Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Lycee Carnot a Tunis

Envoyé par gilbert levy 
Lycee Carnot a Tunis
17 avril 2005, 08:30
Chers amis

Vous reconnaissez vous sur cette photo de la classe 11ème B du lycée Carnot prise en 1941?

A bientot

Gilbert LEVY

Pièces jointes:
Classe 11 B-2.1.jpg
Re: Lycee Carnot 1941
19 avril 2005, 06:26
un petit renseignement est ce que tu etait avec mon frere andre saal

car il me semble le reconnaitre 2eme rang 6eme a partir de la droite

il est ne en 1934

Re: Lycee Carnot 1941
19 avril 2005, 06:30
EXCUSE MOI 5 EME A PARTIR DE LA DROITE
Re: Lycee Carnot 1941
12 mai 2005, 13:42
mon père s'appelait MArio Costa, et il est né en 1935 à Tunis. Est ce que cette photo correspond à des enfants âgés de 6 ans ? Il était scolarisé au lycée Carnot mais ...... !
Lycée Carnot 1953/54
04 novembre 2005, 13:40
Classe de m. DEBONO

Jacques BENILLOUCHE
Pièces jointes:
carnot-1954.jpg
Lycée CARNOT 1954/55
04 novembre 2005, 13:50
Classe de M. HUE prof de dessin, le spécialiste des petits carreaux

Jacques BENILLOUCHE
Pièces jointes:
carnot-1955.jpg
Lycée CARNOT 1955/56
04 novembre 2005, 13:55
Classe de Mme HADDAD

Jacques BENILLOUCHE
Pièces jointes:
carnot-1956.jpg
Lycée CARNOT
04 novembre 2005, 14:16
Classe de M. GHESQUIERES

Jacques BENILLOUCHE
Pièces jointes:
carnot-1957.jpg
Lycée CARNOT 1957/58
04 novembre 2005, 14:23
Classe de 2ème A'C 1957/58

Jacques BENILLOUCHE
Pièces jointes:
carnot-1958.jpg
Lycée CARNOT 1959/1960
04 novembre 2005, 14:28
Classe de Mathémem-2 M. ENRIQUEZ

Jacques BENILLOUCHE
Pièces jointes:
carnot-1960.jpg
lycée carnot 8eme 1964-65.Classe de Mr Brun
23 décembre 2005, 15:05


Je vous envoie ma photo pour la mettre sur le site.Voici La classe de 8eme de Mr Brun,je m'appelle Vincent Adamo et je suis en haut le 4eme en partant de la droite.Si certains se reconnaissent contactez-moi.J'habite Marseille.
Lycée Carnot 11eme ou 10eme ?
23 décembre 2005, 15:18
Voici La classe de 11eme ou de 10eme???Je suis en bas aSsis le 3eme en partant de la gauche.Si certains se reconnaissent répondez moi.
Re: Lycée Carnot 11eme ou 10eme ?
14 mai 2006, 08:11
centvin54 a écrit:
-------------------------------------------------------
> Voici La classe de 11eme ou de 10eme???Je suis en
> bas aSsis le 3eme en partant de la gauche.Si
> certains se reconnaissent répondez moi.
> Fichiers:
>
>

Shalom,

Je me souvient tres bien de toi et d'autres. J'ai ete avec toi plusieur classes. Mai celle la, j'ai du l'etre ds une autre de la meme annee.
mon nom etait alors Bernard Cohen-Tanugi (Yaakov Cohen maintenant).

Lycée Carnot 1966
18 juin 2006, 10:51
Je suis retourné à tunis il y a quelques jours. Je l'avais quitté en 1966:Le lycée n'a ABSOLUMENT pas changé !!
Voici mes photos de terminale en Philo.
Si quelqu'un se reconnaissait, je serai9s heureux de renouer des contacts.
A droite, un casque sous le bras, c'est moi.

GiPi
Pièces jointes:
Carnot 1966.jpg
Lycee Carnot - Classe de Math.Elem 1956-1957
29 juin 2006, 01:04
De bas en haut et de gauche a droite :

1er rang : X,X.X,Mr Sauvan prof. de maths, Mr Grenier prof. de
philosophie,X,X,Naccache

2eme rang : X,X, Rigopoulo, X, Scemla,Roger Suid, X, X, X

3eme rang : Andre Toubiana, Sebag, X, Granger, Jean-Paul
Taillefer, X, X, X, X, X

4eme rang : X, Hector Chemla, X, X, X, Jean-Louis Amiel, Meslier de
Roccan, Jonas Brami, Cohen

Ne figure pas sur cette cette photo : Philippe Hayat qui etait un bon Tennisman et qui habite aujourd'hui Jerusalem.

