif et de son délégué général. Il contient le Bureau Directeur composé de 3 membres qui prennent les décisions au jour le jour, le président exécutif, le délégué général et trésorier.

Quatre membres de ce CA suffisent à donner l’aval à ce quorum pour le rendre opérationnel et effectif
* Un président Exécutif Membre du Bureau Directeur
* Un vice-président exécutif Membre du Bureau Directeur
* Un délégué général Membre du Bureau Directeur
* Un trésorier Membre du Bureau Directeur
* Un conseiller juridique
* Un commissaire aux comptes, Il est autorisé à ne pas participer aux réunions
* Une personne issue des sciences sociales et humaines
* Un spécialiste de la culture et de l’art
* Un conseiller scientifique responsable du Conseil scientifique

Ce Conseil est nommé par l’AG, elle-même constituée d’amis impliqués par l’énoncé et les buts de l’association, de donateurs et de personnalités réputées pour leurs compétences administratives, scientifiques, culturelles, artistiques ou financières. Il est renouvelable tous les 3 ans et élit son Président parmi ses membres.

Un conseiller juridique (avocat) et un commissaire aux comptes sont rapidement désignés lors de la première assemblée générale ainsi qu’un comité d’honneur et un comité de parrainage. Ils sont aidés par des conseillers (sociologue, économiste, politique).

Des bénévoles en nombre illimité se réuniront de façon régulière pour promouvoir les idées de cette association dans un cadre convivial.

Les locaux de l’association sont situés à Tel-Aviv pour sa crédibilité nationale et internationale nécessaire à sa réputation.

Une stratégie de communication et de développement sera proposée par le CA initiateur de ce projet

Les comptes sont rendus mensuellement au Bureau Directeur par courrier et ouvert devant son Commissaire – aux – comptes lors des réunions

Le règlement intérieur dressé par le délégué général, le conseiller juridique et le président sur la base de celui des autres associations (sans la moindre contrainte) sera proposé après la 1° AG.

Un parcours d’opérations sera également aligné par la même équipe complétée du commissaire aux comptes.

La validité de ce document de base va rapidement générer la mise en place des structures proposées ainsi qu’une plateforme composée d’une banque de projets à soutenir.


Arrik Delouya (sociologue et chercheur)
Initiation et conception de ce Projet Associatif
Tel-Aviv 20 Janvier 2008
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
15 février 2009, 14:47

On dit souvent que la parole est d’argent et le silence est d’or.
Pour maman c’est le contraire.
Il a le silence des cathédrales lorsque la messe est dite.
Le silence des cimetières. Seulement dérangé par un enterrement.
E silence du désert bien que cela n’est qu’une métaphore.
Le silence des fonds marins idem que celui du désert.
Le silence dans l’univers, les astronomes guettent des signaux qui n’arrivent pas.
Le silence du solitaire qui se parle intérieurement.
Silence lorsqu’on tourne un film.
Silence dans une syna mais les tunes ne savent pas faire silence.
Puis bien sur, le silence s’impose lorsque Sarko prend la parole.
Etc...

Pendant des années au PTB, il n’y a jamais eu de silence.
Huit ans que la direction du PTB 5X5 pour elle, parle, raconte, disserte sur tous les sujets.
Quelques amis bien sur venaient m’aider et enrichir ce qui n’est pas silence.
Le silence c’est bon pour ceux qui n’ont rien à dire.

Depuis que vous êtes là, NOBLES DAMES DU MAROC ET D AILLEURS soit 45 jours, le silence est mort.

La joie, les rires, les sourires, les échanges etc...Sont venus chambouler la vie, le rythme de ce PTB, dont on croyait l’esprit mort. Et bien non, vous avez ressuscités cet espace comme jamais personne ne l’a fait. Comme jamais je n’aurai pu l’imaginer. Bien avant vous.
Seule une amie MICHKA fidèle lectrice et décoratrice venait par moment relever par ses croquis l’ancien lieu, nulle part ailleurs aussi célèbres.

Le PTB n’est plus silencieux.
Vous toutes apportez vos marques, votre style, vos commentaires diversifiant et ce n’est point éloges que je vous faits mais honneur que je vous rends et ne cesserais de vous rendre à mesure que nous avançons dans ce qui est le plus bel espace dans le virtuel.

Personne ne pourra vous contredire dans cela tellement la vérité éclabousse cet espace.

Vous en avez la preuve au quotidien.

Ce n’est pas de l’amateurisme mais du professionnalisme dont on devrait s’inspirer au lieu de squatter des CIMETIÈRES LUGUBRES QUI PORTERONT MALHEUR à qui les fréquentent. Car comme vous le savez nul ne peut s’accaparer d’un bien SANS LE CONSENTEMENT DU GÉRANT qui réfléchit sur la suite à donner à SON CIMETIÈRE.
Une fois j’ai PARLE DE AVOUN....IL Y A AVOUN AILLEURS...
D IEU VOIT.

OUELLI YANDOU OMOU FI JERTOU EL DNOUB YEQ WAW.

Kif el qalb meouch radi, el douniè dour ââl ness elli ghairou.
Lorsque le cœur n’est pas consentant la vie réserve des surprises.

Dans notre Kfe ne faites JAMAIS SILENCE.

MERCI.

Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
15 février 2009, 15:07
AVOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUN.....!

Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
15 février 2009, 16:05
Suzanne AVOUN ET PAS AVON DES COSMETIQUES.
CAPITO lol.
Re: SALLE '... EDITORIAUX...ET REVUES DE PRESSE... ETC....!'
17 février 2009, 15:14
Monsieur Germain est légèrement souffrant, donc je prends le relais.



Mesdames, Messieurs,

Notre Directeur Monsieur Albert,

Malgré la crise qui sévit un peu partout dans le monde, et malgré la frilosité des banques à parrainer son film, a pu, grâce à des donateurs privés, tels que Mrs Meyer, Braham, Tawfiq, Jero, la MENA, le CRIF, Blata, Camus Madame Michka et certains anonymes, et sur ses fonds propres, mettre en route ce dernier film né grâce à vos présences et compétences.

Il n’en est pas à son premier coup d’essai puisque certaines actrices présentes ici, ont connu la gloire. Mamili est là pour l’attester. D’autres nous ont quittés pour des cieux meilleurs.

Le film a couté la bagatelle somme de 300.000 €. Les bénéfices seront entièrement versés à des œuvres caritatives connues pour une grande partie et pour l’autre partie pour des encarts publicitaires comme vous allez bientôt le voir d’ici peu.

Le PTB innove dans ce domaine parce qu’il est le seul espace qui peut se permettre une telle dépense.

Il y a 2 mois, les caisses étaient vides depuis elles ont été renflouées grâce à vos prestations.

Le nombre de lecteurs a doublé en si peu de temps et nous allons avec la grâce de D ieu tripler notre audience en un lap de temps. 5X5.

Ce que notre Directeur souhaite et qu’il faut se garder de répondre aux insinuations et sous entendus qui donnent prétextes à des polémiques alors que les intentions de nos intervenants sont saines et inoffensives.

Notre marche de conduite à ce jour est exemplaire.

Continuons donc dans ce registre qui nous fait honneur.

PARCE QUE NOUS


‘...ON S’AIME ET ON RECOLTE.... !’

Telle sera notre devise.


Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2017 - HARISSA.COM