J'espere qu'on finira par reconstituer le puzzle des noms de cette classe dont j'ai garde un excellent souvenir.

J'ai garde un bon souvenir de Jean-Louis Amiel qui etait ( avec son voisin de gauche dont je ne me souviens pas le nom) un bon ami et aussi d'Andre Toubiana (a la belle voix de Tenor) avec qui, je me souviens, j'ai prepare intensivement les epreuves du Bac, chez lui, autour d'un tableau noir qu'il avait installe dans sa chambre.

Derniere anecddote concernant l'eleve (avec des moustaches) qui se trouve au 3eme rang, 2eme a partir de la droite : Je me souviens que vers le milieu de l'annee scolaire , lors d'un cours de physique de Mr Schweitzer ( dit Tonton!), on lui avait annonce qu'il avaitt ete choisi avec d'autres camarades tunisiens pour former les prochains cadres de la future armee tunisienne et qu'il devait partir au plus vite a Paris suivre une formation militaire a l'Ecole de Saint-Cyr. Je suppose qu'aujourd'hui, il a un haut rang dans cette armee tunisienne mais probablement il est a la retraite.

Quant a Mr Sauvan, malgre sa rigueur et sa severite relative, j'ai garde un excellent souvenir de son enseignement clair et magistral. Je me souviens de ses demonstrations ecrites impeccablement au tableau (avec craie en couleur s'il vous plait !) accompagnees toujours de figures geometriques qu'il tracait en utilisant toujours son materiel special pour tableau : compas, regle, equerre, rapporteur, ficelle pour tracer les cercles .......

Grace aux deux annees ou j'ai beneficie de son enseignement (en seconde et Math.elem.), j'ai aime les mathematiques et j'ai fait par la suite des etudes superieures ou les mathematiques avaient une part importante. J'ai meme enseigne les mathematiques durant quelques annees (meme en Math.elem) avant de me specialiser dans l'Informatique ou j'ai fait carriere.

Autres anecdotes sur Mr Sauvan :

Malgre sa severite, il aimait beaucoup plaisanter. Je me souviens des histoires droles qu'il nous racontait pour detendre l'atmosphere, lorsque quelques semaines avant le Bac, nous etions, en classe, en pleine revision intensive qui etait toujours accompagnee par la resolution de nombreux exercices et problemes. A ces derniers, il aimait ajouter de temps en temps des rebus et des problemes de mathematique amusante qu'il tirait d'un livre qu'il avait toujours sur son bureau. Il ne supportait pas que l'on fasse des fautes d'orthographe et quand il nous rendait les copies, non seulement il nous enlevait des points pour nos fautes d'orthographe, mais aussi il exigeait qu'on recopie jusqu'a 100 fois des fautes que l'on faisait en ecorchant les noms du genre Pythagore, Thales etc... Croyez moi, cela a porte ses fruits puisque de telles erreurs ne se renouvelaient plus.
Autre souvenir personnel : Il aimait bien me faire passer au tableau et il s'arrangeait toujours pour me faire ecrire le chiffre 8. En effet il avait constate que je tracais mon 8 en ecrivant deux zeros l'un sur l'autre sur lesquels je repassais pour bien mettre en valeur le 8. Cela le faisait toujours sourire sinon rire. Une fois, devant tous les eleves il s'est exclame : Ah ! si j'ai un autre garcon, je l'appelerais Hector ! Touchant, n'est-ce pas !
Une autre habitude de Mr Sauvan : A la recreation de 10 heures, avec son collegue Mr Reboul, il aimait boire son verre de vin rouge. La bouteille se trouvait generalement dans l'armoire de Mr Reboul !.


Pièces jointes:
m267 Hector au Lycee Carnot Classe de Mathelem 1957.jpg
Re: Lycee Carnot - Classe de Math.Elem 1956-1957
30 octobre 2006, 11:39
Je suis sur cette photo : je suis le deuxième, en partant de la droite, au deuxième rang. Mon nom est Jean-Guillaume GAILLARD. Je reconnais aussi sur cette photo Michel DIDIER deuxième au premier rang en partant de la droite. Il me semble que le premier, en partant de la droite au deuxième rang, avait pour nom de famille ALEXANDRE.
lycée CARNOT
30 avril 2006, 23:06
Bonjour,
ancien élève du Lycée CARNOT de 1949 à 1956,
je recherche desèspéremment des photos de classes annuelles.
Merci.

*REMY GAL. Contemporain de Robert HAYAT, Robert Modigliani, Taieb, Karila, Cohen, ...

Ancien professeur : HIBBON, SAMBOURG, CHALTIEL, SAVAUX, BRUSCHINI, BELLAICH, ...

Encore merci à tous.
Re: lycée CARNOT + photos : années 50 à 56
30 octobre 2006, 11:44
Je sais qu'il y a plusieurs de ces photos sur le site ALCT (anciens du Lycée Carnot de Tunis) à [carnottunis.com]
Amicalement, J-G. GAILLARD.
Quelques Souvenirs du Lycee Carnot
15 septembre 2007, 13:06
Souvenirs personnels du Lycee Carnot - 11 avril 2007

Après les huit annees passees a l’ecole de la rue Malta-Srira, me voici donc au Lycee Carnot de Tunis ou dans la famille m’avaient precede mon cousin Guy B...... ( meilleur eleve de Mathematiques en Terminal, il fut couronne de nombreux prix. Aujourd'hui, il est Professeur de Mathematiques a l'Universite Paris V a la retraite.) et mon frere aine (z"l) Hubert qui, lui aussi, a eu un beau parcours. C’etait pour moi, la rentree dans un univers tout a fait different. Tout d’abord ce lycee me paraissait relativement grand et j’ai ete frappe par la diversite des origines des eleves : la grosse majorite etait des francais fils de fonctionnaires, de riches colons ou de membres de professions liberales. Ensuite, il y avait des juifs francais ou tunisiens qui dans, leur majorite, provenaient des ecoles de l’Alliance Israelite Universelle. Enfin il y avait des arabes tunisiens (en minorite, ils provenaient en general de milieux sociaux au standing eleve.), quelques italiens et quelques maltais. Pour se faire une idee des proportions de ces eleves, j’ai denombre dans ma classe de Maths Elem 16 francais, maltais ou italiens d’origine catholique, 12 juifs et 7 arabes tunisiens. Mais j’ai pu vite constater qu’en general, tout ce petit monde s’entendait bien et avait appris tout naturellement a se respecter et a s’estimer. Le Lycee Carnot qui a vu defiler plusieurs generations d’eleves dont certains ont suivi, par la suite, des carrieres brillantes, a su maintenir son statut d’ecole laique de la Republique.

J’aimerais evoquer certains souvenirs mais surtout ceux concernant certaines « figures » du corps professoral qui m’ont marque particulierement.

Mr Sauvan , fut mon professeur de Mathematiques en Maths. Elem (Mathematiques Elementaires). En depit de sa rigueur et sa severite relative, j'ai garde un excellent souvenir de son enseignement clair et magistral. Je me souviens de ses demonstrations ecrites impeccablement au tableau (avec craie en couleur s'il vous plait !) accompagnees toujours de figures geometriques qu'il tracait en utilisant toujours son materiel special pour tableau : compas, regle, equerre, rapporteur, ficelle pour tracer les cercles .......

En beneficiant de son enseignement , j'ai aime les mathematiques et j'ai fait par la suite des etudes superieures ou les mathematiques ont eu une part importante. J'ai meme enseigne les mathematiques durant quelques annees (meme en classe Maths elem.) avant de me specialiser dans l'Informatique ou j'ai fait la majorite de ma carriere en Israel dans l’Avionique.

Quelques anecdotes sur Mr Sauvan me reviennent a l’esprit :
Malgre son apparence severe, il aimait beaucoup plaisanter. Je me souviens des histoires droles qu'il nous racontait pour detendre l'atmosphere, alors que quelques semaines avant le Bac, nous etions, en classe, en pleine revision intensive. Il aimait ajouter de temps en temps des rebus et des problemes de mathematique amusante qu'il tirait d'un livre qu'il avait toujours sur son bureau. Il ne supportait pas que l'on fasse des fautes d'orthographe et quand il rendait les copies, non seulement il enlevait des points pour les fautes d'orthographe, mais aussi il exigeait qu'on recopie jusqu'a 100 fois des fautes que l'on faisait en ecorchant les noms du genre Pythagore, Thales etc... Croyez moi ! Cela a porte ses fruits puisque de telles erreurs ne se renouvelaient plus...........

Une autre habitude de Mr Sauvan : A la recreation de 10 heures, avec son collegue Mr Reboul, il aimait boire son verre de vin rouge. La bouteille se trouvait generalement dans l'armoire de Mr Reboul !..

En seconde j’ai eu, comme Prof de Maths, Mlle Puget qui a eu beaucoup de deboires avec ses eleves dont elle etait incapable de se faire respecter ; a mon avis, uniquement par sa faute a cause de son attitude pour le moins ambiguë. Elle avait la facheuse habitude de s’asseoir aupres de certains eleves pour les draguer ce qui les mettait mal a l’aise. Elle avait aussi son fameux petit calepin noir ou elle se faisait un plaisir d’y inscrire le nom de certains eleves plus ou moins chahuteurs, excedes, tout a la fois, par cette attitude et par la mediocrite de son enseignement. Une fois, apres concertation entre certains eleves, on finit par lui derober son calepin noir. Et quand elle fit appel au Censeur Mr Montaubain, ce dernier nous menaca d’inscrire un blame individuel a tous les eleves de la classe si on ne lui rendait pas son calepin, on le lui ramena incognito mais dans un etat lamentable car il avait ete recupere dans les "chiottes" du Lycee. Mr Montaubain maintint sa menace de blame. Mais finalement, il y renonca car il avait du se rendre compte de l’incapacite d’enseigner et de se faire respecter de cette Prof qui allait de deboires en deboires. Je me souviens meme que pendant la periode des examens du Bac, des eleves ont souleve sa « 2 chevaux » alors qu’elle passait devant la porte du lycee !

En premiere (1ere M4), j’ai obtenu de bons resultats en Mathematiques et en Français. Je fus meme recompense, en fin d’annee, par le premier prix de Mathematiques. Mes progres en Français, surtout en Litterature Francaise, etaient dus en grande partie a une connaissance de la Litterature Francaise expliquee si clairement dans l’ouvrage de Henri Clouard qui faisait une synthese remarquable de la Litterature Francaise a travers les siecles. En plus, j’ai eu un bon prof de Français qui s’appelait, je crois, Mr Leroy. J’ai obtenu avec lui de bons resultats. La seule chose dont je me souviens, sont les fou-rires provoques sans aucune raison valable par mon voisin de banc, Gerard Sitbon, aujourd’hui Dentiste a Paris. Mais Mr Leroy, avait la delicatesse de faire semblant de ne pas s’en apercevoir.

Melle Maynadier et Mr Jean Boutet ont ete mes professeurs de Physique et Chimie respectivement en seconde et premiere. Mlle Maynadier et Mr Boutet, tous deux jeunes professeurs, ont su par leur enseignement de qualite, me faire aimer la Physique et Chimie dont j’avais acquis deja, de solides notions a l’Alliance grace a Mr Simon Temam.

Je me souviens que Mr Boutet, plutot sympathique, non seulement, etait un remarquable pedagogue, mais aussi il n’hesitait pas a nous organiser des visites d’usines ou d’entreprises pour qu’on puisse se faire, une idee « sur le terrain » des professions liees a ces matieres.

Par contre en Maths Elem., Mr Schweitzer (surnomme "Tonton") ne me fut d’aucune aide pour preparer le Bac ; et j’ai du preparer cette matiere pratiquement seul avec l’aide de cours ( « questions de cours » et problemes corriges empruntes a des eleves qui suivaient en dehors du lycee des cours prives organises en groupes par Mr Sacuto) et d’excellents bouquins ( entre autres, le fameux livre de problemes corriges « Since et Carabos » que j’ai « buche » a fond) . Aussi, je me mettais au fond de l’amphitheatre sans tenir compte du cours ( !) de Mr Schweitzer. Mais j’ai garde le souvenir de son fameux cours sur l’alcool ethylique ; en debut d’apres-midi, apres un repas, semble-t-il bien arrose, il essayait peniblement ( le visage tout rouge probablement sous les effets de l’alcool, titubant presque et oblige de s’appuyer sur le plan de travail ou il etait sense nous montrer certaines experiences ) de nous parler des proprietes de l’alcool ethylique et entre autres, de ses effets nefastes ( !) . C’etait a la fois comique et lamentable ! Mr Schweitzer qui, parait-il , avait enseigne a la Sorbonne, fut nomme plus tard Inspecteur de Physique et Chimie en Tunisie ; mon frere Gerard m’a raconte qu’il avait ete inspecte par Mr Schweitzer au Lycee du Kef, ou il a enseigne durant sa periode de service militaire dans le cadre de la cooperation avec la Tunisie.

Pendant deux ans (en seconde et en Maths. Elem.), j’ai eu comme prof Mr Paquel en histoire geographie. En fait, ses cours se reduisaient a la dictee d’un resume du cours qu’il aurait du faire normalement. Le reste du temps, il aimait parler de tout avec les eleves et particulierement d’education sexuelle. Sous couvert de l’Histoire de l’Art, Il nous apportait sa collection de livres d’art ou il mettait en relief des peintures plutot erotiques. Il nous parlait de ses aventures sexuelles et meme parfois s’aventurait a nous donner certains conseils, sur d’avoir devant lui un bon public en plein eveil de sexualite......[......histoire auto-censuree]. Des histoires bien plus « piquantes » ont ete rapportees dans le site des anciens eleves du Lycee Carnot. Des fois, on essayait d’avoir des discussions sur des sujets d’histoire plus serieux. Je me souviens qu’une fois, nous avons insiste pour lui demander de nous faire un cours sur l’Affaire Dreyfus, sujet qui faisait pourtant partie du programme mais il eluda nos questions en pretendant que ce n’etait pas si important et il se lanca dans des digressions dont il etait si friand. Personnellement, je le soupconnais, deja, d’appartenir a cette France « anti-Dreyfusard » et il se sentait oblige d’esquiver toute discussion a ce sujet afin de ne pas trahir ses propres opinions. Je me souviens qu’une fois, il nous invita avec un eleve, lui aussi juif, a prendre un cafe « Chez les Negres » en face du Lycee. Au cours de la conversation, il nous lanca cette phrase « assassine : « Vous, les juifs, vous ne savez pas etre reconnaissants ! » ; devant notre etonnement, il ajouta : « apres tout ce qu’a fait la France pour vous ! ». J’avoue que, depuis ce jour-la, j’ai eu beaucoup moins de sympathie pour lui. Autre anecdote a son sujet : Lors des examens trimestriels d’histoire qu’il etait cense surveiller, il laissait les eleves copier librement et meme ouvrir les bouquins. Il allait parfois "prendre l’air" dans la cour du Lycee et apres avoir ramasse les copies il a meme ajoute : " je m’en fous eperdument si vous trichez ou non. Pour moi, la notation sera tres simple. Il me suffira de lancer les copies dans mon couloir et de les noter entre 13 et 17 suivant leur ordre d’arrivee". Voila pour le personnage. Pourtant Mr Paquel a su garder un capital de sympathie aupres de ses anciens eleves car, on m’a raconte, qu'a l'annonce de sa mort, de nombreux anciens eleves sont venus de tous les coins de la France a ses obseques et ont meme tenu a porter a bout de bras son cercueil.

Voici le Témoignage d'André Toubiana élève de monsieur Paquel

Qui ne se souvient de ce cher professeur d’histoire géo Mr Paquel : image légendaire du Lycée Carnot ! J'ai en mémoire les années 52/53 où je devais être en classe de seconde.Que de rigolades avec son langage châtié à la " Général Bijart " et ses histoires gratinées des quartiers réservés !
Je devais avoir 16 ou 17ans l’age pour toute notre petite bande d’amis d’aller voir " voir ces dames " à Abd…..Gu…… ! o­n y allait toute une bande et tous chez Michele de Paris car o­n savait que notre professeur y allait et o­n récoltait d’elle des histoires piquantes de ses exploits amoureux ! Ah ! espièglerie de la jeunesse car en cours (il avait, disait-il, l’esprit parisien donc des idées larges ) o­n l’orientait vers ce sujet et o­n n’hésitait pas à lui sortir des cochonneries du genre * il parait qu’elle a pris son pied avec vous * vous êtes une vraie bête de sexe ! Il nous répondait gaillardement * bande de petits puceaux, le sexe ça me connaît * ou alors o­n lui posait des devinettes assez méchantes (sachant qu’il était d’une propreté assez douteuse ) Quelle différence y a t il entre la Tour Eiffel et vous ? Puis o­n lui donnait la réponse non sans quelques flatteries …….Eh bien la Tour Eiffel, Monsieur, est colossale or vous sauf votre respect, vous êtes sale au col ! ……..


En premiere, j’eus la chance d’avoir un excellent prof d’Histoire et Geographie, Mr Lemaire et j’obtins d’honorables resultats dans cette matiere que j’affectionnais particulierement.

Mr Chaltiel, mon prof d’Anglais en Seconde etait un excellent pedagogue ; il savait aussi nous faire travailler intensement par des controles quasi quotidiens aussi bien en grammaire qu’en vocabulaire. Je crois que le peu d’Anglais que j’ai su a la fin de mes etudes scolaires, je le dois a Mr Nataf de l’Alliance et Mr Chaltiel.

Je ne peux pas en dire autant de Mr Jean Soyer ( que j’ai eu la malchance d’avoir deux annees consecutives en 1ere et Terminale) dont l’enseignement (!), des plus rebarbatifs, n’etait suivi que par une poignee d’eleves. Cela m’obligea a renoncer a me presenter au Bac avec l’anglais comme 1ere langue etrangere. Tres souvent, je me refugiais au fond de la classe pour travailler mon Italien.

Mr Cinque a ete mon prof d’Italien pendant toute ma scolarite au Lycee Carnot. C’est avec lui que j’ai decouvert les classiques et les auteurs italiens dont Dante Alighieri (La Divine Comedie), Gabriele D’Annunzio., Alessandro Manzoni ( I promessi Sposi : Les fiances). J’ai garde un bon souvenir de lui et j’arrivais a avoir de bons resultats. En Maths. Elem, apres avoir eu la meilleure note dans la premiere composition trimestrielle (sur « I Promessi Sposi » que j’avais prealablement bien etudie), il a voulu poser ma candidature au Concours General d’Italien ou participaient les meilleurs eleves des Lycees Français de France et des autres pays francophones. J’ai refuse et je l’ai persuade d’envoyer plutot Gerard Genot, qui etait d’un niveau bien superieur au mien et finalement, il obtint, je crois, une tres bonne place au Concours General. Par la suite, Gerard Genot est devenu prof d’Italien et a ecrit quelques bouquins. Mr Cinque aimait nous parler de Mussolini dont il vantait les qualites de Batisseur dans l’Italie fasciste. Il essayait de nous convaincre par : « Ne croyez pas ! Il y a eu aussi des elements positifs a l’epoque de Mussolini ! Il y avait de bons profs d'Italien dont Mr Peretti repute par sa severite mais aussi par la qualite de ses cours. D'ailleurs, plusieurs anciens eleves ont ete , par la suite, agreges d'Italien et certains ont meme poursuivi leur carriere a l'Universite.

Autre Anecdote : De temps en temps, Mr Cinque piquait des crises de colere . Une fois, je me souviens, il a menace de botter le c.. d’un eleve avec son « 48 fillette ». Il avait ete remplace, pour des raisons de sante, pendant un certain temps par Georges (Jo ) Cohen (le copain de mon frere aine Hubert qui jouait au volley-ball a l’ASP - Georges Cohen a ecrit un livre : « De l’Ariana a Galata » Itineraire d’un juif de Tunisie qu’il m’a offert et dedicace a Deauville alors que je me trouvais avec mon frere Hubert au Cafe de Paris - ( Ce livre m'a encourage plus tard a ecrire ces quelques souvenirs et je m'en suis parfois inspire. ).

En Philo, j’ai eu comme professeur le philosophe bien connu Jean Grenier. A l’epoque, je m’interessais fort peu a la Philo ( au Bac, la Philo n’avait qu’un coefficient 1, alors que le coefficient 5 etait attribue aussi bien aux matieres de Mathematiques que celles de Physique et Chimie ) . Je me suis uniquement interesse a la partie du cours qui concernait la Logique et la Morale. J’ai fait pratiquement « l’impasse » sur les autres parties du cours ! Aujourd’hui, je le regrette un peu.

Les professeurs d’Education Physique Messieurs Marchandise, Paris, Leandri et Pietri etaient d’excellents profs . Leur seul defaut, c’est qu’ils pensaient faire de nous des champions et nous imposaient de tels efforts que parfois, il nous arrivait de trouver des excuses afin d’eviter de participer a leurs cours. Tres souvent les cours se deroulaient au Parc des sports ou nous pratiquions surtout des epreuves d’athletisme sans oublier le traditionnel « grimpe a la corde ». J’aimais pratiquer les courses sur 60, 80, 100 metres, les epreuves de saut en hauteur, saut en longueur et triple saut. Par contre, je redoutais les courses au-dela de 400 metres et souvent, je terminais ces courses a bout de souffle. Je n’ai jamais eu l’occasion de faire de la veritable competition contrairement a mon frere Hubert qui, je crois, avec le futur champion de France de Tennis Pierrot Darmon a fait partie du 4x 100 metres et ils ont, je pense, decroche un titre universitaire.

Pour terminer, je voudrais ajouter que le Censeur Mr Montaubain s’est revele comme etant un brave homme apprecie par la majorite des eleves. Quant au Surveillant General qui s’appelait, je crois, Mr Sanguinetti, il etait plutot rigoureux, particulierement dans les sanctions infligees pour les retards.

Mais le moins sympathique et le plus severe fut incontestablement le Proviseur Mr Pic qui s’est comporte a plus d’une reprise comme une "peau de vache". Il etait peu estime par les eleves et aussi par de nombreux professeurs. Je me souviens qu'a la tete du Conseil de Discipline, il exigeait des sanctions exemplaires. Une des victimes de cette extreme severite fut un des eleves de ma classe de Maths Elem., Jonas B.... (par ailleurs excellent volleyeur !) qui fut sanctionne d'exclusion definitive du Lycee ..... Il prepara seul le Bac et obtint la mention Assez bien. Je me souviens qu'il nous menaca de sanctions lorsqu'on voulut feter, suivant la tradition, la Saint Charlemagne. On se "vengea" l'annee suivante ( lorsque nous etions a l'Institut des Hautes Etudes ) et nous avons "force" l'entree du Lycee Carnot et chahute dans la cour du Lycee et dans differents batiments dont le bureau du Proviseur; et face a l'hosilite affichee des anciens eleves, il n'osa meme pas sortir de son bureau.

Je crois avoir fait un tour presque complet de mes professeurs au Lycee Carnot. A vrai dire, il y eut bien d’autres figures du corps professoral qui ont marque de leur empreinte des generations d’eleves du Lycee Carnot. A vous de prendre la plume, Messieurs les Anciens Eleves !

Lycee Carnot - classe de Maths. Elem. 1956-57

Photo ci-dessous :

1er rang : Georges,X.M'Hirsi,Mr Sauvan prof. de maths, Mr Grenier prof. de philosophie,X,X,Naccache

2eme rang : X,X, Rigopoulo, Majoul Adel, Scemla,Roger Suid, X, X, X

3eme rang : Andre Toubiana, Sebag, X, Granger, Jean-Paul Taillefer, X, X, X, X, X

4eme rang : X, Hector Chemla, X, X, X, Jean-Louis Amiel, Meslier de Roccan, Jonas Brami, Cohen
Pièces jointes:
Lycee_Carnot_Classe_de_Mathelem_1957_redimensionner.jpg
Lycee Carnot a Tunis
16 septembre 2007, 05:39
Lycee Carnot - Classe de 1ere M2 - 1954-1955

De haut en bas et de gauche à droite:

1er rang: Alexandre DALMAS, Marc DRAÏ, Roger MOATTY, Sauveur MANZELLA, Henri SAMAMA, SFEZ, Jean-Louis AMIEL, Gilbert COHEN, Max GOZLAN, BOINARD.

2e rang: TAHAR, SEBAG, MASCHIKA, VALENT, Roland SROUSSI, E. COHEN, Yves FRADET, André TOUBIANA, GRANGER, François TERRANOVA.

3e rang: Jean-Paul TAILLEFER, Henri BORG, MEIMOUN, CALAFATO, Edmond UZZAN, Georges TIMSIT, FRADKOFF, BRAMI, TAÏEB, Guy CASSAR, Attillio DIELE.

4e rang: Edmond PONS, André TEBEKA, SAADOUN, MEMMI, M. LEMAIRE professeur d'histoire et géographie, Armand MAAREK, Claude CHEMLA, Mario CALVINO, Bernard SUEDE.
Pièces jointes:
Lycee Carnot - Classe de 1ere M2 - 1954-1955 - Photo et liste d\'Alexandre Delmas_redimensionner_redimensionner.jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






HARISSA
Copyright 2000-2017 - HARISSA.COM